messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire F: FOI

spirit-300x216La vérité, c’est bien connu
Ne convient pas aux âmes perdues
Mais si tu veux que le monde change
Il va falloir… prier les anges

Du fait du grand nombre de sottises ayant été prononcées par des gens qui se disaient avoir la foi, il est évident que ce mot devait figurer dans mon abécédaire. Tout d’abord, voici la définition que je vous propose :

« La foi, c’est une conviction inébranlable en une vérité qui peut être découverte, apprise et mise en pratique ».

C’est donc une arme à double tranchant dans un monde où les fausses vérités lucifériennes sont amalgamées aux authentiques révélations des descendeurs célestes. De ce fait, à l’instar de la tour de Babel et son problème de communication codée, il y a bien plus qu’une seule vérité unifiée dans l’Infini; en fait, il y a presque autant de vérités (relatives) que de mortels sur la Terre et ces croyances sont souvent contradictoires les unes aux autres. Dans ces conditions désastreuses, de quelle utilité pourrait vous être votre foi, sinon de risquer de vous induire en erreur et vous envoyer sur une voie de garage spirituelle, comme les prêtres du Sanhédrin juif, des inquisiteurs catholiques ou des intégristes islamistes ont pu et peuvent encore l’expérimenter. Il existe cependant une vraie opportunité d’utiliser au mieux la foi : c’est de trouver en vous-même la Vérité, grâce à l’aide de vos esprits adjuvats intérieurs (votre parcelle divine, vos chakras supérieurs et votre éventuel ange gardien personnel).

Quand vous êtes dans votre royaume de vérité intérieure, c’est-à-dire en communication avec ces esprits adjuvats qui sont les vôtres, la sensation de plénitude et de sérénité est supérieure à toutes les manifestations de foi qui ne seraient pas dans cette authentique Vérité. Il existe la même différence, je présume, lorsque vous rencontrez la femme qui va devenir la femme de votre vie, en comparaison du sentiment éprouvé lors d’une rencontre avec une prostituée. La différence ne saurait être niée. De même, seuls les gens qui ont vraiment eu froid peuvent apprécier pleinement l’oeuvre bienfaisante de la chaleur et seuls ceux qui ont éprouvé douloureusement une grave maladie peuvent apprécier pleinement les bienfaits de la santé. Il est difficile dans la même vie d’avoir sérieusement plusieurs supports de foi successifs. Il est plus fréquent que le mortel humain la perde purement et simplement en cas de premier échec ou de déception, plutôt que de rechercher d’où venait l’erreur et de redémarrer la quête de nouveau. La méditation dirigée aide à regagner l’espoir. La meilleure méthode pour arriver à cette fréquence “normale” d’ondes alpha sans tomber dans un sommeil profond consistera à respirer lentement, avec chaque narine séparément, puis les deux ensemble dans un deuxième temps, ce qui aura pour premier effet de favoriser l’arrêt du flux des pensées superficielles; quand le silence aura été fait dans votre tête (il est rare d’y arriver dès le premier essai, car Dieu veut que vous fassiez preuve, dans ce domaine spirituel et auto-initiatique, de patience et de volonté, mais il est très possible d’y arriver après un certain nombre d’heures de pratiques répétées), vous vous adresserez à votre Dieu intérieur au moment où vous serez intimement convaincu qu’Il est à l’écoute parce que vous aurez au préalable reçu comme première réponse à votre intérêt, un cadeau de Lui qui s’appelle « la foi », état mental très particulier et difficilement explicable avec vos mots et votre mode rationnel de pensée, mais qui va fortement contribuer à vous aider à croire que ce que vous vous dites in petto est entendu par votre Père céleste; cette réalité subjective (puisque immatérielle) permet à chacun de vous de Lui demander qu’Il vous guide jusqu’à Lui dans le dédale de vos pensées profondes afin de Le trouver et le reconnaître sous la forme qu’Il a prise pour habiter votre conscience. C’est ce chemin qui mène, à long terme, à la fusion avec votre étincelle divine personnelle, fusion qui mène elle-même à l’état de perfection, volonté ultime de Dieu pour chacune de Ses créatures. Vous trouverez immanquablement, car la Vérité existe, quelle qu’elle soit !

Mais elle est discrète et dissimulée derrière plusieurs couches d’apparences fausses, comme les enveloppes successives d’un oignon. N’oubliez pas non plus que la véritable signification de votre présence sur cette planète difficile est que vous avez à expérimenter les extrêmes opposés et les maîtriser, au sens propre, avant que de songer à évoluer dans la dimension supérieure. Il faut vous nourrir, vous repaître de la Vérité pour évoluer de manière satisfaisante; pour ce faire, il faut entrer en contact télépathique sur la fréquence 888 avec votre ange gardien personnel et votre parcelle divine, chargés chacun à sa manière de vous communiquer leur amour de la perfection. En outre, Jésus, lors de la Pentecôte (scellant le départ dans son corps de gloire de Jésus, redevenu Michaël, prince des Archanges et dieu local de tous les humains) effusa sur votre monde son Esprit de Vérité, prérogative que tout Fils paradisiaque possède pleinement et utilise après son propre passage initiatique sur une planète habitée par une population semi-ignorante, donc difficile à instruire. Depuis ce jour, les circuits mentaux de la fréquence 888 colportant la Vérité, c’est-à-dire l’explication globale de la Réalité universelle, tournent en orbite autour de la planète bleue pour votre bénéfice et un des points de ma mission est d’en informer officiellement ceux qui ne le sauraient pas encore. C’est maintenant chose faite.

Origine de la foi chrétienne

Dans l’héritage adamique existe, entre autres, un gène permettant à son propriétaire de réagir intellectuellement favorablement aux émissions de cette fréquence, grâce à l’action des chakras supérieurs. Ce qui explique pourquoi le christianisme a finalement été adopté, protégé et développé en majorité par les peuples ayant bénéficié du plus d’apport adamique, à savoir la race blanche européenne, ancêtre des ethnies ayant conquis le continent américain, Nord et Sud. Bien que venant d’un Juif, seuls les Juifs ayant du sang adamique coulant dans leurs veines (ce qui était le cas des apôtres et de tous les disciples de Jésus) furent capables de croire, de comprendre et d’adopter cet enseignement révolutionnaire que leur proposait Jésus. Les Grecs et les Romains, honorablement dotés de dons adamiques, furent ceux qui prirent sincèrement fait et cause pour cet enseignement, principalement parce que Jésus, en tant que Michaël, est le concepteur et programmateur principal du canal 888, fréquence que les adamisés, même partiels, sont capables de reconnaître comme étant l’expression de la Vérité, selon nos créateurs et que les anges sont chargés de transmettre télépathiquement aux peuples de l’univers.

Il leur suffit souvent d’entendre cette vérité pour qu’immédiatement le chakra idoine envoie le signal au cerveau d’adopter ces informations d’origine angélique comme étant “vraies”, informations qui, au besoin, permettent d’effacer le programme de foi intérieure précédent, constellé d’imprécisions et d’inexactitudes et qui interdisent aux gens de comprendre de façon détaillée et satisfaisante le sens de la vie et la raison de leur présence sur Terre. Voilà pourquoi il y a tant de suicides, d’une part, et tant de convertis au christianisme, d’autre part, malgré toutes les avanies perpétrées au nom de Jésus par les apostats depuis 2000 ans. L’Eglise catholique vit sur des écrits à propos de Jésus alors que le vrai Chrétien, selon ma définition, sent l’amour de Jésus vivre à l’intérieur de lui.

Grande différence, non ?

Il faut prendre conscience que le christianisme, tel qu’il est présenté actuellement et depuis 1700 ans, ne représente qu’imparfaitement l’exacte vérité diffusée par le canal 888, du fait de l’intervention humaine (l’enfer est pavé de bonnes intentions) dans les écrits et la sélection de ces textes à propos de Jésus présentée aux peuples. C’est cette imprécision et toutes ces trahisons qui empêchèrent les peuples non-adamisés de devenir des enfants de Michaël par l’esprit. Un adamisé n’a besoin que d’entendre la vérité pour l’adopter, alors qu’un non-adamisé aura besoin de voir en action cet enseignement pour éventuellement en être convaincu.

Or, les missionnaires et les Jésuites étaient très rarement capables d’appliquer à eux-mêmes ce qu’ils enseignaient aux ‘sauvages”, ce qui rendait leur tâche presque insurmontable. Si l’on prend l’Afrique comme exemple, et aux vues des massacres récemment perpétrés par des africains convertis au christianisme, il est clair que cela ne dépasse pas le niveau de foi du XVIe siècle, illustré par les comportements pour le moins douteux de Catherine de Médicis, l’instigatrice des massacres de la Sainte Barthélémy et consorts. Au mieux, les missionnaires arrivèrent à provoquer une légère modification des traditions africaines, ce qui donna le Vaudou, où le Baron Samedi côtoie la pauvre vierge Marie, dans un salmigondis de rituels et de danses sacrificielles qui n’ont strictement rien à voir avec les informations diffusées par le canal 888 et n’ont donc aucun pouvoir modificateur de progrès spirituel. Ceux qui s’y adonnent, à Haïti, au Brésil, à Cuba ou ailleurs, ne peuvent donc pas déclencher les progrès dont bénéficièrent dans le passé les ethnies qui mirent réellement en pratique les enseignements de Jésus sans se contenter de déclarations d’intentions non suivies d’effets et qui parsemèrent cette idéologie de compassion jusque dans les textes de leurs Constitutions sociales et politiques, ce qui mobilisa automatiquement les légions angéliques pour les aider.

