Astrologie/Astronomie Kabbale Séphiroth

L’importance des phases Lunaires en Astrologie, et la relation Lunaire dans l’Arbre de Vie Kabbalistique

Photos de la Lune, auteur OliBac, sous licence Creative Commons ( http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/deed.fr )
Photos de la Lune, auteur OliBac, sous licence Creative Commons ( http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/deed.fr )

L’étude des phases Lunaires en Astrologie, et notamment celles de Nouvelle Lune, qui marque le début d’un nouveau cycle mensuel en signe, et de Pleine Lune, qui marque le point de culmination énergétique en signe par l’entremise de son signe opposé, sont des périodes qui peuvent se révéler très importantes dans l’évolution personnelle de celles et ceux qui sauront en décrypter les actions, et qui sauront se montrer réceptifs à celles-ci.

J’entends souvent entendu dire :  » La Lune n’agit pas sur nous, ce ne sont que des sottises « .

Généralement, les personnes qui disent cela sont réfractaires à l’Astrologie, et ont peur des mécanismes subtils et cachés de la vie, raison pour laquelle j’aborde avec elles les aspects qui sont scientifiquement, et humainement, prouvés :

– La Lune à une incidence sur les marées, donc sur l’élément Eau de notre planète. Nous savons que les mers et océans sont composés de l’élément H2O, et de Sodium ! Le corps humains lui, est composé à 65% en moyenne d’eau, et de sel aussi, permettant de maintenir l’eau dans notre corps….Comment la Lune pourrait avoir une incidence sur l’Eau de notre planète, et pas celle de notre corps ! L’eau est également un conducteur, et est reliée aux aspects émotionnels de l’être, il est donc parfaitement normal que la Lune agissent sur nos ressentis, et nos émotions internes.

– Les phases Lunaires sont également particulièrement utilisées par les agriculteurs qui, depuis des temps immémoriaux, sèment, plantent, où récoltent en fonction de ces phases. Nous savons également qu’il existe une incidence sur la pousse des cheveux, et des ongles. Ainsi lorsque nous faisons couper nos cheveux, où coupons nos ongles, en phase descendante de Lune, soit juste après la Pleine Lune en allant vers la Nouvelle Lune, ceux-ci poussent beaucoup moins vite ! Les phases Lunaires accélèrent donc, où freinent, sur le plan physiologique la vitalité de nos cellules, ceci est indéniable ! Et si nos cellules réagissent à l’influence Lunaire, celle-ci agit sur nos humeurs !!!

– Enfin, la Lune est le satellite de la Terre, et de par sa proximité, orbitant en moyenne à 380 000 km de distance de celle-ci, elle permet à notre planète de conserver un angle de  23° sur le plan de l’écliptique, et d’être relativement stable, permettant ainsi à notre bonne vieille hôte d’avoir un cycle de saisons régulier. Sans cet astre, la Terre serait, à l’image de Mars, beaucoup plus influencée par l’énergie de Jupiter, et observerait un balancement irrégulier, faisant qu’aucune saison ne pourrait exister ; nous passerions probablement d’un jour chaud à un jour très froid le lendemain, et les cycles solaires n’auraient pas la durée d’environ 24h sur le plan géocentrique que nous connaissons à l’heure actuelle. La Lune a donc un pouvoir stabilisateur sur la Terre, et par conséquent, comme tout ce qui influence la Terre, nous l’avons vu plus haut, nous influence, la Lune a donc pour effet de nous stabiliser sur le plan émotionnel, avec des phases plus basses, où de début d’activité ( Nouvelle Lune ), et des phases d’apogée ( Pleine Lune ), respectant ainsi, à l’image de la Terre, un rythme très régulier, et très saisonnier, puisque l’influence des positions Lunaires en signes sont très différentes les unes des autres.

Ainsi, une Pleine Lune en Balance, qui, par exemple, peut mettre le focus sur notre conjoint , où nous inviter à vivre des relations harmonieuses avec les autres, sera vécue différemment si votre Soleil est en Gémeaux ( type trigone ), où Capricorne ( aspect de type carré ), de la maison transitée par la Lune, qui donnera l’influence généralisée du domaine concerné, des maisons personnelles transitées, et des interaspects Lunaires du transit, en fonction des aspects existant dans votre natal, ….

Ainsi l’influence Lunaire sur nous est indéniable, mais peut entraîner des perturbations si nous ne sommes pas avertis du type d’influence que nous pouvons ressentir durant une période donnée, et cela peut nous amener à subir des humeurs plus où moins changeantes, ce qui peut s’avérer perturbant pour les autres, mais aussi avant tout pour nous même.

Voyons à présent quelle peut être la relation Lunaire avec l’Arbre de Vie, et les outils mis à notre disposition pour transcender ces effets.

Dans les enseignements kabbalistiques, où l’on peut retrouver des aspects Astrologiques, l’Arbre de Vie nous enseigne, et nous renseigne, sur nos états d’être intérieurs.

Nous voyons que l’être, avant de s’incarner, passe par toutes les sphères supérieures ( ou Sephira ), puis descend sur la Terre ( Malkuth ). Chaque Sephira correspond à une planète, et un chakra, où centre énergétique, dans notre corps.

284px-Tree_of_life_wk_02_svg Diagramme par Morgan Leigh, sous license Creative Commons

( http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5/deed.fr )

Ce qui est particulièrement intéressant de noter, c’est que la Lune ( Yesod ), est le Sephiroth qui se situe juste avant la Terre, l’Arbre de Vie respecte ainsi parfaitement le plan héliocentrique de notre système Solaire.

Chez les Hébreux, Yesod ( La Lune ), qui correspond au chakra Sacré, situé à 3 doigts en-dessous du nombril, est le centre des Fondations, où « Cristallisation de la Volonté ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Et bien toutes nos pensées, tous nos désirs, mais également toutes nos peurs, autrement dit toutes les énergies émanant des Sephira supérieures, passent par l’intermédiaire de Yesod, avant de se matérialiser sur Malkuth ( la Terre, notre corps physique ), à savoir dans le plan concret, celui dans lequel nous vivons.

La Lune est donc un filtre naturel, un rempart entre la Terre, et le reste de notre système Solaire, et tout ce qui vient comme information des autres planètes se transforme, plus où moins bien, en fonction des phases Lunaires, et de notre réceptivité, en ressentis et émotions dans notre esprit, pour se matérialiser au final dans corps physique en fonction de la bonne ou mauvaise assimilation que nous en faisons.

Tous les enseignements placent ce satellite comme un point de jonction entre le matériel ( la Terre ), et le reste du système Solaire et de l’Univers ( visible et non-visible ), et ce point de jonction est ce que nous ressentons.

Il est donc essentiel de nous focaliser sur ce que nous ressentons. Est-ce de la joie ?, de la peine ?, tristesse ?, colère ? Comment désirons-nous nous sentir ? Comment sont nos pensées ? Quelle émotion est susceptible de nous faire du bien ?

La réponse à ces questions nous la connaissons tous, et tout le monde désire, et préfère, être joyeux, et d’être bien. C’est le point focal de la majorité des êtres humains ! N’est-ce pas ?

Nous voyons bien ici l’intérêt d’être le plus conscient possible de tout ce qui peut se tramer en nous, c’est indispensable pour un bon équilibre psychique.

Ainsi, l’Astrologie, par l’étude des phases Lunaires, permet de décrypter ces périodes importantes de débuts et fins de cycles, et ensuite, par un travail personnel conscient, en travaillant sur son émotionnel, par le biais des centres énergétiques, et notamment notre chakra Sacré, il est possible de transcender et d’accueillir ces phases Lunaires avec plus de calme, et passer, à l’image de la Terre, de moments où la mer est démontée, à des périodes de mers d’huile, où les émotions et ressentis sont apaisés, s’éloignant des remous extérieurs, pour retrouver calme, et paix intérieure, étant ainsi centré pour avancer dans sa vie personnelle.

Ainsi nous pouvons voir que l’astre Lunaire peut véritablement avoir une incidence sur nous, et nous disposons d’outils, d’enseignements, qui nous permettent d’être mieux avec nous-même.Tout est relié, tout travaille de concert, car, que vous le vouliez ou non, toute vie est une vie spirituelle avant tout.

« La différence entre un être qui vit une vie spirituelle, et un être qui ne la vit pas, est un simple niveau de conscience qui fait que l’être spirituel sait que cela Est »

© Steve PASTOUR

http://astrologieetconsciencedeletre.unblog.fr

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires