A la Une Divulgation Cosmique

Les abductions, les entités et la matrice

Truman L. Cash

Les sources d’informations sur Truman L. Cash viennent principalement de ses posts sur différents forums (Project Avalon, DavidIcke.com), et de ses deux livres, disponibles en ligne : « La programmation d’une planète » et « L’oeil de Ra » (écrits dans les années 90). Eve Lorgen, mentionne cette source comme rejoignant ses informations sur le thème de l’Egypte ancienne dans les abductions.

Informations des Posts

the-truman-show-truman-eveil_2naor_480x270_11hcfg-300x168L’éveil de Truman hors de la matrice. TLC : « Dans le Truman Show, vous trouverez les symboles du groupe »Pléiadiens au Bâton en Serpent » – le soleil qui se lève à l’est et l’étoile qui l’annonce.

Truman L. Cash (TLC) dont le pseudo est tiré du film The Truman Show, définit le terme « matrice » : une situation où quelque chose se nait, se développe, ou est contenu. Il applique ce terme à la Terre. Il définit ensuite le terme « implanter », se rapportant à la fois au corps et à l’esprit. Dans son livre sur la programmation de la planète, il a étudié « l’implantation religieuse » effectuée par les Gris. Ses livres portent également sur les abductions dans les vies antérieures, les bases souterraines, et les expériences personnelles de sa femme et de ses deux enfants.

Son second livre L’oeil de Ra énumère les différents groupes d’ETs et d’humains en relation avec eux. Il détaille surtout les Gris, Sasquatch (p.95), Reptiliens (p.96), et les « Pléiadiens au Bâton en Serpent » (SSP, ou en français PBS), qu’il dit responsables de l’implantation des cultes, religions, sociétés secrètes, etc…

(Pour un exemple de ces entités, voir « l’abduction d’Akarat » p.15, où il question de l’instauration d’une société secrète au 17ème siècle, avec tous les rituels et signes de reconnaissance habituels, à Ankara en Turquie, portant le nom de « Saint Ordre du Scimitar », infiltrant peu à peu les états alentours, cf. p.25)

baton de serpentLe bâton au serpent sur une ancienne pièce d’époque romaine.

TLC détaille également les entités Mantes (mantides) (p.96) qui « dirigent les stations d’implantation et participent parfois aux abductions ».

Il indique que ces groupes travaillent ensemble, et qu’il a pu accéder à ces informations car ces groupes d’ETs traquent les abductés de vies en vies et parfois les placent en position de pouvoir. Son second livre porte aussi sur une expérience dans une base militaire/Gris aux USA (voir p.81 pour les détails).

Il explique qu’en 2012 il a pu retirer un implant cérébral, introduit par le nez, et qu’il n’a pas été abducté depuis. Les abductions avaient commencé en 1957 puis augmenté durant les années 90 et se répétaient plusieurs fois par semaine ou par mois. Le 29 février 2012, une nuit, il fut enlevé par des Gris qui lui ont prélevé du sperme. De retour chez lui, il était inconscient et est tombé par terre, sa tête ayant frappé le sol. Il n’a retrouvé sa mémoire qu’une demi-heure après l’évènement. « Ce fut la seconde pire abduction de ma vie. »

TLC recommande la lecture de « Behold A Pale Horse » de William Cooper traduit ici partiellement en français.

legouvernementsecretIl a été abducté une nouvelle fois le 25 mars 2012, avec à nouveau un prélèvement de sperme. Suite à cela, il eut des troubles dus à l’implant placé derrière son front. Il ne pouvait pas se concentrer et avait des maux de tête, en plus d’une fatigue importante. En avril, il eut un contact télépathique avec un gris, qui lui disait que c’était son « boulot » d’implanter les gens. Après que TLC lui fit la promesse de ne pas les troubler à l’avenir, ce gris eut la permission d’enlever cet implant.

Selon TLC, sa compréhension de la situation découle du fait qu’il est « choisi », dans le sens où les ETs l’abductent et le contactent au fil de ses incarnations. « Le terme « choisi » sert à nous flatter et nous tromper. »

Il explique que la technologie utilisée par ces groupes ETs leur sert à « créer un labyrinthe si élaboré qu’il dépasse l’entendement. Comme des sinistres araignées cosmiques, ils ont tissé une toile d’illusions qui séduit les gens pour qu’ils soient emprisonnés par ces idées. »

TLC parle ensuite de ses travaux sur les vies antérieures.

