Le Grand Changement

Les 500 jours de Donald Trump

Cela fait, lundi 4 juin, cinq cents jours que Donald Trump est à la Maison-Blanche. Ses accomplissements sont si immenses et si importants qu’il faudrait bien davantage qu’un article pour en rendre compte.

Ce qui lui reste à accomplir est important aussi, et si nul obstacle majeur ne se dresse sur son chemin, il ne fait aucun doute qu’il accomplira ce qui lui reste à accomplir.

Le seul obstacle majeur serait une défaite des Républicains aux élections du mois de novembre prochain, mais les chances des Démocrates diminuent jour après jour, et je ne serais pas surpris s’ils connaissaient une déroute: ils n’ont aucun programme, juste des propos venimeux, des insultes et la promesse faite à leurs électeurs de lancer une procédure de destitution de Donald Trump, destinée à échouer dès lors qu’ils n’auront, même s’ils gagnaient, pas la majorité qualifiée requise pour que la destitution ait lieu. On doit ajouter qu’il n’y a aucun motif permettant de justifier une procédure de destitution, et que voir des démocrates parler de l’incompétence de Donald Trump est un spectacle désopilant.

Passons aux accomplissements de Donald Trump, car la presse française prend soin de les cacher.

Sur un plan intérieur américain, le premier d’entre eux est d’avoir empêché une présidence Hillary Clinton, qui aurait permis à la mafia démocrate de poursuivre son travail de démolition et de cacher ses turpitudes.

Le deuxième est le redressement économique proprement extraordinaire que connaît le pays, et qui devrait donner des idées aux Européens. Les créations d’emploi se chiffrent mensuellement en centaines de milliers, les investissements en milliards de dollars, les entreprises nouvelles sont innombrables, les chiffres du plein emploi ont été atteints il y a plusieurs mois et sont désormais dépassés, ce qui signifie que des gens qui avaient quitté le marché du travail et ne cherchaient pas à y revenir reviennent néanmoins vers lui.

Ce qui sous-tend le redressement est une déréglementation généralisée et une baisse massive des impôts et des charges.

La sortie décidée par Trump des ineptes accords de Paris sur le climat a libéré la production d’énergie et les Etats-Unis sont devenus indépendants énergiquement du reste du monde et exportateurs.

L’immigration clandestine a diminué des trois quarts et se tarit peu à peu. Les immigrants clandestins coupables de crimes sont arrêtés par centaines chaque semaine et expulsés du pays. Les gangs les plus dangereux, ainsi le MS 13, sont en voie de démantèlement complet. La sécurité revient dans tout le pays, et les chiffres de la criminalité le montrent sans la moindre ambiguïté.

Le troisième accomplissement est le redressement de la position internationale des Etats-Unis et l’avancée vers un monde plus sûr pour la civilisation et la liberté.

L’Etat islamique a été détruit. L’alliance entre Arabie Saoudite, Egypte, émirats du Golfe et Israël avance. L’Iran des mollahs est en voie d’asphyxie, et lorsque l’asphyxie sera plus avancée (ce qui est une question de mois, et non d’années), l’asphyxie touchera aussi le Hezbollah, le Hamas et les milices Houthi au Yémen.

La Corée du Nord est en vie d’asphyxie elle aussi, et c’est pour cela que Kim Jong Un se rend à la table de négociations: il a tenté de hausser le ton, mais Donald Trump l’a renvoyé à la niche très sèchement, et il est revenu repentant et a envoyé une lettre très conciliante qu’il a fait porter à Washington par son bras droit. L’asphyxie de la Corée du Nord et l’arrêt du programme nucléaire de celle-ci renforce l’asphyxie de l’Iran des mollahs.

Les sanctions américaines contre la Chine portent leurs fruits et la Chine a poussé Kim Jong Un à ne pas insister: elle a d’autant plus poussé Kim Jong Un que les menaces d’intervention militaire de Donald Trump en Corée du Nord et le feu vert donné par lui à l’accès du Japon à l’arme nucléaire ont été pris très au sérieux à Pékin. Le Secrétaire à la Défense James Mattis était récemment en Asie et a exigé de la Chine qu’elle cesse de chercher à s’approprier les eaux de la mer de Chine du Sud. La Russie de Poutine comprend dans quel sens souffle le vent et n’insiste pas pour soutenir l’Iran des mollahs ou la Corée du Nord.

Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’expliquer, Donald Trump utilise les menaces de taxes à l’importation vers les Etats-Unis de façon à obtenir satisfaction des pays et groupes de pays menacés.

Le Japon et la Corée du Sud se sont conduits de manière satisfaisante et seront exemptés. Le Canada et le Mexique ne se sont pas conduits de manière satisfaisante et les taxes s’appliquent: elles seront levées si le Canada et le Mexique changent d’attitude. Donald Trump avait dit que le Mexique paierait pour le mur qui commence à être construit: si le Mexique ne paie pas directement, les taxes le feront payer.

L’Union Européenne ne s’est pas conduite de façon satisfaisante, et les taxes s’appliquent aussi: Macron en France vocifère, les dirigeants allemands sont beaucoup plus silencieux, car ils savent que si Donald Trump, en supplément de l’acier et de l’aluminium, taxe les voitures allemandes à l’entrée aux Etats-Unis, l’économie allemande va souffrir.

Des économistes allemands disent que l’Union Européenne devrait faire des pas en direction du libre échange et disent ce qui ne se dit pas en France, à savoir que l’Union Européenne est très protectionniste dans plusieurs domaines (le secteur agricole en particulier), ce qui est l’un des reproches que Donald Trump lui adresse (les autres reproches sont l’insuffisance des dépenses européennes en matière de défense et les positions européennes face à l’Iran des mollahs et à Israël).

Je ne serais pas surpris si l’Union Européenne finissait par céder: en ce cas, les taxes tomberaient. Des dissensions au sein de l’Union Européenne sont à prévoir et vont s’ajouter aux difficultés en série déjà existantes (montée en puissance de mouvements hostiles à l’Union telle qu’elle fonctionne, menaces de sortie de l’Union énoncées dans plusieurs pays de l’Union, tentative avortée d’imposer un gouvernement technocratique contre la volonté exprimée de la population en Italie, atteintes graves a la liberté de parole au Royaume-Uni, qui est en train de sortir de l’Union, mais aussi en France et en Allemagne, islamisation croissante, immigration incontrôlée).

Il restera à Donald Trump dans les mois à venir à aller au bout de l’asphyxie de l’Iran des mollahs, à obtenir la pleine dénucléarisation de la Corée du Nord, à en finir avec le pillage de la propriété intellectuelle américaine par la Chine, à régler le problème posé par l’islamiste Erdogan en Turquie, à obtenir la paix régionale pour Israël en parachevant la marginalisation de l’Autorité Palestinienne et l’asphyxie du Hamas.

Il lui restera, sur un plan intérieur, à en finir vraiment avec l’Obamacare pour le remplacer par un système d’assurance santé performant, à achever la construction du mur, et à en finir avec les villes sanctuaires.

Si nul obstacle majeur ne se dresse sur son chemin, il ne fait aucun doute qu’il accomplira ce qui lui reste à accomplir, disais-je.

En son temps, Ronald Reagan disait America is back, l’Amérique est de retour. La phrase peut être utilisée à nouveau.

Ceux qui détestent Donald Trump n’ont vraisemblablement pas fini de trépigner.

Je n’ai pas parlé ici de l’enquête Mueller sur laquelle comptaient tant ceux qui trépignent depuis novembre 2016. J’y reviendrai, mais l’enquête Mueller s’enlise et s’enfonce comme c’était prévisible, et ce qui se dessine est une série de soucis majeurs pour la mafia démocrate, soucis qui pourraient désormais remonter jusqu’à la crapule mafieuse en chef, Barack Obama.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

epitalon

Recherchez sur le réseau

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares

Les + partagés