Astrologie/Astronomie Civilisations disparues Les Mystères de l'Univers - doc

L’Archéoastronomie : Une science qui jumelle l’Astronomie et l’Archéologie

archéoastronomie2Plusieurs archéologues, astronomes et étudiants désiraient un documentaire d’initiation à l’archéoastronomie conciliant accessibilité au grand public et exigence académique.Dans cette série nous exposerons des théories plus controversées qui touchent à des énigmes encore non résolues.

 

Premier épisode d’une série de documentaires sur l’archéoastronomie : Introduction
Deuxième épisode d’une série de documentaires sur l’archéoastronomie : Sur les traces du soleil

Cet épisode explique le parcourt du soleil sur l’écliptique selon les saisons. En s’initiant à cette mécanique céleste qui est marquée par les solstices et les équinoxes, nous serons en mesure de comprendre les mystérieux symboles trouvés à Çatal Hüyük, la plus ancienne ville au monde. Çatal Hüyük marque le début de l’agriculture à la préhistoire du néolithique.

Troisième épisode d’une série de documentaires sur l’archéoastronomie : Çatal Hüyük

Cet épisode utilise les notions de l’épisode 2 pour décoder les mystérieux symboles trouvés à Çatal Hüyük, la plus ancienne ville au monde. Çatal Hüyük marque le début de l’agriculture à la préhistoire du néolithique.

Archéoastronomie égyptienne : les étoiles de Pharaon

Conférence donnée le 3 mars 2009 par Karine Gadre Chercheur associé au Laboratoire d’Astrophysique de Toulouse-Tarbes Dirigeante de Culture Diff dans le cadre des Grands Séminaires de l’Observatoire Midi-Pyrénées.

Ces deux derniers siècles, l’archéologie égyptienne a mis au jour quantité de vestiges dont certains présentent une orientation ou un contenu astronomique particulier. Telles les pyramides de l’Ancien Empire orientées en direction des points cardinaux, les listes d’étoiles ornant le couvercle de sarcophages ainsi que le plafond de temples et de tombes, divers écrits stipulant le lever héliaque de Sirius au cours de la Période Dynastique. L’étude de ces vestiges aboutit à la définition de contraintes spatiales, temporelles et optiques : lieu et époque d’édification des monuments ou de conception des listes d’étoiles, acuité visuelle de l’observateur. Ces contraintes sont ensuite appliquées à un modèle de visibilité d’étoiles à l’oeil nu qui combine certains paramètres astrométriques et photométriques. S’ensuivent la détermination de la source astronomique d’orientation des édifices égyptiens, la cartographie du ciel de l’Egypte ancienne, la redéfinition des dates de règne de certains pharaons, une meilleure compréhension du découpage de la nuit en heures, etc..

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez115
+11
Tweetez
Épinglez
Partagez1