Channeling messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire: CHAKRA (Deuxième Chakra)

Chakra Swadhisthana
Chakra Swadhisthana

Il régit toutes les pensées et sentiments attachés au sexe et est situé au niveau des organes génitaux. Il est en d’autres termes le siège de la libido. Le désir chez l’homme comme chez la femme est le résultat de son activation par la pensée.

La pensée du sujet lui-même pourra modifier la vitesse par son propre désir, ou s’il a des problèmes personnels qui l’empêchent de déclencher le désir et l’érection à cause d’une pensée interférente comme la peur ou le stress (connus pour engendrer de la neuradrénaline, hormone ayant la fâcheuse propriété de bloquer l’érection), le sujet a toujours la ressource d’essayer de communiquer son désir mental au partenaire. Puis d’apprendre à se détendre par une technique de respiration. Des livres sérieux sur le tantrisme sont disponibles et disent tout ce qu’il faut savoir pour avoir une vie sexuelle heureuse.

Voici un bon exemple pour étudier l’impact de la vitesse de rotation des disques subtils sur la pensée :
Voici un homme qui, un soir, sentit son deuxième chakra s’agiter tout seul, provoquant, donc, une érection, parce que son cycle libidineux lui réclamait, tout naturellement, un apport supplémentaire d’énergie sexuelle pour s’alimenter; son amie, elle, était noyée dans la lecture d’un livre, donc pensant à autre chose; l’homme commença à lui dire des mots tendres, lui faire des câlins, etc.; la fille, captivée par ce qu’elle lisait commença par lui dire : « pas maintenant, chéri, je n’ai pas envie; je lis et c’est super intéressant ».

Mais le chakra de l’homme continua à lui envoyer des signaux de désirs de fusion avec la shakti (énergie d’essence féminine en sanskrit) de sa compagne, tant et si bien que peu à peu, il réussit à accélérer le chakra de la femme, qui à son tour lui renvoya les premières pensées de désir. Peu à peu, la pensée de la femme changea donc de nature et rejoignit bientôt celle de son compagnon, pour une étreinte pourtant non désirée au départ, mais communiquée de l’extérieur. L’exemple ne marche pas si de la haine flotte entre les couples. La haine interférerait trop et empoisonnerait trop la pensée pour qu’il soit possible d’activer subtilement et insidieusement le désir de l’autre.

Il faudrait d’abord que la personne haineuse remonte sur son axe, passe de l’autre côté du miroir et retransforme son niveau vibratoire de haine en amour. Certaines personnes sont capables de tels changements radicaux le long de l’axe des sentiments humains et passent des coups et des insultes à un désir sexuel soudainement irrépressible ! C’est ce que vous appelez « réconciliation sur l’oreiller » et c’est assez efficace, spécialement quand les deux partenaires ont une certaine facilité à synchroniser leurs chakras sexuels ensemble. Car le secret d’un coït très long, agréable et énergétiquement enrichissant semble résider dans la capacité des deux partenaires à synchroniser exactement à la même vitesse leurs deux chakras n° 2.

Plus précisément, un “voyant d’auras” (et les anges voient toutes les auras, bien sûr, alors que ce don reste exceptionnel chez l’Homme), va constater que la fusion entre les chakras des deux personnes va déclencher un mouvement faisant remonter leur énergie Kundalini le long de cet axe et traverser le septième chakra, ce qui a pour effet d’ouvrir une sorte de sas astral, une passerelle entre les dimensions trois et quatre. La fusion peut alors durer des heures, ce qui leur donne le temps d’aller titiller pour un temps la réalité de leur septième chakra mutuel, sans que les intéressés aient la notion habituelle du temps qui passe, à cheval qu’ils sont entre la troisième et la quatrième dimension, là où le temps est précisément dilué par rapport à votre espace-temps habituel. Ce genre de situation relativement rare à cause du grand nombre de paramètres qu’il faut à chaque fois maîtriser pour arriver à ce résultat, a été fort justement appelé par vos ancêtres Français : « aller au septième ciel ». C’est le mot “septième” qui est commun aux deux vocabulaires (l’occidental et l’oriental) et qui montre l’Universalité des connaissances humaines dans le domaine des chakras, à l’instar de la représentation de l’auréole qui flotte au-dessus de la tête des grands Saints et qui symbolise leur appartenance permanente à la réalité du septième chakra ou septième ciel, donc, auréole systématiquement peinte par les artistes asiatiques aussi bien qu’occidentaux depuis des milliers d’années, en ce qui concerne les premiers et un peu plus récemment pour les seconds. La prière sincère, la pratique assidue du yoga et certaines musiques peuvent également mener à ce “septième ciel” en stimulant les autres chakras comme le désir sexuel stimule le deuxième. Cette réalité spirituellement supérieure est quasiment surhumaine actuellement pour la plupart d’entre vous, considérant le niveau affligeant de votre évolution actuelle en tant qu’Espèce globale, du fait surtout du refus obstiné de beaucoup (trop) d’entre vous à vous considérer comme une seule Espèce, dont tous les membres des deux sexes et de toutes les ethnies sans exception seraient munies de Droits et de Devoirs rigoureusement égaux entre eux et partageraient, en outre, la croyance que cette Espèce aurait été conçue par les mêmes Parents Créateurs spirituels, ce qui donne obligatoirement un lien authentique de parenté entre tous les esprits humains, dont l’âme devrait être l’un des principaux composants. En ce passage à “l’an 2000 après J-C”, force nous est de constater que l’ego a plus d’importance que l’âme dans la conscience de beaucoup d’humains.

Pourtant, ce n’est ni la faute de la voix Divine de votre conscience, ni de celle des anges si votre Terre est continuellement ravagée par les guerres aussi bien que par les querelles débiles de voisinage. Mais c’est indubitablement par la faute d’un ego non contrôlé par son propriétaire que toutes ces avanies et ces zizanies se développent et il vous faut réaliser qu’un ego n’a aucune limite si personne ne lui montre avec persuasion et dès l’enfance, de préférence, où se trouvent ces limites. Heureusement pour vous, votre âme non plus n’a pas à priori de limites connues, ce qui vous permet de parcourir le chemin spirituel vous menant du premier au dernier chakra, le temps d’une vie dans le meilleur des cas…

En cas de visite au septième ciel, il est parfois long de revenir à une vitesse normale, ce qui procure cette sensation visiblement délicieuse après qu’a été réalisée une bonne fusion fluidique entre deux êtres. L’individu a de sept à quatorze ans pour trouver la vitesse de rotation idéale. Au delà de cet âge, si le disque tourne trop vite, le cerveau sera envahi de fantasmes sexuels, son propriétaire ne pensera plus « qu’à çà », incapable de voir dans l’objet de son désir autre chose qu’un intérêt sexuel. La couleur favorite des grands amoureux du sexe est l’orange. Celle des grands vicieux pathologiques tirent plutôt sur le sombre. Les violeurs, les pédophiles, les incestueux et les nymphomanes se retrouvent, entre autres hélas, parmi les victimes et les bourreaux du dérèglement de leur deuxième chakra. Leur conscience peut s’y trouver bloquée toute leur vie s’ils n’y prennent pas garde, faisant de cette vie et celle de leur entourage un véritable enfer, toujours insatisfaits d’expériences sexuelles nouvelles et insolites, comme l’indiquent les édifiantes histoires du Comte de Sade ou d’un certain pédophile meurtrier belge contemporain, au nom ridiculement prédestiné et qui récemment défraya la chronique.

Au niveau de l’intelligence pure, le Comte était évidemment très supérieur à Marc Dutroux ou Émile Louis, les deux actuels pédocriminels francophones connus les plus sauvages et ses nombreux écrits possèdent une force et un style d’une puissance apparemment inattaquable, puisqu’il est toujours facile à tous âges d’avoir accès à son oeuvre littéralement sulfureuse et si dangereuse pour les jeunes esprits en formation. En effet, je crois utile d’avertir les lecteurs de Sade passés aussi bien que futurs, que cet homme avait son esprit possédé volontairement par un esprit déchu bien connu de nos services, qui lui envoyait dans sa glande pinéale des émissions du canal 666 à longueur de journée, que Donatien soit en présence de ses nombreuses victimes ou seul en prison, le but ultime de cet esprit déviant étant de le pousser à écrire cette oeuvre perverse et dangereuse, car ayant dans le passé poussé beaucoup de gens, à priori sains d’esprit, à transformer leurs fantasmes récurrents en actes parfois odieux, au lieu de les laisser fantasmes. Le comte s’appelait “divin” marquis, on se demande pourquoi, et il était connu pour ses colères antireligieuses, gratuitement et horriblement blasphématoires. Mais c’est sa haine contre Jésus-Christ en particulier (qui ne lui a pourtant jamais rien fait de mal, accroché qu’il est le plus souvent sur son crucifix de misère, le pauvre, à contempler jusque sur les bancs de ses églises, la formidable hypocrisie humaine), qui indique sans l’ombre d’un doute, son appartenance volontaire à la Force obscure. Il réclamait la liberté au nom du libertinage. Il était trop intelligent pour attribuer directement à Jésus, comme beaucoup d’athées mêmes modernes, toutes les erreurs des gens de religion qui prirent la parole en son Saint nom en dévoyant par leur exemple désastreux son divin message. Par l’action répétée et très précoce des messages du canal 666 sur sa psyché, ses trois premiers chakras se sont déréglés de telle sorte qu’ils étaient tous les trois incontrôlés par l’âme du Comte, complètement dépassée par cette attaque en règle des apostats sur la jeune conscience de son protégé.

Jusqu’au bout, Sade tenta d’utiliser sans vergogne le coeur et l’esprit de son prochain et son long passage à l’asile de Charenton en est une parfaite (si l’on peut dire) illustration. D’après son dossier, il se serait fort diverti et se serait abondamment abreuvé de misère humaine, là bas et s’en serait délecté sans limites et c’est dans cet état d’esprit qu’il est mort, sans rien regretter, et en laissant, c’est évidemment le pire, toute une littérature de descriptions infâmes parfaitement écrite au strict sens littéraire et parfaitement exposée dans sa logique philosophique.

Quant aux représentations graphiques de ses fantasmes révulsants, elles sont également dangereuses pour les esprits jeunes en particulier, mais aussi en général pour les esprits de tous âges qui sont particulièrement limités au niveau de la densité de leur réseau neuronique. La voie du milieu est toujours la meilleure, mais chacun est libre de la choisir ou non, à ses propres risques et périls. Ainsi, le Comte de Sade va payer par une longue rééducation dans le monde des Maisons ses turpitudes terrestres. Peut-être aura-t-il à s’incarner pour de longues années dans la peau d’une esclave martyrisée par un maître adepte du sadisme si sa rééducation ne se passe pas de manière plus satisfaisante et rapide. Son ego ayant été très loin dans la montée en puissance, sa personnalité, selon les dernières nouvelles que j’en ai, à encore maintenant du mal à admettre ses nombreuses fautes, dont certaines très graves, car il a tué, quand même ! Et plutôt des innocents…

Prions donc pour le salut de son âme. La fabrication du sperme ayant lieu en permanence chez les hommes jeunes comme ceux qui sont dans la force de l’âge, bien qu’on puisse constater une chute régulière des possibilités sexuelles l’âge venant, la pression poussant à l’évacuation sporadique de la semence augmente chaque jour, déclenchant des fantasmes sexuels de plus en plus pressants.

Si l’homme est célibataire et hétérosexuel, ses fantasmes vont fabriquer de la frustration et il va chercher une femme de plus en plus impatiemment. C’est ainsi qu’à un moment où la frustration ne sera plus retenue, l’homme ne s’occupera plus de la volonté de la femme sur qui il tombe, fût-ce sa propre fille, et le nom d’une femme ou d’une fille violée de plus ira s’ajouter à la déjà longuissime liste. Dans le meilleur de cas, il ira se soulager dans le corps d’une professionnelle.

Pourtant, le Plan, ayant prévu le cas de figure où les hommes connaîtraient de longues périodes de célibat, toute latitude leur est donnée pour prendre leur sexualité en main (au sens littéral) et se libérer facilement de la pression sexuelle. Le Plan permet visiblement aux hommes (mais aussi aux femmes) de se donner des sensations d’amour de façon relativement plaisante, et cela ne rend absolument pas sourd, bien sûr. Par contre, recommencer l’onanisme chaque jour, voire plusieurs fois par jour, s’avèrera négatif et dommageable pour la santé, car jouir trop fréquemment pour un homme affaiblit son système immunitaire ainsi que la longévité biologique.

Ainsi, ceux qui ne gaspillent pas leur semence en vain expérimentent généralement une meilleure santé et vivent plus longtemps que les amoureux de l’orgasme quotidien. Karmiquement parlant, il est néanmoins bon de savoir que se masturber est neutre, mais que violer coûte cher, à cause de l’agression du libre-arbitre subie par l’objet sexuel vivant convoité de façon si sommaire. Donc, messieurs, si votre pression sexuelle commence à vous monter à la tête, il vaut bien mieux se faire une petite gâterie que vivre son fantasme sur une femme non consentante. Le yoga demeurant néanmoins le plus efficace et le moins frustrant des ersatz sexuels. Quant à la moyenne d’âge des « pépères pervers » qui s’en vont prendre des charters pour la Thaïlande où autre paradis pour pédophiles, j’en ai honte pour eux, car ce sont de pauvres âmes minables et difficilement curables après tant d’années de vice…

Si ce chakra tourne trop lentement, l’impuissance ou la frigidité seront la résultante de cette dysfonction. Au lieu de violeurs, on trouvera des voyeurs, des homosexuels passifs, des masochistes ou des exhibitionnistes à l’érection inexistante ou laborieuse, bref, des gens ayant besoin d’un contexte très spécial ou d’adjuvants extérieurs pour leur permettre d’atteindre une vitesse de chakra propre à les rendre opérationnels sexuellement.

À tous les mâles qui souffrent d’impuissance je dirai, bien que je rappelle que je ne suis pas un spécialiste de la question mais simplement parce que je connais quand même bien les théories de ce mécanisme sexuel : gardez autant que faire se peut votre semence.

C’est la seule façon de garder une vitesse de rotation satisfaisante jusqu’à un âge avancé. Tout gaspillage de semence mâle engendre une grosse perte énergétique. Or, pour faire l’amour sans idée d’enfantement, cette semence ne sert à rien. Donc, réserver sa semence à la seule procréation, non seulement ne vous empêchera pas de faire l’amour, mais vous fera devenir plus performant et à l’abri des pannes sexuelles qui semblent vous mettre dans des états de prostration pénible à voir, même si je ne comprends pas entièrement pourquoi, vous vous mettez dans des états pareils pour si peu. Quant à la femme, enfin autorisée par le biais de cette technique à prendre son temps pour faire monter sa « shakti », elle ne se plaindra pas de ce changement, d’après les rumeurs des anges gardiens auprès de qui je me suis renseigné avant de vous parler des chakras inférieurs que je ne connais personnellement pas, en étant dépourvu.

Si seulement ces gens savaient que c’est à cause de la mauvaise vitesse de leurs chakras qu’ils rencontrent ces problèmes, des exercices de yoga leur permettraient de rectifier aisément le tir, puisque le yoga sert surtout à accorder les chakras entre eux, source d’harmonie intérieure (voir à « yoga »).

Mais l’ignorance continue à faire ses effets et les rhinocéros sont menacés d’extinction à cause de la (très surfaite) réputation aphrodisiaque de leurs cornes.

En règle générale, tous les remèdes aphrodisiaques se révéleront assez vite pire que le mal, car un chakra marche à l’énergie mentale pour fonctionner correctement, autrement, c’est la porte ouverte à n’importe quel effet hasardeux, comme de mettre de l’essence plombée dans une voiture équipée d’un pot catalytique.

Autres Messages de l’Ange : Sommaire

À suivre… Le Troisième Chakra

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Si vous partagez ce texte, il est important de le publier dans son intégralité, en ne changeant ou en omettant aucun mot ni aucune ligne y compris celle-ci. Merci…

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares