A la Une Egypte

Le Mystère Astronomique De La Tombe De Senmout

par Jean Seimple

Dans la tombe de Senmout, architecte de la reine Hatshepsout, un panneau du plafond représente la sphère céleste, les signes du zodiaque, et les autres constellations, avec une orientation inversée de la partie Sud du firmament (1).

« Un trait caractéristique du plafond de Senmout est l’orientation astronomiquement fausse du panneau Sud. » Le centre de ce panneau est occupé par le groupe Orion-Sirius, dans lequel Orion apparaît à l’Ouest de Sirius, au lieu de se trouver à l’Est.

L’animation ci-dessous montre Orion-Sirius vu de Gizeh dans sa situation classique avec Sirius à l’Est d’Orion et se déplaçant vers la droite en direction du soleil couchant.

« L’orientation du panneau Sud est telle qu’une personne allongée dans la tombe, face à la voûte , doit lever la tête et regarder vers le Nord, non vers le Sud. Étant donné l’orientation inversée du panneau Sud, Orion, la constellation la plus remarquable de la partie Sud, paraît se déplacer vers l’Est, c’est à dire dans le mauvais sens » (2).

L’interprétation d’Immanuel Velikovsky dans son livre Mondes En Collision (3), est que le panneau Sud représente le ciel tel qu’il était avant que le Nord et le Sud, l’Est et l’Ouest, n’intervertissent leur position dans la sphère céleste après un événement cataclysmique.

Sa conclusion d’un gigantesque bouleversement céleste responsable de cette anomalie astronomique est malheureusement fausse. Nous savons grâce aux Bâtisseurs que la grande catastrophe qui s’est produit sur terre il y a environ 12000 ans a été causé par un changement d’inclinaison du plan de l’écliptique de seulement 6°, néanmoins suffisant pour provoquer une réaction en chaîne cataclysmique sur notre planète ( voir L’Atlantide et l’Ancien Equateur). Avec les informations transmis par les Bâtisseurs que nous avons réussi à décoder, nous pouvons fournir une explication beaucoup plus simple et rationnelle à cette anomalie astronomique de la tombe de Senmout.

D’aprés ces informations, le plateau de Gizeh commémore les vestiges du peuple de l’Atlantide qui vivait sur une île gigantesque situé dans l’hémisphère Sud , aujourd’hui appelé l’Antarctique et qui se trouvait avant la catastrophe un peu plus au Nord, proche de la pointe Sud de L’Afrique.

La photo ci-dessous montre Orion-Sirius vue de l’hémisphère Sud.

Comme vous pouvez le constater la disposition n’a pas changé et correspond à celle vue de Gizeh.

Sauf qu’il y a un élément très important qui n’a pas encore était pris en compte et qui va tout changer.

Dans l’antiquité le Nord et le Sud n’était pas défini par un Nord ou un Sud magnétique, mais par la position du soleil…

L’Est était le soleil levant, l’Ouest le soleil couchant, le Sud était la direction principale donné par le soleil à son zénith ou au midi, chez les égyptiens c’était d’avoir le siège du dieu-soleil Ra en face et se disait donc resut, devant soit. Le Nord étant désigné par la direction opposé au soleil, au Septentrion et chez les égyptiens par le terme, mehet, derrière soi.

Aussi, dans hémisphère Sud, le soleil au zénith ne se trouve pas à notre Sud, mais à notre Nord actuel…

Voici maintenant le ciel avec Orion-Sirius vue de l’hemisphere Sud, mais cette fois-ci en regardant au « Sud » pour un homme de cette époque.

Comme vous pouvez le voir Sirius est maintenant à la droite d’Orion qui se déplace dans le sens inverse, vers la gauche ,en direction du soleil couchant et correspond exactement à l’anomalie constaté dans la tombe de Senmout.

Ce tableau astronomique revêtait un caractère très important et vénèré par les “Égyptiens” qui va au bien delà d’un simple calendrier agricole, car si vous observez attentivement (photo en début d’article), vous remarquez que sur les 12 sphères, 8 ont une étrange inclinaison , dont la valeur est étrangement d’environ 6°…

Malheureusement avec les siècles tout cela est tombée en désuétude et déformé par l’histoire officielle qui ne souhaite pas que vous sachiez que cet homme, allongé dans cette tombe, regardait tout simplement le ciel des ses ancêtres.

Références:
(1) A. Pogo, « The Astronomical Ceiling Decoration in the Tomb of Senmut (XVIIIeDynastie) ». Isis (1930). P. 3o6.
(2) Ibid-, pp. 3O6, 315, 316.
(3) Mondes En Collision, Immanuel velikovsky, P.64

Source: Jean Seimple, via Ancient Code, le 16 avril 2017

Traduit par http://www.nouvelordremondial.cc/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez34
+11
Tweetez
Enregistrer
Partagez1