A la Une Peuples et Nations

Le Brésil en route vers la lumière

Le conservateur Bolsonaro obtient la majorité chez toutes les catégories raciales, y compris les Noirs selon les sondages. Il est conservateur et non « d’extrême droite » comme l’affirment les médias français.

Le vote en fonction des catégories raciales confirme cet aspect : le conservateur Bolsonaro est majoritaire partout, même chez ceux qui ont des origines mixtes (43% des Brésiliens) ou sont noirs (8%). Les blancs (47%) et les asiatiques (1,5%) votent largement Bolsonaro.

L’aspect le plus intéressant de la sociologie du vote au Brésil, c’est le vote massif des diplômés du supérieur en faveur de l’extrême-droite, alors que les moins diplômés restent à gauche. C’est assez unique et montre que les enjeux économiques et sociaux sont primordiaux.

Le vote en fonction des catégories raciales confirme cet aspect :Bolsonaro est majoritaire partout…

Jair Bolsonaro était par ailleurs soutenu par de nombreuses stars de football brésiliennes, pour la plupart métis.

Les évangéliques bénissent Bolsonaro.

Les paroles du prêcheur de l’église Atitude à Barra de Tijuca et d’autres pasteurs évangéliques ont beaucoup contribué à la popularité du succès inattendu du député de Rio. Les principaux leaders pentecôtistes ont apporté leur soutien à ce candidat longtemps marginal.

Près d’un tiers des Brésiliens sont évangéliques.

9 Brésiliens sur 10 étaient catholiques en 1970. ils ne sont plus que la moitié des 200 millions d’habitants du pays, selon une enquête de l’institut de sondage Datafolha publiée en décembre 2016. Les évangéliques, eux, sont passés de 2 % en 1940 à 29 %.

Le Brésil est désormais le deuxième pays évangélique au monde après les Etats-Unis.

Ces nouveaux cultes protestants, pentecôtistes et néopentecôtistes pour la plupart, poussent comme des champignons, notamment « dans les milieux urbains et en particulier dans les zones d’expansion des villes », précise la sociologue Christina Vital, professeure à l’Université Fédérale Fluminense de Niteroi, près de Rio. Leur marge de progression ne semble pas épuisée dans ce pays où 8 habitants sur 10 habitent en ville.

Lire aussi l’article de Guy Millière

Réalisé à partir de plusieurs sources

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires
Mots clés

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Recherchez sur le réseau

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Articles Phares

Les + partagés cette année