Il a découvert par ce moyen qu’un groupe central contrôlait les autres, un groupe d’apparence humaine, qu’il nomme les »Pléiadiens au Bâton en Serpent » (PBS) car ils utilisent le symbole du serpent (ailé) en forme de spirale.

Ce sont ces êtres qui contactent les personnes « choisies » ou « élues » pour implanter des cultes. « On pourrait appeler ces PBS des « Illu », ou « Ilu » car c’est leur nom le plus ancien d’où dériverait « Illuminati » et « Illusion ». »

embleme axtraterrestreEmblème perçu par l’abducté Herbert Schirmer, un policier du Nebraska, en 1967, dessiné par Wesley S. Crum. C’est l’emblème de la Confrérie du Serpent, dirigé, selon TLC, par un cercle interne de sociopathes (voir p.39)

disque ailéSymbole du disque ailé, se référant au vaisseau brillant de Râ, alias Zeus, nommé « l’Oeil ».

TLC évoque dans L’oeil de Ra sa vie en tant que pharaon égyptien (Ramsès II, « fils de Ra » ou « messager de Ra ») ayant « l’honneur » de rencontrer Ra dans son vaisseau circulaire (d’où le symbole du « disque ailé »).

Il décrit un trône et une sorte de sceptre ou bâton avec une boule et un serpent doré enroulé autour. De tels sceptres ou bâtons sont mentionnés par Anton Parks dans La Dernière Marche des Dieux, en lien avec « Horus l’aîné/Her-Râ » et le « serpent d’airain » de Moïse. Il explique que ces bâtons relevaient d’une technologie de type Tesla.

Par ses techniques de récupération de mémoire, TLC indique avoir mis à jour 80 expériences d’abductions et 130 expériences de vies antérieures. Il dit avoir travaillé avec 44 autres « personnes élues« , y compris dans sa famille et ses amis. Cela l’a conduit à la recherche sur la religion, les sociétés secrètes et la « mythologie ». Il a passé beaucoup de temps dans des bibliothèques.

Selon TLC, les ETs utilisent des techniques de programmation par trauma ou douleur physique/émotionnelle qui renforcent la matrice.

Il mentionne ensuite l’expérience liée à la base souterraine dont il ne révèle pas la localisation, car il pense que ça ne servirait à rien.

Il semblerait que les ETs aient passé un accord avec les militaires humains pour des transferts technologiques.

Il ajoute qu’il existe de nombreuses bases et il se réfère aux livres de Richard Sauder et de Karla Turner, ainsi que – pour le phénomènes des abductions et OVNIs à Barbara Bartholic, William Bramley, Simon Parkes et Edith Fiore. Il dit aussi avoir connu Phil Schneider personnellement.

TLC continue en affirmant que le « plan » est la mise en place d’un état policier à la Orwell, avec une monnaie virtuelle.

La prédation des âmes

predation des âmes(Image : Christine Dennett)

TLC revient ensuite sur la question de la matrice, en disant que pour en sortir, on doit quitter cet univers physique, et qu’un de ses amis pouvait le faire et revenir à l’intérieur s’il le voulait. Car une fois sorti, on voudrait quand même y revenir pour une aventure ou expérience dans ce monde.

« Selon mon expérience relative aux vies antérieures et en discutant avec d’autres qui ont suivi cette voie, nous avons tous créé la matrice en premier lieu. Peut-être donc que le premier pas dans la bonne direction serait d’en accepter la responsabilité. De mon propre point de vue cette prise de responsabilité me fait réaliser que je souhaite aider cette matrice cauchemardesque tant que j’y suis. »

Dans son second livre, après avoir étudié les traces de la Confrérie du Serpent dans la mythologie et les symboles, et après avoir relaté ses différentes expériences d’abductions, il en vient à un sujet extrêmement intéressant qui est « la capture des êtres libres » (p.98 sqq), autrement dit, il décrit quelque chose de très proche à ce que rapporte Robert Monroe.

Il dit qu’avant 12,389 ans, il était un « être libre », spirituel, allant où il le souhaitait un peu comme s’il était un fantôme. Il pouvait rentrer dans le corps d’individus pour expérimenter ce qu’ils souhaitait ressentir, en influençant ces personnes, ce qu’il reconnaît être pas vraiment éthique.

Puis il explique qu’en explorant une soucoupe dans l’espace, il a été « happé » par un champ de force électronique qui l’a fait rentrer dans un corps par une sorte de « rayon tracteur ». [A noter le témoignage de Boriska, qui indique que sur Mars des « pierres » servaient à attirer les âmes].

Des sortes d’impulsions électroniques le confinèrent dans la tête d’un corps. C’est alors que des êtres effilés aux têtes larges lui dirent qu’il était désormais « l’un des leurs ». Ces êtres lui indiquèrent comment procéder pour « piéger d’autres êtres libres ».

A une autre occasion, alors qu’il était un être libre, il a aperçu un homme sexuellement stimulé par plusieurs femmes nues. C’était un piège car il y eut une opération électronique qui l’ancra dans ce corps masculin. Dans un autre incident, en tant qu’être libre, il travaillait pour un groupe d’ETs du nom de « Theolosiens » ou « Thelosiens », dans un grand vaisseau circulaire. Son travail consistait à implanter des êtres dans des corps. Il décrit qu’il pénétra dans un vaisseau de Gris abductant des humains (il y a 15,000 ans), et retira un esprit d’un Gris de son corps, pour le ramener à son vaisseau Thelosien où un corps attendait d’être implanté. Pour réaliser ces actions négatives, pour lequel il ressentit du remord, TLC dit qu’à cette époque il avait beaucoup plus de facultés que maintenant. TLC pense que c’est peut-être en raison de ce passé qu’il a été traqué par les gris actuellement, ceux-ci le considérant peut-être comme un danger.

mantideEntité de type Mante (Image : Dahami)

Il décrit finalement sa « chute » il y a 12,389 ans, alors qu’il était un être libre dans l’espace, observant la Terre.

Il n’avait pas fait attention à une « grande station d’implantation sphérique » qui s’approchait de lui, et au rayon tracteur invisible qui l’attira dans une structure circulaire et concave de la station d’implantation. Il n’a pas pu résister, ni lutter, et passa par un long tunnel vers une lumière tout au bout. C’était comme un « aspirateur d’âme ».

Il se retrouva dans une pièce, comprimé dans un corps de femme par une puissante énergie de lumière blanche qui l’enfermait dans un corps. Une fois dans le corps, deux grands êtres de type Mante l’escortèrent à un autre endroit dans une pièce blanche. Les êtres procédèrent à une programmation sur lui pour lui faire oublier son passé en tant qu’être libre. Pour ces êtres, il était prêt à avoir une nouvelle vie.

Les Mantes l’emmenèrent dans un « hangar à soucoupes ». TLC est surpris de constater que ces soucoupes étaient semblable à celle que « Râ » en Egypte utilisait (« L’Oeil de Râ »).

Les Mantes le conduisirent à l’Atlantide, où des humains sur Terre le retrouvèrent et décidèrent de le sacrifier, de boire son sang et de manger son coeur, selon la procédure employée pour l’initiation dans la Confrérie du Serpent – la même que celle décrite dans l’abduction concernant l’Egypte. TLC était donc rentré dans le cycle des incarnations… jusqu’à aujourd’hui.

Selon TLC, la structure même de la société actuelle dérive en grande partie de la programmation effectuée via les implants.

Il compare l’effet des implants aux effets obtenus par MKUltra.

« Par ailleurs, nous devons réaliser que nous avons à la fois été les implanteurs et les implantés dans les vies antérieures. En dissolvant les implants, notre conscience, bien-être et capacités spirituelles apparaissent naturellement. » Cela a son importance car nous créons la matrice collectivement par notre perception.

raTLC dit que Râ lui faisait penser à Neptune, un personnage charismatique dégageant une puissante aura.

La matrice est imposée par une violation de la « loi du consentement » par les Gris, Reptiliens et Mantes.

« Les Mantes sont les plus actifs dans l’implantation et le contrôle de cette planète. Elles sont « l’homme derrière le rideau.«

C’est un fait documenté dans L’oeil de Ra. »

TLC fait remonter l’implications des Mantes à 75 million d’années, mais qu’elles-même sont contrôlées et implantées.

« Les Gris, Reptiliens et Mantes sont les plus gros menteurs de cet univers. Ils travaillent dur pour convaincre les abductés/contactés et gens qui écoutent les messages channelés que nous « acceptons » d’être abductés. Ce pourrait être vrai pour quelques contactés/abductés, mais j’ai découvert que ce n’était pas le cas la plupart du temps. C’est une propagande pour justifier leurs actions infâmes qui nous maintiennent dans l’obscurité spirituelle. » TLC indique n’avoir jamais donné son accord pour être abducté et s’opposent aux New Ageux qui disent que c’est le cas. Ce sont les Mantes qui l’ont abducté de force et qui ont violé la Loi du Consentement. C’était contre sa volonté. « Un être éthique ne va pas camoufler ses actions en produisant une amnésie. Un être éthique ne va pas vous électrocuter pour vous rendre inconscient et ainsi vous implanter des suggestions post-hypnotiques. Malheureusement, c’est exactement ce que font les Mantes ! »

A propos des NDE, ou expériences de mort imminentes, TLC indique qu’elles peuvent être manipulées par des êtres qui produisent cet effet à l’aide de technologie avancée pour implanter des croyances religieuses. Les PBS se font également passer pour des anges ou pour Dieu. C’est ainsi que l’on est poussé à accomplir des rituels.

baton serpentBâton-serpent égyptien, image du second livre de TLC contenant une liste de symboles, p.36.

« De nombreuses personnes sont si éprises des ETs qu’elles pensent automatiquement qu’ils sont des êtres sages, spirituellement évolués. Malheureusement, ces ETs égocentriques, arrogants, contrôleurs, à l’origine des abductions, ne sont rien de cela. Aucun humain décent sur cette planète n’enlèverait, ne torturerait, ne droguerait ou ne contrôlerait l’esprit d’une personne innocente. S’il était pris sur le fait, il serait emprisonné et séparé de la société civile. Si ce criminel déclarait que la victime avait « donné son accord », le tribunal rigolerait. Malgré cela, de nombreux humains n’ont pas ce discernement et pensent qu’il est tout à fait normal pour les ETs de continuer avec leurs activités criminelles ! »

TLC dit que Jim Sparks est un exemple de personne qui vénère les ETs malgré les abductions qu’il a subies (syndrome de Stockholm).

Pour TLC, nous avons actuellement une opportunité avec internet de révéler des informations qui peuvent mettre en péril le plan des élites.

C’est une vulnérabilité pour eux et une occasion pour nous de devenir responsables de la situation. Cela explique pourquoi ils ont recours à des faux attentats ou des fusillades planifiées pour instiller la peur parmi la population.

Personne ne viendra nous sauver donc, il nous faut avoir du discernement et agir nous-mêmes pour changer les choses. C’est ce qu’attendent les ETs positifs. 2013 est une année ayant une importance symbolique en raison du « 13″, et on pourrait assister à des luttes de pouvoir. Nous ne devrons pas céder à la peur et le fait de dissoudre les implants sera « comme l’élimination d’un virus informatique dans notre conscience« , virus nous poussant à agir de manière irrationnelle.

Plus loin, TLC explique son point de vue sur la Dianétique de la Scientologie, qu’il n’aime pas du tout. Cependant, il utilise certaines de ces techniques car elles ne placent pas l’individu en transe. « Quand je parle « d’implants », ce ne sont pas des implants physiques; je parle d’une programmation reçue dans un état hypnotique, inconscient. »

Un exemple d’implants est « l’implant R6« .

Il indique qu’Hubbard a été attaqué parce que les techniques fonctionnent, mais que David Miscavige qui a pris le relais est un sociopathe. Néanmoins, il dit que ces techniques fonctionnement, et qu’un ami a lui a acquis dans ce système la capacité de ne pas être enlevé ni abducté.

(Note : je ne serai pas aussi confiant sur TLC sur la réelle utilité de ces techniques, qui pense qu’Hubbard a réellement découvert quelque chose d’important en 1967. Une grande partie de ce qu’il écrit porte sur ces techniques, qu’il ne diffuse d’ailleurs pas publiquement).

Lire (en anglais) :

Truman Cash – The Programming of a Planet by Stephen Ward

http://projectavalon.net/Truman_Cash_The_Eye_of_Ra.pdf

SOURCE : http://newsoftomorrow.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares