Histoire - doc

Le siècle d’or de la civilisation espagnole

Le « Siècle d’or » commence en 1492. Cette année-là voit de nombreux événements qui marquent la grandeur de l’Espagne :

  • C’est la fin de la Reconquista, et de la présence arabo-musulmane en Andalousie ;
  • Christophe Colomb embarque pour les Indes occidentales et découvre le Nouveau Monde ;
  • Enfin, Antonio de Nebrija publie la première grammaire en Castillan, acte de naissance du dialecte castillan comme langue officielle du royaume espagnol.

A cheval sur la Renaissance et « l’âge baroque », le Siècle d’or espagnol (Siglo de Oro en espagnol) est la période de rayonnement culturel de l’Espagne en Europe du XVIème au XVIIème.

Cette période de grande vitalité littéraire et artistique en Espagne et dans les pays hispanophones d’Amérique latine coïncide avec le règne, puis le déclin politique et la fin de la dynastie Habsbourg :

  • En 1516, Charles Quint devient roi d’Espagne, puis Empereur en 1520 : l’Espagne devient la plus grande puissance d’Europe, de la Méditerranée aux Flandres ; les royaumes de Castille et d’Aragon connaissent une grande période de prospérité. La population augmente considérablement, et les villes se développent.
  • En 1556, Charles Quint abdique ; son fils Philippe II lui succède : c’est le souverain le plus puissant d’Europe, et un farouche défenseur de la Contre-Réforme, édifiée au Concile de Trente (1545-1563) Le contexte n’est déjà plus le même ; la récession s’amorce.
  • En 1598, à la mort de Philippe II commence le déclin des Habsbourg, conséquence de la politique très dure menée par les deux monarques précédents : lutte contre le protestantisme et Inquisition, lutte contre les Turcs. À cela s’ajoutent les signes avant-coureurs d’une crise économique et sociale : déclin démographique (aggravé par la peste de 1599-1601), inflation et montée des prix alimentaires, apparition de famines, chute de la production manufacturière.
  • La désastreuse décision prise en 1609 d’expulser les Morisques, descendants des musulmans d’Espagne, raya de la carte environ 300 000 personnes en cinq ans, et parmi eux d’excellents agriculteurs.
  • Alors que partout ailleurs en Europe, l’afflux d’or du Nouveau Monde a provoqué des changements radicaux, en Espagne, paradoxalement, il a contribué au maintien d’un système féodal obsolète : en Amérique, occupation des terres, asservissement des population, enlèvement des trésors ; en Espagne même, financement de la politique extérieure par le trésor américain, et mise à l’écart d’une bourgeoisie d’affaires qui aurait pu sortir le pays du féodalisme. Don Quichotte incarne, par son obsession chevaleresque, cet irréalisme espagnol.

Le « Siècle d’or » s’achève soit en 1648, lorsque le roi d’Espagne doit reconnaître l’indépendance des Provinces unies, soit en 1681, à la mort de Calderón.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares