Science cachée Sirius Sociétés secrètes

Les origines du New Age comme l’esprit maçonnique, furent organisés sous l’influence directe de Sirius

Extraits de « L’Esprit de la Maçonnerie », de Foster Bailey. Cet ouvrage contient 5 instructions que le Maître Tibétain, Djwhal Khul, avait l’intention de donner à un groupe de francs-maçons par l’intermédiaire d’ Alice A Bailey. Toutefois, les instructions ne purent être données entièrement à cause du manque de temps et d’autres pressions apparues lors de son travail avec Alice Bailey. On demanda alors à Foster Bailey de se charger de ces 5 instructions et finalement de les publier. Ceci fut publié pour la première fois dans le journal « Master Mason », et adressée par Foster Bailey à une loge du New Jersey.

« Les francs-maçons ont encore beaucoup de travail à faire. Le temps d’une reconnaissance véritable des maçons, sur une grande échelle, est encore loin. La maçonnerie, dans le véritable sens maçonnique et spirituel, doit encore faire la preuve d’elle-même. Quand ceci aura lieu et que le dessein spirituel sous-jacent à tout les travaux maçonniques sera mieux compris, alors la loi des Constructeurs pourra se faire sentir. On verra la coopération consciente de la Loge à l’oeuvre depuis les Hauts Lieux, et la maçonnerie sera rétablie comme la gardienne des Mystères de la vie spirituelle sur la terre, et prouvera qu’elle est la force de vie au coeur de toute religion véritable. »

« Extériorisation de la Hiérarchie » – Page 513

L’une des choses qui surviendront quand la nouvelle religion universelle dominera et que la nature de l’ésotérisme sera mieux comprise, sera l’utilisation des organismes ésotériques assemblés, de l’organisme maçonnique et de l’organisme de l’Eglise, en tant que centres d’initiation.

Ces trois groupes (mouvements) convergent lorsqu’on aborde leurs sanctuaires intérieurs. Il n’existe aucune dissociation entre l’Eglise Universelle Unique, la véritable Loge intérieure sacrée de tous les vrais Francs-Maçons, et les cercles les plus intérieurs des sociétés ésotériques. Trois types d’hommes ont trouvé ce qui leur était nécessaire, trois rayons majeurs sont exprimés, et les trois voies vers le Maître sont utilisés conduisant tous trois au même portail, au même Hiérophante.

« Les rayons et les initiations » – Page 418

La franc maçonnerie, telle qu’elle fut instituée à l’origine et bien avant la dispensation juive, fut organisée sous l’influence directe de Sirius, et copiée autant que possible sur certaines de ses institutions ; elle avait aussi quelque ressemblance avec notre vie hiérarchique, vue à la lumière de l’Eternel Présent.

Sa « Loge Bleue » avec ses trois degrés est reliée aux trois groupes majeurs de Vies sur Sirius, car il n’y existe pas de règnes de la nature, tels que nous en avons. Ces groupes reçoivent tous Ceux qui choisissent le quatrième Sentier, et les entraînent au mode d’existence et au type de vie existant sur Sirius.

Ceci vous montrera clairement que les moins développées des Vies sur Sirius sont, de notre point de vue, toutes des initiés de très haut degré. La maçonnerie a donc un rapport particulier avec ce quatrième Sentier.

Au cours des siècles, la tradition maçonnique a été conservée, changeant de temps en temps sa nomenclature, interprétant à nouveau les Paroles de Pouvoir et, en conséquence, s’éloignant de plus en plus de sa beauté et de son intention originelles.

Maintenant le temps est venu, selon la loi cyclique et en vue de préparer l’âge nouveau, où les maçons, ayant une compréhension spirituelle, doivent opérer certains changements. L’actuelle coloration juive de la franc maçonnerie est dépassée, et a été conservée bien trop longtemps, car elle est aujourd’hui juive ou chrétienne, alors qu’elle devrait n’être ni l’un ni l’autre. Les degrés de la Loge Bleue ont une formulation entièrement juive et cela devrait être modifié.

Les Degrés Supérieurs sont à dominante chrétienne bien que comportant des noms et des mots juifs. Cela aussi devrait cesser. La coloration juive est actuellement l’un des principaux obstacles à la pleine expression de l’intention maçonnique, et devrait être modifiée, tout en gardant intacts les faits, le détail et la structure du symbolisme maçonnique.

Quelle que soit la forme que prendra la nouvelle nomenclature (ce changement se produira inévitablement), elle aussi devra disparaître après avoir dûment rempli son office. Ainsi la transformation cyclique va se poursuivre, jusqu’à ce que la majeure partie de l’humanité, se trouvant sur le quatrième Sentier, subisse le processus initiatique sur Sirius, dont notre degré d’apprenti est un pâle reflet.

« Les rayons et les initiations » – Page 533

Il est fait allusion à ces trois degrés d’appréciation ou de compréhension du processus initiatique, dans l’œuvre maçonnique. L’aspect cérémoniel peut être relié aux degrés d’apprenti et de compagnon, auxquels s’ajoutent quelques degrés peu pratiqués qui sont des expansions de l’enseignement impliqué. Les initiations comprises par les mots « représentation symbolique sont indiquées tout d’abord dans le sublime troisième degré, celui de maître Maçon, dans l’Arche Royale Sacrée et dans un ou deux degrés lui faisant suite.

Les degrés supérieurs du Rite Ecossais (REAA) constituent un effort vague et nébuleux pour placer devant les maçons les expansions de conscience et de progrès dans la Lumière, dont on fait l’expérience lors des initiations supérieures suivantes, celles qui sont soumises au processus appelé illumination par la révélation.

Les travaux maçonniques est une tentative ancienne et louable pour conserver, sous forme de germe, la vérité spirituelle concernant l’ initiation. Malgré de distorsions, de certaines pertes des anciens points de repère et d’une cristallisation déplorable, il contient la vérité et, à une date ultérieure (probablement au début du siècle prochain), un groupe de francs-maçons éclairés vont refondre les rites, et adapter les formes et formules actuelles de telle manière que les possibilités spirituelles, indiquées symboliquement, se dégageront avec une plus grande clarté et une puissance spirituelle approfondie.

La forme future de la franc-maçonnerie de l’âge nouveau reposera forcément sur la base d’un christianisme éclairé, interprété de manière nouvelle, qui sera de nature universelle et n’aura aucune relation avec la théologie. La forme actuelle, reposant sur une base juive vieille de presque cinq mille ans, doit disparaître. Il doit en être ainsi, non parce qu’elle est juive, mais parce qu’elle est vieille et réactionnaire, et n’a pas suivi le passage du soleil autour du zodiaque.

Ce passage devrait symboliser l’évolution humaine, et c’est ce qu’il fait. Exactement comme le péché des enfants d’Israël dans le désert était un retour à une dispensation et à un rite religieux dépassés (la religion des hommes de l’ère du Taureau, symbolisée par leur prosternation et leur adoration du veau d’or), la maçonnerie d’aujourd’hui est prête à faire de même : les coutumes et formes anciennes, logiques et justes dans la dispensation juive, sont maintenant désuètes et devraient être abrogées. Il est également vrai qu’en rejetant le Christ, en tant que Messie, la race juive est restée métaphoriquement et pratiquement dans le signe du Bélier ou du Bouc émissaire, Il lui faut encore passer (toujours symboliquement) dans le signe des Poissons et reconnaître son Messie lorsqu’Il reviendra dans le signe du Verseau.

Autrement, elle répéterait son péché ancien et son refus du processus d’évolution.

« Astrologie ésoterique » – Page 445

L’humanité et le mal cosmique, concentré depuis des millénaires dans ce que l’on a appelé la Loge Noire. Toute spéculation à propos de cette Loge et de ses activités est à la fois inutile et dangereuse.

La Maçonnerie, si incapable et si corrompue qu’elle ait été, et coupable d’avoir trop insisté sur l’importance de certaines formes symboliques – est néanmoins le germe ou la semence d’un effort à venir de la part de la Hiérarchie, lorsque cet effort sera, à une date ultérieure, extériorisé sur terre. La Franc-Maçonnerie est régie par le 7°rayon, et, lorsque certains changements importants auront été apportés et que l’esprit de la Maçonnerie sera saisi à la place de la lettre, nous serons les témoins d’une nouvelle entreprise hiérarchique en vue de restaurer, parmi les hommes, les anciens Mystères .

« Psychologie esotérique » – Vol 2. Page 368

Sous l’influence du 7ème rayon, la fraternité Maçonnique atteindra une nouvelle et importante activité spirituelle, elle commencera à se rapprocher de sa véritable fonction et à accomplir sa destinée depuis longtemps prévue.

Pendant la période d’activité du 6ième rayon, l’organisation tomba dans un état sectaire et cristallisé, ainsi que la plupart des autres groupes. Elle tomba aussi dans le piège du matérialisme, et pendant des siècles, la forme extérieure a eu, aux yeux des Francs Maçons, plus d’importance que la signification spirituelle intérieure. Les symboles et le système des allégories ont été accentués, tandis que, ce qu’ils devaient signifier et révéler à l’initié, a pratiquement été oublié.

On verra que c’est dans la régularité des rituels (rites) et dans la forme sanctifiée des cérémonials ordonnés que se trouve la véritable signification du travail et l’emploi du Mot. La prochaine ère de travail et de pouvoir de groupe de l’activité ritualiste synthétique organisée affecteront profondément la franc-maçonnerie, lorsque l’importance d’une figure dominante centrale se dissipera en même temps que l’influence du 6ième rayon, et le véritable travail spirituel ainsi que la fonction de la loge elle-même seront alors compris.

« Initiation humaine et solaire » – Page 21

L’intérêt pour l’initiation se répand de plus en plus dans le public.

Avant que beaucoup de siècles ne s’écoulent, les anciens mystères seront rétablis et il existera dans l’Eglise, l’Eglise future, dont le noyau est déjà en formation, un groupe intérieur dans lequel la première initiation deviendra exotérique ; nous voulons dire par là que la réception de la première initiation sera, avant longtemps, la cérémonie la plus sacrée de l’Eglise, célébrée exotériquement, comme l’un des mystères donnés à certaines périodes déterminées, et suivie par ceux qui seront prêts. Elle fera également partie du rituel des Maçons. (Francs-maçons)

Durant cette cérémonie, ceux qui seront prêts pour la première initiation seront publiquement admis dans la Loge par l’un de ses membres, autorisé à agir ainsi par le grand Hiérophante lui-même.[…]

Le mot « Initiation » vient de deux mots latins : in, dans, et ite, aller, d’où son sens de : commençant, ou d’entrée dans quelque chose. Il indique, dans son sens le plus large comme dans le cas que nous étudions, une entrée dans la vie spirituelle, ou dans une nouvelle étape de cette vie. C’est le premier pas, et les pas suivants, sur le Sentier de Sainteté. Ainsi donc, littéralement, un homme qui a reçu la première initiation est celui qui a fait son entrée dans le règne spirituel ayant définitivement passé du règne humain au règne suprahumain. De même qu’il a passé du règne animal au règne humain à l’individualisation, de même il est entré dans la vie de l’esprit, et pour la première fois il a droit d’être appelé « un homme spirituel » au sens technique du terme. Il entre dans la cinquième et dernière phase de notre quintuple évolution. Après avoir parcouru son chemin à tâtons à travers la Salle d’Ignorance pendant des siècles, après avoir été à l’école dans la Salle de l’Enseignement, il entre maintenant à l’université ou dans la Salle de la Sagesse.

La Sagesse est le produit de la Salle de la Sagesse.

Elle se rapporte au développement de la vie dans la forme, au progrès de l’Esprit à travers les véhicules toujours changeants, et aux expansions de conscience qui se succèdent de vie en vie. Elle se rapporte à l’aspect vie de l’évolution. Vu qu’elle se rapporte à l’essence des choses et non aux choses elles-mêmes, elle est la conception intuitive de la vérité indépendamment de la faculté de raisonnement, et la perception innée qui sait distinguer le vrai du faux, le réel de l’irréel.

Plus que cela, elle est aussi la capacité croissante du Penseur de pénétrer toujours plus profondément dans l’Intelligence du Logos, de réaliser la véritable essence du grand spectacle de l’univers, de visualiser le but et de s’harmoniser de plus en plus avec ce qu’il y a de supérieur. Elle pourrait aussi être exprimée comme étant la fusion graduelle des sentiers du mystique et de l’occultiste, la construction du Temple de la Sagesse sur les fondements de la connaissance.

La connaissance divise, la sagesse unit.

http://rustyjames.canalblog.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares