Channeling messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire I: Internet

internet messageC’est bien le meilleur des systèmes
Pour dire à tous comme on les aime
Mais c’est aussi le pire de tous
Quand il joint ceux que le Mal pousse

Ce chapitre consacré au phénomène Internet ne s’attachera qu’à l’aspect ésotérique du sujet, puisque son aspect purement technique est déjà largement connu et commenté. L’international Network est en effet une étape spirituelle importante pour l’humanité, à vrai dire nettement plus importante même que le pas excessivement onéreux d’Armstrong sur le gros caillou criblé qui sert, outre à faire fantasmer les scénaristes de films d’horreur, de métronome à vos marées.

Depuis l’adoration superstitieuse des astres et des minéraux sculptés jusqu’à la Trinité des trois déités en un du royaume intérieur révélé par Jésus et par la suite confirmé par la vie exemplaire de beaucoup de mortels divinisés, la conception de Dieu qu’a l’Humanité est passée par toutes les phases possibles et imaginables.

Il est important de bien comprendre que ce n’est pas la nature de Dieu qui change au fil des siècles, mais simplement l’angle de vue de l’Homme sur Sa vraie nature, au fur et à mesure que son intelligence et l’enseignement des prophètes se développent sur Terre jusqu’à ce présent ouvrage, dernier maillon en date de la chaîne d’informations cosmiques qui vous sont destinées.

Car la nature de Dieu est invariable. Certaines personnes pensent que c’est l’Homme qui a inventé Dieu. Tout dépend, bien sûr, de quel Dieu l’on parle. La perception qu’ont certains islamistes d’Allah montre bien que l’affaire est complexe et que le temps où l’Humanité tout entière connaître et adorera le même Dieu que celui que je sais habiter à la fois dans le coeur des Hommes et au Paradis est encore loin d’être arrivé. Il faudra encore que beaucoup d’idéologues et de philosophes célestes viennent exposer les faits universels pour qu’une telle unité se réalise et que les mortels utilisent leurs merveilleux neurones plus profitablement que maintenant. Internet est donc une nouvelle de ces étapes, un élément unificateur qui va dans le bon sens, puisqu’il vous aidera à encore mieux cerner votre compréhension de la véritable nature infiniment ubiquitaire de Dieu.

Quand arrivera le temps où touts les foyers de la planète seront équipés d’un ordinateur complété d’un modem Internet quasi-gratuit, cette entité formée par l’ensemble de la mémoire centrale où se retrouvent tous les sites et les e-mails des abonnés sera proportionnellement comparable dans votre dimension spatio-temporelle à “l’Univernet” formé par toutes les parcelles divines habitant toutes les créatures des univers locaux et reliées les unes aux autres télépathiquement à leur Source-centre habitant le Paradis central. Comme les services de police affectés à la surveillance de la bonne moralité des sites ouverts au public mondial et chargés de repérer, d’identifier et de mettre hors d’état de nuire les sites lucifériens et apparentés, la police de l’Univers, composée d’anges et d’archanges spécialement entraînés, s’occupe de contrer et de mettre hors d’état de nuire dans la légalité de l’ordre universel, extrêmement plus patient et compatissant que le vôtre, assujetti que vous êtes au temps, du fait de votre phobie pour la mort et la croyance encore largement répandue que rien n’existe après. L’analogie ne s’arrête pas là : de même que le rôle de Sa présence discrète dans votre conscience est d’ajuster votre pensée, dans la mesure où vous le demandez dans vos prières à Lui adressées, de même Internet peut-être une source d’informations égalitaristes extrêmement efficace et libératrice, mais il faut alors qu’il devienne un service public mondial et accessible à tous, humbles comme puissants, sinon il deviendrait le contraire d’un instrument égalitaire par accentuation de la fracture entre ceux qui auraient Internet et les autres.

Le système minitel français et sa philosophie d’accès facile pour tous est à prendre en exemple.

La gratuité d’Internet pour les plus pauvres ne nuirait nullement au financement de l’ensemble. La communication est définitivement un secteur où le premier service public mondial ou même européen pourrait s’exercer utilement pour le peuple qui, de toute manière, est celui qui finance tout par l’argent des multiples impôts qu’il paye à tout bout de champ. Un ”jeune de banlieue” préfèrera tranquillement surfer sur Internet s’il en a l’occasion, fût-ce à l’école, plutôt que de brûler des voitures, casser des vitrines ou essayer d’échapper à une charge de CRS. Essayez, vous le constaterez. Les compagnies d’assurances devraient donc se pencher sur la question et voir quelle solution leur reviendrait le moins cher, puisque c’est de toute manière les seuls critères qui les intéressent.

Ils découvriraient, en conclusion de l’enquête, qu’en consacrant une toute petite partie de leurs énormes profits dont ils utilisent juste le sommet immergé de l’iceberg pour construire des bâtiments aussi luxueux qu’inutiles au lieu de verser les primes à tous ceux qui devraient normalement y avoir droit, sauf qu’ils n’ont pas vu, avant de signer, le dernier paragraphe écrit en tout petit et qui restreint l’octroi des fameuses primes, ce qui laisse de nombreuses veuves et de nombreux orphelins ou de nombreux sinistrés dans le malheur, malgré le fait que de leur côté, les primes aient été dûment payées. Le racket des assurances étant légal et même obligatoire, pourquoi se gêneraient-ils ? Les profits qu’ils font chaque année sont dus essentiellement aux gens raisonnables ou chanceux n’ayant jamais d’accident, mais qui voient néanmoins leurs primes augmenter chaque année à cause des imprudents ou des vandales urbains. Ce système est manifestement inique; combien de temps perdurera-t-il ?

Internet est là, entre autres pour lutter contre les injustices et l’iniquité. Ce système est d’une souplesse aussi infinie que Dieu est infini. Des programmes éducatifs aux forums internationaux, du e-commerce pour tous les produits à l’établissement de sites comme ce blog chargés de diffuser la Vérité universelle angélique, tous les usages sont envisageables et sont envisagés.

L’un des aspects positifs d’Internet qui me fait personnellement le plus plaisir, c’est son action bénéfique qu’il a sur les sourds et mal entendants. En France, ils sont plus de quatre millions. Ces derniers se trouvent maintenant en mesure de pouvoir enfin communiquer d’égal à égal avec les gens normaux et montrer ce qu’ils sont et ce qu’ils pensent. Pour les non ou mal voyants, des logiciels parlants sont de mieux en mieux réalisés. Imaginez-vous quelle révolution ce peut-être dans leur vie quotidienne ? D’ailleurs, les non-voyants en bénéficient aussi et ont accès à un nouveau monde d’activité, en plus des accordeurs de piano, ainsi que tous les handicapés moteurs.

L’informatique diminue la différence entre les gens normaux et les handicapés physiques, c’est pourquoi les anges soutiennent ceux de vos savants qui planchent sur ce sujet, même au temps où ils travaillaient pour le Pentagone. Les anges les ont bien « retournés » au profit du bien…

Mais comme toujours, la main noire s’est glissée dans le réseau pour balancer leurs immondices sexuelles, politiques, intellectuelles ou pseudo artistiques, mais personne n’est obligé d’aller rendre visite à leurs sites nauséabonds et haineux. Cependant, il y a danger : depuis quelques décennies, votre courbe exponentielle de connaissances matérielles s’affole, le système Internet en étant simplement le dernier fleuron connu, et n’importe qui peut enseigner anonymement n’importe quoi à n’importe qui, jusqu’à créer une panique légitime, comme le bug de l’an 2000 dont on a pu voir la réalité. Même les formules de fabrication de bombes neurotoxiques monstrueusement mortifères sont à la portée de n’importe quel fou furieux, comme ce japonais créateur de « AUM Vérité suprême » et nommé Shoko Asahara, luciférien asiatique notoire qui avait projeté d’exterminer des centaines de milliers de personnes à l’aide d’un gaz mortel, le sarin, dont son organisation avait réussi, au prix de plusieurs millions de dollars d’investissement, (qui venaient d’où ?) à fabriquer la dose idoine pour arriver à ses fins. Quelle était son intention ? Déclencher l’Armageddon, rien de moins. Et il nous a fallu « inspirer » en catastrophe quelques policiers Japonais haut placés et réceptifs pour que cette erreur de la nature et son réseau de criminels aliénés soit mis hors d’état de nuire avant qu’ils ne puissent frapper une deuxième fois. Faut-il rappeler que vos progrès techniques et scientifiques ne vous poseraient aucun problème si, dans le même temps, une courbe identique de connaissances spirituelles avait été réalisée. Mais, à cause de ce réseau Internet, des dizaines de formules chimiques archi-dangereuses sont divulguées gratuitement, de nouveaux networks de néo-nazis se forment, les répugnants pédophiles s’en donnent à corps-joie et pourtant cet outil, utilisé finement, pourrait grandement vous aider.

Pourquoi la recherche des enfants martyrs figurant sur les répugnantes et scandaleuses photos échangées sur Internet par ces malades du second chakra et leur traque forcenée n’est-elle pas une priorité de la police et de la Justice ?

Pourquoi si peu de personnel est-il consacré à cet aspect essentiel de la criminalité alors que des centaines de fonctionnaires sont occupés à la traque d’inoffensifs fumeurs de cannabis ?

Allez-vous un jour grandir, en tant que peuple unitaire ? Pour l’instant il est hélas clair pour n’importe quel observateur objectif que vous n’avez même pas encore atteint l’âge de raison. Vous en êtes toujours à confondre licence et liberté, comme des enfants insolents et mal élevés (au sens littéral).

Internet contre l’ennui

Une infinité de possibilités s’offre d’ores et déjà au surfeur amateur; de quoi faire passer le temps plus rapidement; dans cette société où le temps libre va passer du simple au double d’une façon ou d’une autre par le double jeu de la mécanisation d’une partie du travail et de l’augmentation de la population, Internet est une des réponses pour meubler intelligemment ce temps libre. Avec Internet, il sera plus difficile aux gouvernements de faire passer des vessies pour des lanternes aux citoyens. Il se trouvera toujours quelqu’un pour rectifier un mensonge et le faire connaître à l’ensemble.

Bien sûr, la mafia et les terroristes de tous poils essayent de polluer ou de casser l’outil Internet s’ils constatent que cela leur cause préjudice; ils l’ont déjà fait avec la télévision publique américaine, complètement asservie aux marchands et en partie vidée de sa substance pédagogique, tout en étant surabondamment chargée de violence et de mauvaises idées à copier pour les jeunes téléspectateurs, c’est-à-dire l’exact contraire du bon sens. Internet étant avant tout un accès au savoir pour tous, les anges souhaitent, je souhaite que ce rôle soit atteint le plus rapidement possible.

Que la police profite du réseau pour traquer, débusquer et éliminer systématiquement et fermement tous les sites d’obédience luciférienne, comme ce network de paranoïaques américains qui s’arment avec tout ce que leurs économies peuvent acheter d’armes de poing et pire pour lutter contre le gouvernement qu’ils croient infiltrés par les communistes et les ennemis de la suprématie blanche !

Idem pour les pédophiles : je vous en prie, pour votre propre salut, détruisez les photos de tous ces petits corps pathétiques dans leur nudité blafarde et allez consulter un psychiatre : vous n’êtes pas normaux. Pervers de tous les pays, votre deuxième chakra déréglé est en général le fautif et doit être ré-harmonisé. Quant aux sites islamistes ou extrémistes divers, aux revendications impossibles ou insensées, un bon virus contagieux informatique dans leurs fichiers ferait plaisir à plus d’un…

Il faudrait évidemment que la censure officielle s’arrête à ces cas clairement extrêmes et intolérables sans commencer à mettre son grain de sel partout en prenant comme prétexte l’existence de ces sites néfastes pour étendre leur censure sur des domaines relevant de la liberté d’expression contestataire mais légale, en quelque sorte. Une transparence est nécessaire, à savoir que quoique soit la chose communiquée, l’auteur et son numéro devra obligatoirement être connu. L’anonymat étant comme une autoroute pour toutes les victimes de pathologies à la variété infinie, il n’y a pas d’autre solution que d’exiger des gens qu’ils soient obligés d’assumer ce qui sort d’eux, que ce soit pour la lumière ou les ténèbres. Internet doit rester propre et sous contrôle des forces lumineuses, ou il deviendra comme tout ce qui a été jadis ou actuellement attaqué par les agents des ténèbres, l’Église Catholique incluse, naturellement. La liberté d’expression demeurera cependant l’élément majeur pour fabriquer la clé de la réussite; ici comme ailleurs, il faudra trouver le juste milieu entre ces deux exigences.

J’en profite pour remercier (une fois n’est pas coutume) les officiers informaticiens du Pentagone qui ont pu concevoir cet outil, potentiellement divin et facteur de progrès pour toute l’Humanité. Bien que je sache hélas que leurs intentions, comme pour le LSD, étaient assez éloignées des pensées d’altruisme et d’amour pour leur prochain qu’ils auraient pu avoir en concevant le network international, il leur sera compté cette oeuvre lors de leur jugement. Ils auront besoin de ces quelques éléments de crédit, car pour le reste des travaux auxquels ils collaborèrent, tout ne fut pas aussi positif et alla plutôt à l’encan. Que Dieu leur pardonne, en ce qui les concerne. Mais il me faut mettre un gros bémol à l’avenir radieux de l’humanité grâce à l’outil Internet; ce bémol s’appelle Microsoft. Cette entreprise on ne peut plus dynamique et exponentiellement inassouvissable, avale peu à peu tous ses concurrents et menace de monopoliser un secteur aussi sensible pour les libertés individuelles que le système informatique mondial, avec tous ses fichiers, ses cartes à puce, le business, l’école, les e-mails, etc.. Les ingénieurs actuels de Microsoft semblent des gens surtout passionnés par leur travail et non des conspirateurs visant l’hégémonie mondiale. Mais quid de leurs successeurs ? Lénine n’a-t-il pas engendré Staline ? Jeanne d’Arc n’a-t-elle pas accouché de Le Pen ? En tout cas, il est légitime que l’administration américaine veille à l’application des lois anti trust. Ce n’est pas pour rien qu’elles servent de « garde-fou ». Certains voraces n’auront que ce genre de lois pour limiter leur tentative d’expansion illimitée. D’après mes renseignements, les lucifériens ne manqueront pas de tenter d’infiltrer au plus haut niveau les esprits de ces richissimes patrons d’industrie informatique, afin d’utiliser leurs réseaux à leurs fins.

Ma recommandation sera donc de mettre Microsoft sous haute surveillance, et si possible nationaliser cette entreprise aussi vite que possible. L’informatique doit appartenir au peuple et non au grand patronat, entièrement soumis au veau d’or, sous peine de voir s’établir dans un assez bref délai une société mondiale, où un cyber-big brother, connaissant, grâce à la généralisation, puis l’exclusivité de la carte à puce pour tout règlement pécuniaire, les faits et gestes de tout un chacun, partout dans le monde, vous tiendraient lieu de président mondial.

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire
À suivre… Jeanne d’Arc

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires