messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire S: S.I.D.A

Sida-300x164L’espoir ne suffit plus quand sautent les fusibles
Soyons réalistes : demandons l’impossible
C’est si loin maintenant, ce qu’on aurait voulu
On avait une boussole pour tous les gens perdus
L’Amour universel était notre système
Encore faut-il le faire sans tomber dans l’extrême
Retrouvons la boussole indiquant le chemin
Qui mène au paradis des éternels copains…

Si la nature a fabriqué par elle-même les virus, relativement faciles à détecter maintenant que vous disposez d’un matériel vous permettant d’accéder à l’observation du monde microscopique qui, paradoxalement, est bien plus fort que vous, il n’en va pas de même pour les rétrovirus; la raison en est que ceux-ci ont été conçus par les anges scientifiques rebelles, ce qui explique leur comportement particulièrement vicieux une fois qu’un organisme humain est investi par ces créatures diaboliques infiniment petites. Non seulement il n’est pas aisé de les repérer, car elles utilisent une enzyme-signature spéciale, appelée transcriptase inverse, qui sert littéralement de clé au rétrovirus quasi invisible pour envahir le noyau et détruire la cellule des lymphocytes T, spécialement les T4, vos globules blancs chargés précisément de vous protéger des envahisseurs mortifères, alors qu’un virus ormal attaque sans se cacher directement le noyau cellulaire.

Rétrovirus particulièrement vicieux, donc, et qui montre bien la nature de son origine. Le premier rétrovirus jamais découvert l’a été dans un laboratoire yankee. Il s’attaque aussi aux globules blancs, mais pour provoquer une prolifération anarchique et souvent mortelle des lymphocytes, appelée leucémie. Le rétrovirus du S.I.D.A., à l’inverse, tue purement et simplement ces anges gardiens de l’intégrité de votre organisme, supprimant du même coup peu à peu votre système immunitaire, pourtant parfaitement bien conçu à l’origine, puisque ces virus assassins n’étaient pas supposés exister. Cette maladie est encore plus mortelle et plus dure à supporter que la leucémie; ceci veut hélas dire que les anges biologistes déchus continuent de progresser dans l’élaboration de fléaux abominables préjudiciables à votre survie biologique. Raison de plus pour vous en débarrasser rapidement. Que vont-ils encore inventer, après cela ?

Historique du S.I.D.A.

Ce rétrovirus étant encore plus vicieux que le premier, les anges reçurent une fois encore l’autorisation d’intervenir pour aider les humains à se défaire de ce nouveau complot contre leur intégrité physique et spirituelle. Les concepteurs diaboliques du rétrovirus tueurs de lymphocytes disposaient en 1976, date de conception dudit virus, de plusieurs sectes lucifériennes pour expérimenter et répandre à coup sûr leur nouvelle trouvaille scientifique. En effet, le virus avait été élaboré par les maléfiques biologistes moléculaires pour être à coup sûr transmissible par le sperme et le sang à une époque connaissant le plus grand boum de son histoire concernant la libération sexuelle tout azimut et les drogues intraveineuses. Tous les partouzards et les héroïnomanes n’appartiennent pas à des sectes lucifériennes, mais tous les membres de ces sectes connaissent personnellement et parfois sexuellement au moins un partouzard et un adepte de la seringue, puisqu’ils ont les uns et les autres des moeurs et des mentalités similairement dissolues.

C’est ainsi que deux ans plus tard, les premières victimes du virus commencèrent à arriver dans les hôpitaux, d’abord en Amérique, puis vite en Europe et enfin en Afrique et en Asie, la raison étant que quelques stewards de compagnies aériennes aux moeurs légères essaimèrent leur sperme virulent dans toutes les villes-escales du monde civilisé, évidemment sans savoir qu’ils devenaient ainsi des assassins de masse. Le show business également fut rapidement atteint, ainsi que le monde intellectuel et artistique, la population carcérale et enfin les prostitué(e)s, du fait de l’extrême popularité de la pratique des partenariats sexuels multiples et des drogues dures dans tous ces milieux. La mortelle courbe exponentielle se précisait et personne encore ne savait vraiment ce qui se passait. L’Amérique profonde était par réaction en train de redevenir excessivement puritaine pour marquer le coup, ce qui donna l’occasion à quelques évangélistes intégristes d’attribuer à Dieu cette maladie dégradante en punition des exactions contre-nature des malades. Ceci retarda la mise en branle du génie scientifique américain et favorisa leurs concurrents directs en ce qui concerne la biologie cellulaire et moléculaire, j’ai nommé les Français de l’institut Pasteur, plus scientifiques que moralistes, Dieu merci.

Ces derniers (et quelques anges rompus aux techniques infinitésimales) arrivèrent grâce à des ruses de Sioux à finalement déceler la présence d’un rétrovirus, totalement différent de celui découvert par le professeur Gallo dans son laboratoire de Bethesda (USA), à l’identifier, l’isoler et enfin le photographier. J’espère que les prêcheurs intégristes se sont sentis ridicules d’avoir pris leurs désirs pour la réalité lorsque les premiers innocents commencèrent également à apparaître sur la scène médicale : c’étaient des enfants, des femmes bien sous tout rapport, des transfusés et surtout des milliers d’hémophiles, doublement martyrisés par la vie. Que ceci serve de leçon aux prêcheurs jugeurs : Dieu ne punit pas de cette façon horrible. Il ne pratique que la punition pédagogique individualisée et évolutive, ce qui n’a vraiment rien à voir avec le S.I.D.A..

La crainte de Dieu n’empêchera jamais que continuent les malversations, les farines contaminées, les trafics d’organes, les faux médicaments et autres abominations, doublement scandaleuses venant de gens ayant prêté le serment instauré par ce brave Hippocrate.

La trithérapie actuelle, les seringues gratuites, la prise de conscience des jeunes et l’omniprésence des distributeurs de préservatifs permet de stabiliser à peu près l’invasion du virus chez les populations aisées et modernes. Par contre, la courbe reste largement exponentielle dans les pays pauvres. La prévention et l’information y est scandaleusement négligée et je me demande dans quelle mesure cette épidémie n’arrange pas le G8, qui ne voit pas d’un mauvais oeil que soit ralentie cette endémique surpopulation dans le Tiers-monde…

Il y a des moyens plus intelligents et surtout moins cruels, que de favoriser l’expansion du S.I.D.A. pour éliminer les indésirables : il suffit, en amont, d’éviter qu’ils naissent. Si Jean Paul II pouvait le comprendre, il aurait changé au moins son discours sur la contraception et la prophylaxie sexuelle, car parler d’abstinence comme seul remède acceptable à des jeunes gens vivant dans un pays chaud et où l’inactivité professionnelle chronique exacerbe les pensées d’ordre sexuelles, n’est pas très réaliste, alors que le danger, lui, est bien réel !

Son successeur Benoît XVI n’est d’ailleurs pas plus doué pour la psychologie, semble-t-il.

Comment être amoureux en ce début de troisième millénaire
Bien que le S.I.D.A. coïncide avec une explosion de l’activité sexuelle et semble apparemment n’être là que pour la juguler de gré ou de force, ce qui poussa certains frustrés sexuels à y voir un châtiment divin, cette analyse et ces conclusions sont erronées. Par contre, ce qui est vrai, c’est que ce virus fait peur et force certains humains à changer quelque peu leurs mauvaises habitudes sexuelles. Certains continueront leur activité sexuelle débridée parce que l’usage du préservatif n’entame en rien ni leur désir, ni leur fougue amoureuse multiple. D’autres, démobilisés par cet objet partiellement insensibilisant, s’intéresseront moins au sexe; d’autres rentreront dans le giron des lois écrites à la gloire de la fidélité conjugale chères au Pape, d’autres encore s’amuseront à tromper la mort en pratiquant une sexualité irresponsable par jeu, par perversité ou par pur manque d’intelligence. Une résurgence d’amour courtois, romantique et moins sexuel de prime abord ne pourra que vous faire du bien. Cela pourra peut-être arrêter cette vague de mariages éphémères basés sur l’entente sexuelle souvent provisoire et dont aucun autre élément d’affinité ne rentre en ligne de compte. Cet état de choses met actuellement en péril votre cohésion sociale et l’épanouissement de toute une génération d’enfants déboussolés et difficiles à éduquer correctement.

Aussi, faites en sorte que le S.I.D.A. vous aide à redécouvrir l’amour vrai, non pas celui basé en premier sur le corps de l’autre mais plutôt sur son esprit et son âme. Ainsi, la défaite des forces obscures sera de nouveau consommée et achevée quand le vaccin-parade sera découvert. Mais ce n’est pas pour tout de suite, ce rétrovirus diabolique étant en plus capable de muter ! Le sperme de hareng a pu provisoirement aider à la confection d’un des médicaments, c’est vous dire la complexité et la vastitude de la recherche.

Il existe dans la nature d’autres molécules qui serviront un jour à fabriquer des sérums et des vaccins, pour cette maladie ou pour d’autres, connues ou encore inconnues. Certaines de ces molécules résident dans des endroits où les espèces animales ou végétales porteuses de ces molécules sont menacées d’extinction, en Amazonie, par exemple, donc je vous répète qu’il serait temps de vous pencher sérieusement sur ce problème de disparitions d’espèces…

Mais je ne voudrais pas refermer ce triste chapitre sans délivrer quand même une lueur d’espoir sous la forme d’une bonne nouvelle concernant la botte secrète qui permettra à la science, non seulement de vaincre à moyen terme les effets du S.I.D.A. sur l’organisme humain, mais aussi de pouvoir également le domestiquer et l’utiliser pour guérir d’autres maladies. Votre niveau en science génétique va, en effet, bientôt rendre capables vos généticiens d’extraire du virus du S.I.D.A. le gène hostile responsable de l’agression sur les T4, de le remplacer par un gène ami, nécessaire pour le traitement de telle ou telle maladie génétique et d’utiliser le talent exceptionnel qu’a ce virus pour pénétrer les cellules humaines en trouvant leur code d’accès (comme un pirate informatique arrive à pénétrer votre compte en banque via votre code de carte de crédit), afin de le transformer en véhicule pour gènes nécessaires aux cellules déficientes génétiquement, comme une ambulance de l’infiniment petit, en quelque sorte. Viendra même le temps ou le virus du S.I.D.A. lui-même pourra être combattu grâce à l’administration de ces virus du S.I.D.A. génétiquement modifiés. Une nouvelle preuve que de tout mal naît fatalement un bien.

Une nouvelle preuve que Dieu est bon et qu’Il ne permet pas qu’un mal puisse être éternellement vainqueur et invincible. Hitler voulait établir son Empire pour mille années. Il n’en utilisa finalement qu’une dizaine, et vu ce qu’il fit subir à des millions de braves gens, ce fut clairement déjà dix de trop. Cependant, c’est indirectement grâce à ce monstre d’Hitler et à l’effet que fit sur son mental paranoïaque et mégalomane la lecture du livre « Le Protocol des Sages de Sion », que les Israéliens purent enfin obtenir la restitution par les Anglais de leur pays mythique et organiser une armée pour les défendre, ce qui n’était encore jamais arrivé depuis la perte de leur statut de Peuple élu et la destruction du Temple de Jérusalem (consécutive à cette perte de protection universelle) et finalement de la chute de Metsada sous les coups de la Xe légion romaine. Les diables ont voulu vous abattre avec une de leur invention maléfique ?

Bientôt les bienfaits de leur néfaste invention dépasseront le mal qu’elle a fait et fait encore aux ressortissants des Pays du Tiers-Monde. Le S.I.D.A. génétiquement modifié et sa nocivité désamorcée vous aidera à guérir des maladies jusqu’alors incurables, précisément à cause des difficultés rencontrées pour trouver un système qui pénètre à coup sûr les cellules déficientes. Il faut admettre que son habileté à phagocyter les cellules est tout simplement remarquable d’astuce biochimique. Il faut maintenant la mettre au service du bien. Le plus tôt sera le mieux, bien sûr. On n’arrête pas le progrès. Du moment que vous le gèrerez avec discernement, le progrès ne vous arrêtera pas non plus !

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire
À suivre… Spirale

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Vérifiez votre éligibilité 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Les + vus cette semaine

Articles Phares