Peuples et Nations Société - doc Terrorisme

Les Français doivent être informés du danger qui menace leur vie, leur pays

Le terrorisme de Hussein et François contre Israël

Les Français doivent être informés du danger qui menace leur vie, leur pays. Ce que leur président s’apprête à faire, dimanche prochain, est un acte de terrorisme. Un attentat contre Israël.

La vraie guerre contre le terrorisme islamique ne pourra devenir effective qu’avec le départ de Hussein Obama et François Hollande, les deux présidents pro islamiques qui ont décidé de tuer l’Occident.

Le terrorisme islamique, c’est avant tout une affaire de musulmans qui se livrent une guerre sans merci pour affirmer la suprématie de leur idéologie. On veut parler des sunnites et des chiites.

Pour résumer, on nommera l’Arabie saoudite et l’Iran, les éternels ennemis qui, néanmoins, s’unissent pour obéir au coran à la lettre, principalement dans l’anéantissement des deux religions monothéistes qui précédaient l’islam de plusieurs centaines d’années, le judaïsme et le christianisme.

Et dans ce coran, chacun sait que Allah, par la voix de Mohamed, demande à ses fidèles de soumettre le monde entier à l’islam. Il fallait donc dépasser les frontières des Proche et Moyen-Orient et, pour ce faire, envahir l’Occident.

Ils le font et ils le font bien.

Sauf que, pour ces musulmans, l’Occident se résume aux pays européens, plus proches de chez eux géographiquement et, comme ils sont paresseux, se laisser bercer par les flots en attendant d’être totalement pris en charge par ces européens droit-de-l’hommistes est une bonne fortune.

Mais, car il y a un mais, il reste un pays occidental, fort et déterminé, qui n’a aucune intention de se soumettre aux Arabes, c’est Israël.

Chaque individu arrivé en pays « conquis » se félicite d’être un bon musulman qui obéit à la volonté d’Allah de soumettre le monde à la religion islamique par l’invasion et la terreur.

Et ils le font d’autant mieux que des chefs d’États comme Hollande et Obama leur facilitent efficacement la tâche. Pour cela, le très musulman Obama a convaincu les chefs européens – qui ne sont plus chefs que de nom, Bruxelles oblige – d’épouser son idéologie pro islamique et d’accueillir tous les arabo-africano-musulmans sur le sol européen, afin qu’ils accomplissent le pieux vœu de Mohamed.

Mais, car il y a un mais, il reste un pays occidental, fort et déterminé, qui n’a aucune intention de se soumettre aux Arabes, c’est Israël.

Israël, le pays juif que convoitent depuis leur naissance les islamiques. Et Israël se trouve au Proche-Orient. Mince, alors ! Un bastion occidental et résistant au Proche-Orient, ça n’arrange pas la politique pro arabe de l’américain qui sait qu’il ne peut s’attaquer à Israël sans déclencher une troisième guerre mondiale.

Parce qu’Israël a du répondant.

Et, à sa tête, il y a des hommes et des femmes fiers, courageux et prêts à tous les sacrifices pour défendre leur pays.

Ce qui n’est pas le cas des pays européens, vous en conviendrez.

Avec nous, ça a été encore plus facile, Obama avait le président français, son idiot utile de service, pour nous faire envahir par les musulmans, sans moufter – avec le terrorisme en prime.

Donc, l’islamique Obama, tout en se privant à regret d’un affrontement armé avec Israël, a œuvré pour parvenir à ses fins depuis sa nomination, sans jamais renoncer à déposséder les Juifs de leur Terre. Et il a trouvé, en Hollande, pro arabe également, le complice idéal pour accomplir ses basses-œuvres.

L’année 2016 étant celle de leur fin de mandat, ils ont mis les bouchées doubles. Puisqu’ils ne pouvaient pas aller à coups de bombes, ils s’y sont pris à coups bas diplomatiques.

Même si pendant les huit années obamaesques, leurs trahisons ont été multiples, nous retiendrons celles, en 2015 et 2016, qui ont mis Israël en danger, bien plus que si la bombe H étasunienne avait frappé le pays.

Après avoir signé, avec l’Iran, des accords sur le nucléaire, Obama vient de restituer à ce pays un milliard 700 millions de dollars, plus les intérêts qui courent depuis 3 ans. Et il s’en félicite. Les Iraniens, aussi, vous pensez bien !

Imaginez un instant, un Obama signant avec un Hitler des accords sur le nucléaire nazi et assurant le monde entier qu’il reste l’ami de la France et de l’Europe et qu’il ne leur arrivera rien.

Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu…

Après l’état islamique, et de loin, le plus virulent ennemi d’Israël c’est l’Iran, qui menace de faire disparaître ce pays de la terre. Mais, pas seulement. Personne n’ignore plus que le but des ayatollahs est de faire un immense empire chiite allant de la Perse à la Méditerranée, englobant sur son passage tous les pays du Golfe, sunnites.

Et ils sont déjà en place, en Irak, au Liban et en Syrie (et partiellement au Yémen).

Le Liban et la Syrie, ces deux pays frontaliers d’Israël où règne le Hezbollah organisme terroriste reconnu le plus meurtrier depuis des décennies et ennemi juré d’Israël.

Et si Israël connaît, chaque jour, des attentats qui ressemblent à s’y méprendre à ceux que nous avons connus en France, ne pensez pas qu’ils viennent seulement de l’organisation terroriste Etat islamique.

Non, parce que, lorsqu’on est Juif ou Chrétien, tous les terroristes musulmans, chiites ou sunnites, se feront un devoir, au nom d’Allah, de vous décapiter, de vous égorger ou de vous écraser avec un camion.

C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas faire l’impasse sur les attentats qui ensanglantent Israël. Pas plus que nous ne devons ignorer les actions pro arabes de ces deux présidents, l’américain et le français.

Voyant qu’il n’a pas réussi à déstabiliser Israël par les armes et par la guerre menée en Syrie, Obama tente un dernier coup de poker, diplomatique cette fois. Et il va se servir de l’ONU, de l’UNESCO et, surtout de notre pantin de président Hollande qui va signer et approuver toutes les motions et résolutions anti israéliennes, au nom de son soutien au « peuple palestinien ».

Comment et pourquoi ces employés d’organisations, payés par nos impôts, obéissent au diktat d’Obama, on peut se poser la question. Il n’en reste pas moins vrai que ceux-là ont décidé, par leurs seules « motions » et « résolutions », d’attribuer aux arabes de Palestine (sic), le pays des Juifs.

Il y a quelques petits rappels impératifs pour mieux comprendre la situation.

La Palestine est le Pays des Juifs, certes depuis la Bible mais, confirmé en 1920, par le Traité international de San Remo, stipulant le droit pour les juifs d’«immigrer librement sur la terre d’Israël et d’y établir des colonies de peuplement».

Qui sont les arabes de Palestine pour décider qu’un traité international n’a plus force de loi ?

En 1945, la charte de l’ONU déclare, dans sa résolution 80, que : « les Droits qui ont été donnés aux Juifs sur la terre d’Israël, ne peuvent être modifiés d’aucune façon… »

Qui sont les arabes de Palestine pour décider que la Charte de l’ONU peut être révisée selon leurs désirs ?

La Charte des Nations Unies ne peut être contournée ou modifiée et nul n’a aucun pouvoir de transformer ce qui est consigné dans ses articles. Or, lorsqu’elle a proposé un État aux Arabes en Palestine après avoir créé, en même temps, 21 des Etats arabes actuels, ils l’ont refusé.

Qui sont les arabes de Palestine pour exiger qu’une partie de la terre d’Israël leur revienne de droit ?

(cf : Jean Patrick Grumberg. Dreuz.info)

Imaginez que demain, l’Allemagne (devenue islamique, au train où elle va !) réclame l’Alsace et la Lorraine. Et alors?

Faudra-t-il contourner le Traité de Versailles qui a définitivement attribué ces deux régions à la France?

Les américains s’en mêleront-ils, encore, pour l’exiger et Hollande pour l’approuver ? Et, surtout, nous laisserions-nous faire ?

Ou encore, si, demain, tous ces musulmans revendicateurs décidaient que notre pays leur appartient parce qu’un jour les arabes ont mis pied en terre de France et que, par là-même, cette terre serait devenue Dar el islam. On les laisserait faire ?

C’est pourtant ce qu’ils font, ces deux présidents, avec Israël et ce que Hollande conseille de faire pour la France.

Mais oui, il l’a dit !

Dans ses confessions aux journalistes du Monde, Hollande a reconnu que nous ne pourrions pas éviter la partition de notre territoire. Ça veut dire, très exactement, qu’il envisage de céder une part de notre terre, historiquement chrétienne, aux musulmans qui la réclament.

Et comme il l’a fait et voté pour Israël, il le fait ou l’aurait fait pour nous, en France. En tous cas, on peut dire qu’il l’a déjà envisagé, mûri et réfléchi et qu’il ne lui restait plus qu’à passer à l’acte. A lui ou à ceux qui viendront derrière lui.

Oui, Hollande avait décidé qu’il fallait partager la France en deux territoires, l’un islamique et l’autre chrétien.

Exactement ce qu’il s’apprête à faire dimanche pour Israël.

Avec les dernières résolutions ou motions de l’ONU et de l’UNESCO, à l’initiative de ces deux traîtres à l’Occident, tous les sites de la chrétienté et du judaïsme sont devenus patrimoine arabe islamique.

« Ils sont chez eux, chez nous ! » Vous vous souvenez ? Ne riez pas, ça arrive à grands pas.

Pour nous prouver à quel point Hollande et son maître à penser Obama, sont déterminés à poursuivre l’islamisation-arabisation de nos États, notre président de la honte organise, ce 15 janvier 2017, une Conférence internationale sur le Proche-Orient. Un titre bien pompeux pour un président finissant qui ne peut redorer son blason qu’en cédant une fois de plus à l’islam.

Paris, ce jour-là, recevra en plus du sous-fifre Kerry, du grand maître islamique Obama, les 55 pays de l’OCI qui y seront représentés. 55 chefs islamiques réunis pour décider du devenir d’Israël. Si ce n’était si grave, on pourrait se moquer de lui.

Cela veut dire que Hollande, notre honte, se fait le complice de l’Organisation de la Coopération Islamique et qu’il en assurera la présidence en plus de l’organisation, aux fins de déposséder Israël de son territoire.

Nous pouvons avoir honte des actions minables de ce président incapable.

Nous pouvons avoir honte de son antisémitisme.

Nous pouvons avoir honte de son pro arabisme-islamisme exacerbé et affiché.

Mais, plus encore, nous avons honte de sa volonté de nuire à Israël, au point de tenter, dans un dernier coup de traître, juste avant son départ, de favoriser ceux qui veulent envahir le monde et islamiser la terre entière, les musulmans.

Hollande restera, à jamais, le président le plus haïssable de la Vème République.

Il n’a pas fait honneur aux Français.

Par son action, dimanche prochain, il jettera l’opprobre sur la France et les vrais Français.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Danièle Lopez pour Dreuz.info.

Pour lire les actions de Hollande, entre autres :

http://ripostelaique.com/depuis-1958-tous-les-presidents-francais-roulent-pour-lislam.html

http://www.dreuz.info

La Conférence de Paris ou… Paris c’est fini

Vidéo du rav Dynovisz

L’islam est le balai d’Israël

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez49
+13
Tweetez
Épinglez
Partagez1