C’est pourquoi ces pays où se pratique le Vaudou, bien que donnant des signes d’intérêts pour Jésus, ne figurent pas parmi les pays aux populations à peu près heureuses de vivre et globalement aisées. Il est certain que plus l’adamisation lente et progressive actuelle, grâce au métissage de plus en plus net de la population terrienne, se développera, plus il y aura de possibilité de convertir, au sens noble du terme, les populations de couleur non ou faiblement adamisées au christianisme moderne, puisqu’actuellement, même imparfait, c’est le dogme qui possède le plus d’éléments véridiques quant à l’exposition de la volonté de vos créateurs concernant vos destinées respectives, d’une part, et la description de la Hiérarchie céleste, d’autre part. Mais il est flagrant, par exemple, qu’au nom de la foi en l’enseignement de Jésus, le grand compatissant, il fut possible à certains honteux descendants spirituels de Simon-Pierre, de jeter les bases d’une solution finale pour une certaine catégorie d’êtres humains, catalogués par eux comme “sauvages”, “inférieurs”, ou “hérétique” et de la faire appliquer en Europe, en Afrique et en Amérique du Sud pendant des siècles, technique qui fut en tous points imitée par les SS du IIIe Reich, montrant encore par là, s’il en était encore besoin, la source similaire d’inspiration dans les deux cas : le canal 666, code de la Bête, la créature la plus stupide de l’univers.

Les dessous de la crise de foi

Interpellé par cette partie scandaleusement sanglante de votre histoire, je demandai à qui de droit un rapport aussi complet que possible sur le phénomène de l’Inquisition qui embrasa tant de pays supposés christianisés et qui engendra tant de guerres terribles entre frères chrétiens, puisque chaque camp, des “parfaits” cathares aux bigots tortionnaires espagnols, en passant par les Grecs ou les Allemands, tous se réclamaient de la pure foi chrétienne. Voici, en substance, ce que le rapport m’appris :

« L’avènement sur le trône d’Espagne d’Isabelle, femme de Ferdinand fut le facteur déclenchant de toute l’affaire, cette dernière étant manipulée à son insu car dans ses rêves, par les apparitions d’un ange déchu qu’elle croyait évidemment loyal, puisque ce n’est que par la vision de l’aura qu’il est possible de discerner un ange normal d’un ange rebelle à Dieu; cette vision, Isabelle ne l’avait pas, toute reine qu’elle était. Son agent manipulateur humain était son propre confesseur, le luciférien et néanmoins dominicain Thomas de Torquemada. En 1488, l’ange déchu et le démon humain parvinrent à persuader la Reine, dont le mental était maintenant sous leur funeste influence, de mettre tout son poids (et l’Espagne commençait à peser très lourd grâce aux tonnes d’or arrivant peu à peu du Nouveau Monde) pour persuader le Pape Innocent VIII de nommer Torquemada grand Inquisiteur aux yeux de l’Éternel, afin de veiller à la pureté de la foi catholique face à toutes ces nouvelles théories qui commençaient à poindre, d’une part, (ce qui était tout à fait naturel, d’ailleurs, comme tout processus évolutionnaire qui se respecte) et écarter l’influence envahissante des ethnies arabes et juives des territoire du Sud-Espagne, d’autre part. C’est au cours de l’année 1490 que le Saint-Siège, comme ils osaient l’appeler, rédigea le document qui nommait et mandatait Thomas de Torquemada à devenir un des plus grands criminels des XVe et XVIe siècles, le tout au nom de Jésus-Christ, le Sauveur. Ayant établi son quartier général à Avila, il fit se développer la délation, la torture, le sadisme, la mise à mort massive de toute personne, avec une préférence marquée pour les femmes, toutes méthodes qui furent indéniablement reprises plus tard par les nazis et leur Gestapo : mêmes applications de souffrances indicibles à des milliers d’innocents, même haine des juifs, des « sauvages » et des arabes, même utilisation des notions de « pureté » pour justifier leurs programmes, mêmes symboles utilisés (têtes de mort), même mépris pour la vie des autres, qu’ils soient enfants, femmes ou vieillards. La similitude ne peut vous échapper ! Dans le rapport angélique, il est même stipulé que Himmler se plongea maintes fois avec intérêt dans les archives allemandes du XVIIe Siècle concernant les tristes oeuvres de l’Inquisition, leurs méthodes et leur efficacité.

C’est sans doute lors de ces études qu’il découvrit, ou se vit confirmer, qu’une petite minorité de brutes sans foi religieuse et bien décidée est capable de dominer totalement une majorité d’indécis civilisés et culturellement non-violents, dès lors qu’ils utilisent des moyens usuellement interdits, comme par exemple la pratique de crimes et de manifestations punitives en groupe. Est-ce un hasard si l’Inquisition, d’abord commencée en Espagne se répandît jusqu’en Allemagne, pays qui, en fin de compte, brûla plus d’hérétiques et de supposées sorcières qu’aucun autre ? On peut au passage apprécier l’incommensurable cynisme des lucifériens-inquisiteurs : au nom de la lutte à mort contre le “diable”, ces monstres brûlèrent pour sorcellerie des centaines de milliers de filles et de femmes bonnes chrétiennes et en général innocentes de tout acte de sorcellerie, à l’instar de Jeanne d’Arc. Pour être condamné, il suffisait d’être dénoncé, par à peu près n’importe qui. Après, le “jugement de Dieu” ou les supplices de la question et les aveux « spontanés » qu’ils suscitaient à plus ou moins longue échéance, faisaient le reste.

Les « repenties » avaient, par mesure de clémence le droit d’être étranglées avant d’être brûlées, les autres devaient brûler vives. Les anges de progrès mirent plusieurs siècles à sortir l’Europe chrétienne de cette fournaise et de ce bain de sang auxquels la peste et le choléra (à cause, notamment, des nombreux charniers engendrés par les guerres fratricides de ces siècles enténébrés) vinrent s’ajouter comme plaies supplémentaires. La situation était grave, mais pas encore désespérée. L’un de nos dévoués récepteurs terriens fut un Jésuite allemand, intellectuel et écrivain sincère qui, ayant maintes fois constaté que la torture faisait dire à tout le monde ce qu’on voulait qu’ils avouent et non l’expression de la vérité, écrivit anonymement un livre dénonçant ces pratiques odieuses et indignes d’un homme de Dieu. Il s’appelait Friedrich von Spee et son livre fut poussé angéliquement afin que les idées inspirées par les anges qu’il contenait se répandent massivement parmi la population et le clergé aveuglé, provoquant finalement une prise de conscience qui arrêta enfin ces massacres scandaleux et tellement dégradants pour Jésus-Michaël.

Je trouve très injuste que ce héros soit à peine connu de la masse alors que Martin Luther, chasseur de sorcières comme les autres et notoirement connu chez nous pour son absence de discernement en la matière, soit devenu chez vous un si célèbre maître à penser. Il fallut quand même attendre 1775 pour voir s’éteindre la pratique des procès pour sorcellerie et passage automatique au bûcher pour tout suspect dénoncé sans preuve formelle. Après, les révolutions prirent le relais et leurs nouveaux chefs se chargèrent de trouver d’autres méthodes et d’autres raisons pour que les peuples christianisés d’Europe continuent à s’autodétruire sous la puissante influence délétère du canal 666. Si vous avez la foi en ces présentes révélations, cela devrait vous aider à trouver votre ange gardien, sentir votre Père-Mère intérieur, Dieu l’Internel, et reconnaître les oeuvres de Satan et de ses acolytes là ou elles se manifestent.

Ainsi, le présent livre sert donc également à vous aider à rectifier ce qui est inexact dans le dogme chrétien, notamment catholique et à vous prodiguer exactement l’enseignement diffusé par le biais du canal 888 et j’espère, sans trop y croire, tellement ces dogmes sont figés, que les Églises institutionnelles tiendront compte des enseignements d’Éridan Melchizedek.

On peut, de ce fait, considérer que l’Eridanisme est né; il existe maintenant dans votre réalité matérielle par le biais de ces écrits; utilisez-le à bon escient et j’en serai, évidemment, comblé et vous aussi, par la même occasion. LE vrai secret du bonheur, c’est de prendre du plaisir à faire son devoir.

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire
À suivre… Gaspillage

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares