A la Une Hyperborée Néonazisme Nephilims

L’ancien secret du svastika et l’idéologie aryenne – 2ème partie: Une origine « pré-adamite »

II – Un Svastika de 12000 ans

Le svastika (parfois appelé par abus de langage « la » svastika) est également appelé sauvastika.

Nous l’avons vu dans la 1ère partie, c’est l’un des plus anciens symboles de l’humanité que l’on retrouve sous plusieurs formes dans la majorité des civilisations du monde, bien qu’il n’ait pas toujours la même signification.

Le terme « Svastika » peut se traduire par « ce qui apporte la bonne fortune, ce qui porte chance ».

C’est au départ un symbole religieux que l’on retrouve de l’Europe à l’Océanie, et qui apparaît dès l’époque néolithique. On peut le décrire comme une croix composée de quatre potences prenant la forme d’un gamma grec en capitale d’où son autre appellation de croix gammée. Ce symbole est notamment utilisé en Orient dans la symbolique jaïne, hindoue et bouddhique où il joue un rôle très important. En Asie, et tout particulièrement en Inde, c’est un symbole omniprésent.

Les premiers svastikas connus se trouvent sur des poteries de la culture de Samarra, établie sur le moyen Tigre et jusqu’au moyen Euphrate. Puis viennent ceux retrouvés sur la céramique Vinca de Transylvanie et datant du Ve millénaire av. J.-C., suivis par ceux des poteries de Sintashta au Sud de l’Oural datant du IIe millénaire. Leur présence se fait plus importante à partir de l’Âge du bronze.

Les principales occurrences du svastika en Europe et en Asie centrale sont dans le Caucase, en Azerbaïdjan, chez les Scythes et leurs parents les Sarmates, chez les Hittites, les Celtes, les Grecs, et les peuples germaniques. Plus tard, on en trouve en Islande. Le lauburu est, quant à lui, une forme typique du Pays basque. Le svastika apparaît également dans de nombreuses cultures d’Asie, d’Afrique et d’Amérique.

La signification et l’importance du svastika varient selon les cultures et les époques. Il peut n’être qu’un signe parmi d’autres comme sur les poteries Vinca, ou un symbole religieux prééminent comme dans l’hindouisme et le bouddhisme. Différentes hypothèses ont été avancées pour expliquer l’universalité du svastika. Une explication triviale est qu’il s’agit d’un motif décoratif facile à exécuter. Une autre, qui fait appel aux fonctions symboliques communes à tous les humains, suggère qu’il s’agirait à l’origine d’une représentation d’un mouvement rotatif : rotation du ciel nocturne dans l’hémisphère Nord autour de l’étoile polaire, du soleil dans sa course, ou d’un autre corps céleste.

Au XXe siècle, en Occident, le svastika pointant vers la droite et généralement incliné de 45 degrés, a été adopté comme emblème par les Nazis, et a acquis dès lors une forte connotation négative qui l’a rendu tabou et en a fait quasiment disparaître l’usage après la Seconde Guerre mondiale.

Mais Adolf Hitler n’était pas le premier à utiliser ce symbole.

En fait, il a été utilisé comme un puissant symbole des milliers d’années avant lui, dans de nombreuses cultures et les continents.

Pour les hindous et les bouddhistes en Inde et d’autres pays asiatiques, la croix gammée était un symbole important pour des milliers d’années et, à ce jour, le symbole peut encore être vu en abondance – sur les temples, les autobus, les taxis et sur la couverture de livres.

Il a également été utilisé dans la Grèce antique et peut être trouvé dans les vestiges de l’ancienne ville de Troie, qui existait il ya 4000 ans.

Les anciens druides et les Celtes utilisaient aussi le symbole, reflétées dans de nombreux objets qui ont été découverts.

Il a été utilisé par les tribus nordiques et même les premiers chrétiens utilisé la croix gammée comme l’un de leurs symboles, y compris les chevaliers teutoniques, un ordre militaire allemande médiévale, qui est devenu un ordre catholique purement religieux.

Mais pourquoi est-ce symbole si important et pourquoi Adolf Hitler at-il décidé de l’utiliser?

Le mot «croix gammée» est un mot sanskrit (‘svasktika’) signifie «Ce est», «bien-être», «Bon Existence, et« bonne chance ».

Cependant, il est également connu sous différents noms dans différents pays – comme ‘Wan en Chine, “Manji” au Japon, ’ Fylfot ‘en Angleterre,’ Hakenkreuz » en Allemagne et « Tetraskelion » ou « Tetragammadion »en Grèce.

Un savant sanscrit PR Sarkar en 1979 dit que le sens profond du mot est «Victoire permanente».

Nous devrions voir dans le symbolisme de la svastika celui de l’énergie du Vril ou ondes scalaires, ces ondes qui peuvent guérir ou tuer …

PR Sarkar a également dit que, comme n’ importe quel symbole, il peut avoir un sens positif et négatif selon la façon dont il est tiré.

Roue du Soleil noir ou Roue du Soleil d’Or

La double signification des symboles est commun dans les anciennes traditions, comme par exemple le symbole du pentagramme (étoile à cinq), qui est considéré comme négatif lorsque pointant vers le bas, et positif en pointant vers le haut.

La première croix gammée jamais trouvé a été découvert dans Mezine, Ukraine, sculpté sur une figurine d’ivoire, qui date de 12000 années.

L’une des premières cultures connues pour avoir utilisé la croix gammée était une culture néolithique en Europe du Sud, dans la zone actuelle de la Serbie, la Croatie, la Bosnie-Herzégovine. Connue sous le nom de la culture Vinca, qui remonte à environ 8000 ans.

Dans le bouddhisme, la croix gammée est un symbole de bonne fortune, la prospérité, l’abondance et de l’éternité. Elle est directement liée à Bouddha et peut être trouvé sur les statues sculpté sur la plante de ses pieds et sur son cœur.

Il est dit que il contient l’esprit de Bouddha.

Sur les murs des catacombes chrétiennes de Rome, le symbole de la croix gammée apparaît à côté des mots «ZOTIKO ZOTIKO» qui signifie «vie de la vie”.

Il peut également être trouvé sur les ouvertures de fenêtre des mystérieuses églises rupestres de Lalibela en Éthiopie, et dans divers autres églises à travers le monde.

Dans les mythes nordiques , Odin est représenté passant par l’espace comme un disque ou croix gammée tourbillonnant regardant à travers tous les mondes.

En Amérique du Nord, la croix gammée a été utilisé par les Navajos.

Dans la Grèce antique, Pythagore utilisé la croix gammée sous le nom ‘Tétraktys’ et c’était un symbole qui relie le ciel et la terre, avec le bras droit pointant vers le ciel et son bras gauche pointant vers la Terre.

Il a été utilisé par les Phéniciens comme un symbole du soleil et c’était un symbole sacré utilisé par les prêtresses.

La croix gammée, le symbole du soleil phénicienne, sur la pierre phénicienne Craig-Narget en Ecosse, et la robe d’une grande prêtresse phénicienne

Comment et pourquoi tant de pays et de cultures diverses, dans de nombreuses époques, utilisent le même symbole et apparemment avec le même sens?

Est-il est ironique,  que ce symbole de la vie et de l’éternité considéré comme sacré depuis des milliers d’années soit devenu un symbole de la haine?

La FORCE VRIL, dérivée du Soleil Noir était représentée comme un svastika composé de runes …

Les bases du nazisme sont fondées sur la secte de la « Société de Thulé », inspirées de la magie noire, de l’hindouisme, de l’ésotérisme, de cultes germaniques etc… Initiateurs principaux avec Hitler, Alfred Rosenberg, Dietrich Eckart, un poète maçon raciste, Alister Crowley, un des précurseurs du parti national socialiste…

Un des intervenants, dans le reportage, Miguel Serrano, porte parole du nazisme ésotérique, dit qu’il attend le retour d’Hitler son sauveur…..

On connaît l’œuvre des nazis durant la 2° Guerre mondiale, mais le rôle joué par des sociétés secrètes dans l’élaboration du régime hitlérien est plus méconnu, ainsi que les recherches d’ Hitler pour retrouver les soi-disant descendants des Hyperboréens.

Plusieurs expéditions en Antarctique ont visé à découvrir les entrées d’un royaume souterrain extraterrestre.

La société secrète qui s’épanouit à cette époque en Allemagne est le groupe de Thulé. Son nom vient de l’ultima Thule romaine, contrée mythique localisée dans le Grand Nord, et prétendument habitée par une race supérieure.

Comme l’Atlantide, Thulé aurait sombré dans la mer, mais quelques uns de ses habitants auraient échappé au cataclysme et engendré la race Aryenne.

La secte de Thulé voit dans la race nordique, et particulièrement les Allemands, grands athlétiques, blonds aux yeux bleus, les descendants des survivants de Thulé.

La Société Thulé prétend tirer ses origines de la terre mythique hyperboréenne de Thulé où les Aryens seraient arrivés après la dernière ère glacière, et de la tradition magique de l’Asie centrale.

Pour certaines sociétés occultes, les maîtres inconnus étaient des demi-dieux qui contrôlaient les destinées du monde, cachés dans les entrailles de la terre, dans des galeries creusées dans l’Himalaya, ou dans des lieux mythiques et inaccessibles.

Pour la « Société des Vril », les maîtres inconnus se trouvaient dans les entrailles de la terre, et il n’était possible de devenir semblable à eux qu’en purifiant la race.

Les enseignements de la secte Thulé s’inspirent de traditions religieuses diverses, dont celles des jésuites et comportent aussi des références au Graal, à l’ordre du Temple, et à la supériorité de la race Aryenne. ; Ils se réfèrent à d’anciens cultes runiques, à la magie méditative, à la géomancie, aux chakras, au yoga runique.

Cette idéologie mystique est à l’origine de « prêtres soldats » Ils passent des heures à réciter des mantras, contrôlant leur souffle en visualisant des runes ; pour eux c’est là que se crée le vrai Aryen. Le nouveau dieu serait Hitler (l’homme soleil) et ses moines guerriers seraient les SS d’Himmler.

L’anarchie a rendu possible l’instauration de la République Révolutionnaire Socialiste, mais elle a été suivie par une révolution ultranationaliste derrière laquelle se trouvait, à côté de loges maçonniques, la société secrète Thulé. Les personnages clés de l’époque ont en commun leur appartenance aux différentes loges maçonniques ou groupements occultes.

L’ordre Thulé peut être considéré comme la « progéniture » de l’Ordre Allemand créé en 1912 et dirigé par Von Sebottendorf, qui est en même temps l’auteur d’une brochure sur les rituels maçonniques.

La société Thulé a posé les bases de l’idéologie du 3°Reich ou l’on retrouve l’attente d’un « Messie » qui redonne ses droits à la race allemande, la conduisant à la suprématie planétaire. Adolf Hitler a vite été identifié comme ce Messie, étant également assimilé à l’Antéchrist.

La société Thulé croyait dans « la communication avec une hiérarchie des Supra hommes, Les Chefs Secrets du 3° Ordre ». La qualité qui rendait ces êtres des « supra hommes » était leur spiritualité occulte.

Même le nom « Thulé » provient de la dénomination d’un centre spirituel secret où est supposée être stockée la spiritualité planétaire et où sont sensés vivre les grands sages qui veillent sur notre planète.

Ils croyaient donc aussi en la Doctrine Secrète de Mme Blavatsky, qui affirme que certains « supra hommes » ont survécu à la destruction de l’Atlantide, en gardant le haut niveau de conscience qu’ils possédaient à l’époque. Ces « supra hommes » étaient les « Aryens ». Ces deux croyances ont été combinées en une seule.

* La croix gammée issue du Svastiska, un ancien symbole solaire aryen, choisie par Hitler pour emblème du 3° Reich : L’emblème est inversé par rapport au sens réel du symbole oriental. La terminaison des rayons de la croix est orientée de sorte à former un cercle tournant de la gauche vers la droite et affiche un idéal maléfique qui est celui de la « race des seigneurs », alors que le Svastika pivote dans le sens contraire et est le symbole d’une force positive. Pour les nazis, le svastika inversé est un signe noir. C’est le symbole du « paradis perdu de Thulé » et de son peuple de « surhommes aryens ».

Cela ne nous mène-t-il pas vers cette découverte en Antarctique des pré-adamites ?

Lire : L’ancienne Race des Bâtisseurs et la récupération de l’héritage d’un milliard d’années de l’Humanité (en 2 parties)

III – Un Svastika des Origines

Les Aliens nordiques, le Svastika, la course au Graal et les élites du Gouvernement Secret…

La recherche de la Force Vril : du Saint Graal au nazisme magique

Qu’est-ce que le Graal ? Qui a forgé le Graal? Qui l’a apporté sur Terre? Quel est le rôle de ces demis-dieux aujourd’hui?

Ce sont des êtres surhumains qui semblent profondément investis dans nos affaires mais préfèrent rester cachés. Ils ont l’air humain mais sont bien au-delà des humains dans leurs connaissances et leurs capacités.

Ces « dieux » étaient les fabricants originaux d’appareils comme le Graal. Tout au long de l’histoire, ils ont apporté ces artefacts dans le domaine humain pour atteindre un but stratégique. Lorsque ce but a été atteint, ils ont retiré ces artefacts.

Ces êtres surhumains et leurs agents, coexistent secrètement aux côtés de l’humanité comme une civilisation parallèle cachée.

L’humanité est involontairement prise dans une guerre entre des factions surhumaines qui sélectionnent, entraînent, équipent leurs agents humains pour participer à cette guerre.

La technologie démiurgique est ce qui permet des changements majeurs dans l’équilibre entre leurs agendas concurrents.

C’est de la technologie Nazie qu’est né le Programme spatial secret….

Lire sur ce sujet : Des aliens reptiliens ont aidé l’Allemagne nazie à construire un programme spatial secret en Antarctique

Dans Parzival, Wolfram von Eschenbach décrit la «Compagnie du Graal» comme un groupe surnaturel d’individus divinement nommés. Ils existent au-delà de notre monde, mais ont une relation très étroite avec lui:

1) Leurs hommes sont envoyés dans notre monde pour prendre des positions de leadership sans révéler leur véritable identité. L’implication est que notre monde est directement influencé par les mâles surhumains prétendant être des humains ordinaires.

2) Leurs femmes peuvent entrer dans notre monde pour la procréation sexuelle. Ils le font sans déguiser leur identité. En d’autres termes, les mâles humains sont utilisés à des fins de reproduction par des femelles surhumaines qui ne cachent pas leur nature surnaturelle.

3) Leurs enfants sont d’ascendance surhumaine, semés dans la société humaine jusqu’à ce qu’ils soient appelés à retourner dans le royaume de leurs ancêtres.

Tous les trois éléments correspondent à ce qui est actuellement connu sur les étrangers nordiques, ceux qui ont l’air humain. Cela ne veut pas dire que tous les étrangers nordiques sont nécessairement des gardiens du Graal. Les Gardiens du Graal ne peuvent être qu’une petite faction parmi eux qui servent un pouvoir divin supérieur. Il peut y avoir d’autres qui se penchent sur la domination malveillante.

Tout ce qui est indiqué est une élite d’un autre monde qui, bien qu’étant plus avancé, dépend de nous et / ou fortement investi dans nos affaires.

Ces extraterrestres peuvent passer pour des humains, ont des capacités surnaturelles et ont façonné le cours de l’histoire. Ils sont les meilleurs candidats pour les forces d’un autre monde impliquées dans le tir à la corde démiurgique.

Conclusions les concernant:

Il y a une guerre entre ces êtres, indiquant qu’ils ne sont pas tous unifiés.  Au minimum, ils sont polarisés en côtés opposés, sinon divisés en de nombreuses factions indépendantes. Certaines factions ont une forte orientation fasciste.

Ils marchent parmi nous en prétendant être humains.  Certains sont intégrés dans la société et occupent des positions stratégiques, qu’il s’agisse d’influencer ou simplement d’observer.

Ils sont génétiquement compatibles avec nous, et certaines de leurs femelles ont engagé des mâles humains pour des rencontres sexuelles et même des relations à long terme.

Grâce au croisement de leurs gènes, ils peuvent entrer dans notre pool de gènes et vice versa. Par conséquent, certains individus et lignées humaines auraient plus d’ ADN (pré-adamite) que d’autres, et leur ADN extraterrestre montrerait probablement sous l’analyse d’être fondamentalement humain, quoique rare et inhabituel.

Grâce à la manipulation génétique, ils peuvent insérer l’ADN alien en tant que contributeur tiers à un fœtus humain en développement, de sorte que l’enfant ressemble aux deux parents humains tout en étant quelque peu hybride. Qu’il soit hybridé artificiellement, conçu naturellement entre un humain et un étranger, ou totalement étranger, un tel enfant né et élevé dans une famille humaine passera le plus souvent pour l’humain, sauf qu’il sera d’un calibre supérieur à ses pairs.

Les plus grands héros du mythe et de l’histoire ancienne ont été populairement considérés comme des croisements entre les dieux et les hommes.

Tout au long de l’histoire, ils ont sélectionné certains humains, ou peut-être leurs propres descendants / hybrides élevés dans la société humaine, pour une éducation, une formation et une orientation privilégiées, afin que ces humains puissent agir comme vecteurs de leur agenda, bienveillant ou hostile à l’humanité. en général. Cela peut inclure les contactés modernes et les abductés, les anciens prophètes et magiciens, et les fondateurs des écoles de mystères et des sociétés secrètes comme les Rose-Croix.

Notons que de telles sociétés secrètes ne sont que des versions institutionnalisées de contactés individuels plus grands, plus puissants, c’est-à-dire qu’elles sont à la fois guidées par des extraterrestres, dotées de connaissances privilégiées et chargées d’une mission correspondant à l’agenda de leurs bienfaiteurs étrangers.

Considérant que certaines des connaissances ésotériques communiquées aux humains sont positivement utiles, toutes les influences étrangères ne sont pas égoïstes. Il semble que certains sont vraiment intéressés à élever le potentiel de l’humanité dans les domaines du discernement, de la chevalerie, de l’éthique et de l’intégrité spirituelle.

Ils sont tous secrets et connus pour mentir, même si ce n’est que par omission, indépendamment de leur orientation spirituelle.

Les raisons bienveillantes peuvent impliquer une autoprotection, l’observation d’une loi de non-ingérence, des complications avec la dynamique de la chronologie, ou la nécessité de s’assurer que des connaissances puissantes sont données à des personnes dignes de confiance.

Des raisons malveillantes pourraient inclure la dissimulation d’agendas hostiles et l’accumulation de connaissances à des fins d’optimisation.

Ils sont extrêmement télépathiques.

Ils peuvent lire des pensées avec une précision infime, implanter des pensées, scruter l’âme pour son niveau d’intégrité ou de faiblesse, induire des hallucinations, manipuler des émotions et diriger les rêves d’une personne. Les humains qu’ils entraînent peuvent atteindre ces compétences à un niveau de puissance inférieur.

Ils utilisent la technologie pour augmenter leurs capacités surhumaines innées.

Cette technologie démiurgique, peut contrôler le temps et la gravité, elle leur confère l’invisibilité et l’antigravité, et leur permet de marcher à travers des objets solides, ce qui signifie qu’ils peuvent habiter des montagnes solides dans un état dimensionnellement décalé, par exemple.

Leur environnement natif est décalé dimensionnellement au-delà du nôtre, c’est-à-dire que nous ne pouvons pas trouver leurs bases à travers une simple recherche physique.

Comme le château du Graal, qui n’apparaît qu’aux élus, leur demeure ne devient visible et accessible qu’à leur choix. Par exemple, un contacté peut être psychiquement modifié pour le percevoir, ou décalé dimensionnellement pour y entrer.

Comme un ange perdant ses ailes, dans certaines conditions, ils peuvent perdre leurs capacités et devenir «mortels» sans pouvoir retourner à leur état surhumain, du moins pas dans cette vie. Ils sont coincés ici. Si tout un groupe subit une telle chute, ils entreront dans l’histoire humaine comme une culture déjà développée et très avancée qui subit graduellement le déclin en devenant des membres naturalisés d’une planète primitive.

Les membres de leur civilisation ne sont pas tous homogènes dans la position ou la compréhension. La composition va d’un système à deux niveaux de «retardataires inférieurs» et de «systèmes avancés supérieurs» à des systèmes analogues à des castes avec de nombreux niveaux similaires au système des castes indiennes.

Les membres retardés de leur genre sont ceux qui interagissent avec les plus avancés des humains. Pourquoi? Peut-être à cause de leur proximité évolutive, et aussi parce qu’une telle interaction pourrait être mutuellement bénéfique. En dépit de leurs qualités apparemment surhumaines, les extraterrestres qui interagissent le plus avec des humains sélectionnés peuvent, en fait, être les plus imparfaits de leur race.

Le sommet de leur leadership s’étend au-delà du physique et semi-physique, dans le domaine des forces divines et démoniaques.

Dans le cas des groupes extra-terrestres positifs et de leurs supérieurs angéliques ou spirituels, la relation peut ne pas être autant de commandement et d’obéissance, mais de direction et de respect oraculaires.

L’ancienne pratique humaine de consulter les oracles, de consulter les dieux, etc … peut être un écho plus faible de cette relation.

Les plus bas semblent plus physiques, technologiques et tactiques, tandis que les niveaux supérieurs semblent plus ésotériques, astral et judiciaire.

Le problème, cependant, est que leurs plus imparfaits ne sont pas seulement les créateurs et les utilisateurs de la technologie démiurgique, mais ils sont aussi les plus impliqués dans les affaires humaines.

Cela signifie que nous subissons leurs erreurs, qui sont plus graves que toute erreur que nous pourrions commettre, de même que nos erreurs sont plus graves que celles que peuvent commettre les animaux.

Les conséquences de ces erreurs et de ces transgressions graves se sont répercutées tout au long de la chronologie.

Ils convergent maintenant vers un point de connexion représentant le potentiel d’un changement cataclysmique.

Les factions extraterrestres qui étaient responsables de l’initiation de ces conséquences sont probablement les mêmes qui sont maintenant impliquées dans le résultat final.

Un fil de continuité existe entre la plus ancienne et la plus moderne des rencontres homme-alien.

La campagne de désinformation extraterrestre est un effort par un ensemble de telles factions pour préparer l’humanité à l’acceptation enthousiaste de leur contrôle manifeste.

Lire le livre de Peter Knight : Le Secret des Envahisseurs

Quelques lanceurs d’alerte

Tony Dodd

Tony Dodd est un enquêteur britannique sur les OVNIS qui a conclu que des extraterrestres à l’apparence humaine avaient infiltré la société et occupaient des postes élevés au sein du gouvernement. Ils constituent une menace pour le gouvernement, qui les traque avec des tueurs entraînés. Dodd a été averti qu’il serait tué s’il poursuivait cette recherche, et en effet il est mort d’une tumeur cérébrale rapide au début de 2009. Selon le projet Camelot, « Il avait toujours soupçonné que sa maladie était machinée et directement liée à son travail. »

Mac Tonnies

Plus tard cette même année, le philosophe Fortéen Mac Tonnies est mort dans son sommeil à l’âge de 34 ans, seulement quelques semaines avant qu’il ne soumette le manuscrit final pour son livre The Cryptoterrestrials , qui a été publié à titre posthume en 2010.

Dans le livre, Tonnies a proposé l’existence d’une race alien humanoïde indigène à la terre. Ils ont existé aux côtés de l’humanité pendant des milliers d’années et utilisent la technologie et les capacités psychiques pour rester cachés. Afin de dissimuler leurs vraies origines, ces êtres ont créé le mensonge qu’ils ne sont que des visiteurs curieux venus de l’espace.

Que ces êtres soient extraterrestres ou natifs de la Terre est une question de perspective. S’ils sont extraterrestres mais ont existé ici plus longtemps que la race humaine, alors ils pourraient aussi bien être considérés comme une espèce indigène. Et si ces êtres ressemblent plus à des fées magiques qu’à des visiteurs de l’espace, c’est parce que leur technologie Demiurgique est assez avancée pour apparaître comme magique.

Jordan Maxwell

Jordan Maxwell est un autre chercheur familier avec le phénomène des extraterrestres humains qui vivent parmi nous, l’ayant expérimenté de première main.

Quand il avait 19 ans, il a été invité à la maison de sa nouvelle petite amie pour rencontrer son père. L’homme qu’il a rencontré n’était pas un homme ordinaire. Le père a demandé à Jordan un moment de son enfance où Jordan a demandé à Dieu de le laisser faire quelque chose d’important dans sa vie. Jordan était perplexe que le père puisse connaître une telle chose. Le père a dit: « Je le sais parce que nous étions là. Vous ne nous avez pas vu, mais nous étions là à vous regarder. […] Nous allons vous donner l’opportunité de faire quelque chose avec votre vie maintenant parce que vous l’avez demandé. « 

Comme une démonstration de ses connexions extraterrestres, cette nuit-là, le père a pris Jordan dans la cour et a appelé trois soucoupes volantes. Dans les jours qui ont suivi, Jordan et le père ont eu d’autres conversations. On lui a dit: « Vous avez des ennemis ici. Vous avez des ennemis très puissants ici d’autres endroits qui sont venus, et ils savent qui vous êtes, et ils savent ce que vous allez faire. Alors sois prudent dans ta vie, mais nous te protégerons. »Un jour, Jordan alla rendre visite à sa petite amie chez elle, mais toute la maison était vide. La famille était partie sans dire un mot, et il ne l’a jamais revu ni le père.

La rencontre a commencé Maxwell sur une mission de la vie d’enquêter sur le programme alien. Il pense que les extraterrestres négatifs sont ici pour asservir l’humanité à travers l’hybridation, l’assimilation génétique et l’estropiage.

Contacté anonyme du Gulf Breeze

Plus d’informations sur les groupes aliens humanoïdes vient d’un compte anonyme intitulé, OVNIS dans la région de Gulf Breeze-Pensacola : Contact depuis 1955 . Enfant, l’auteur a été contacté par un homme blond et une femme blonde en combinaison d’argent. Ils se présentent et disent qu’ils vont visiter périodiquement.

L’auteur explique une observation importante. La conscience des extraterrestres est très brillante et énergique, alors que celle des humains est très faible. Mais quand un humain se rapproche d’un extraterrestre, le champ d’énergie de l’extraterrestre active l’être humain pour devenir consciemment plus lumineux. Cela crée une expansion de la conscience qui permet à l’étranger et à l’humain d’interagir de manière plus égale. Cela montre que l’activation éthérique d’un être humain déplace sa conscience vers un état supérieur.

Plus tard dans l’enfance, les aliens nordiques l’ont pris dans un engin volant et l’ont amené à une base construite dans une montagne isolée. Dans la base, lui et d’autres contacts ont été informés de l’état d’avancement de divers programmes étrangers. Il a été informé que lui et d’autres comme lui auraient des descendants avec des capacités améliorées, qui peupleraient la Terre quand il deviendrait sécuritaire de le faire. Ils ont également averti que les extraterrestres gris avaient réussi à produire des hybrides humains-gris, et que leur ordre du jour n’était pas dans le meilleur intérêt de l’humanité.

Orfeo Angelucci

Un contact important mais moins connu est Orfeo Angelucci. Comme Maxwell, ses rencontres ont également eu lieu à Los Angeles dans les années 1950. Les êtres humanoïdes qu’il rencontrait étaient grands, musclés, attirants, et avaient les cheveux bruns et de très grands yeux. De façon typique, ils portaient des combinaisons de couleur bleue.

L’un d’entre eux a expliqué à Orfeo qu’ils n’étaient pas originaires de notre dimension. Ils devaient se projeter dans notre dimension pour être visibles. S’ils projettent pleinement, ils peuvent apparaître et fonctionner comme des êtres humains et marcher parmi la société.

Travis Walton

L’une des rencontres extraterrestres les plus célèbres est celle de Travis Walton en 1975. Le film « Fire in the Sky » était vaguement basé sur son histoire.

Contrairement au film, l’expérience réelle impliquait les Nordiques en costume bleu. Walton avait trébuché sur un de leurs navires dans les bois, s’était trop rapproché et avait été blessé par une décharge d’énergie. Cet accident les a forcés à le prendre à bord pour traitement et récupération, d’où son absence évidente pendant plusieurs jours.

Il s’est réveillé à l’intérieur du navire et a pu se promener brièvement. Puis un grand blond dans un body bleu l’emmena dans une autre pièce où d’autres grands blondes l’amenèrent à une table. L’un d’eux, une femme, a mis un appareil sur sa bouche et il s’est évanoui.

Si quelqu’un pense que de telles rencontres sont des opérations militaires strictement modernes, gardez à l’esprit que des observations et des rencontres similaires remontent à des centaines, voire des milliers d’années.

Emmanuel Swedenborg

Les humanoïdes télépathiques enchaînés dans des combinaisons bleues ne sont pas nouveaux au 20ème siècle.

Emanuel Swedenborg (1688 – 1772) était un éminent inventeur et scientifique qui a commencé à avoir des rêves et des visions dans lesquels il a interagi avec divers esprits et êtres d’autres royaumes. Un groupe d’êtres, qu’il a appelé les « Esprits de Mercure » ressemblent à des extraterrestres nordiques. Swedenborg a déclaré qu’ils étaient très intellectuels, qu’ils avaient des capacités télépathiques et qu’ils portaient des combinaisons bleues ajustées.

Le Comte de Gabbalis

Un siècle avant Swedenborg, l’érudit ésotérique Abby de Villars a écrit un exposé sur la pratique rosicrucienne de l’entremêlement avec des femmes d’un autre monde. Anonymement publié en 1670, « Le Comte de Gabalis » est l’une des sources les plus intrigantes concernant les interactions surhumaines avec les humains. Après sa publication, de Villars a été assassiné au moyen d’un poignard rituel.

Le comte parle d’êtres supérieurs appelés élémentaux qui habitent une réalité parallèle normalement invisible à nos sens. Ces êtres ont l’air humain et certains sont très attirants. Ils sont aussi très intellectuels et méprisent l’ignorance humaine. Leur durée de vie est de plusieurs siècles.

Dans les temps anciens, ils se sont présentés à l’humanité comme des dieux et ont été vénérés. Ils ont également interbré avec l’humanité. Les héros et les sages de l’histoire tels qu’Alexandre le Grand ou Apollonius de Tyane étaient leur progéniture hybride.

Inter-croisement

Les rencontres sexuelles entre humains et extraterrestres se poursuivent aujourd’hui.

Deux exemples célèbres sont Antonio Villas Boas en 1957 et Peter Khoury en 1992. Ce dernier a été accosté par deux femelles extraterrestres, l’une asiatique et l’autre blonde avec de grands yeux bleus. Après la rencontre, Khoury a découvert une mèche de cheveux laissée par l’étranger blond.

L’analyse génétique a été réalisée sur l’échantillon de cheveux. Les résultats ont montré un type rare d’ ADN asiatique dans la tige des cheveux, mais de l’ ADN celtique et basque dans la racine. Ceci indique que le génie génétique et le clonage ont été impliqués dans la création de cette femelle.

Bill Chalker, un chercheur d’ OVNI australien qui a enquêté sur l’affaire, a émis l’hypothèse que la connexion basque et celtique relie ces extraterrestres humains aux Tuatha de Danaan de la mythologie celtique. Il s’agissait d’une race de grands hommes à la peau claire, avec de grands yeux et des cheveux blonds ou roux qui ont envahi l’Irlande vers 1500 av. J.-C. Ils sont venus en Irlande du nord-ouest après avoir fui un cataclysme. Ils avaient des pouvoirs surnaturels et apportaient avec eux des artefacts qui ressemblent au Graal. Plus tard, ils ont été déplacés par les envahisseurs et se sont retirés sous terre.

Au sujet de l’hybridation lire aussi : Les Nephilim, anges déchus du Livre d’Enoch sont emprisonnés en Antarctique

Origines persanes du rosicrucianisme

Dans Un carnet rose-croix , Willy Schroedter explique l’origine de la connaissance rosicrucienne concernant ces êtres élémentaires.

La connaissance a été apportée en Europe par Christian Rosencreutz, fondateur de l’Ordre Rosicrucien. Rosencreutz l’a appris lors de ses voyages en Arabie et au Maroc. Schroedter explique que l’ histoire de Parzival est finalement venue des Perses.

Les Perses connaissaient le concept des élémentaux, qu’ils appelaient les djinns.

L’élément perse fait allusion aux origines culturelles particulières du mythe du Graal.

Les Perses étaient des descendants du peuple proto-indo-européen.

Ces derniers étaient une culture post-atlante avancée qui a engendré beaucoup d’autres civilisations autour du globe comprenant les civilisations antiques celtiques, védiques, maya, égyptiennes, et chinoises.

Les Proto-Indo-Européens à la peau blanche et aux cheveux blonds étaient probablement proches des étrangers nordiques d’aujourd’hui.

Origines nordiques et identité

Qui sont ces êtres? Nous pouvons exclure plusieurs possibilités:

1) Ils ne sont pas tous des esprits, des démons, des anges ou des élémentaux parce qu’ils peuvent apparaître dans le physique pendant de longues périodes, laisser derrière eux des preuves ADN , se croiser avec les humains et afficher un assortiment interne cohérent de haute technologie. Toute personne ayant une expérience suffisante peut faire la différence entre les extraterrestres et les entités métaphysiques.

2) Ils ne sont pas tous membres d’une «Fédération Galactique» unifiée et bienveillante, car il y a une guerre entre leurs factions opposées et certaines manifestent des tendances fascistes.

Parce que les traces de leur présence sur Terre remontent à des milliers d’années:

3) Ce ne sont pas tous des canulars perpétrés par le gouvernement de l’ombre. Néanmoins, ce dernier a peut-être utilisé une partie de la manie du « space brother » pour détourner la réalité et soumettre la xénophobie.

4) Ce ne sont pas simplement des « visiteurs » curieux qui sont arrivés ici seulement au 20ème siècle.

5) Ils ne sont pas tous des restes d’un programme spatial nazi secret. C’est un non-dire que les nazis sont responsables du phénomène OVNI quand c’est à travers leur communication avec les extraterrestres qu’ils ont acquis une telle technologie en premier lieu.

Les théories plus viables sont les suivantes:

Ils sont un type humain originel pré-adamite, et leurs descendants sont des chimères génétiquement modifiées à leur image.

Comme l’explique Lloyd Pye, notre génome porte les cicatrices du génie génétique lourd. L’évolution humaine a subi des sauts si soudains qu’ils ont été anormaux. Les mythes sumériens parlent des Anunnaki qui ont créé les humains pour le travail des esclaves, tandis que dans le Livre de la Genèse, le même Elohim a dit: «Faisons l’homme à notre image».

Ce sont des survivants atlantéens / hyperboréens qui n’ont pas évolué comme les autres humains.

Les élites survivantes qui conservaient leurs connaissances et leur technologie auraient plus tard émergé comme des dieux virtuels pour le reste de la population qui se dégradait au niveau des primitifs. Mais ont-ils développé cette technologie par eux-mêmes ou leur ont-ils été donnés par des extraterrestres?

Des liens forts existent entre les aliens nordiques et les descendants de ces anciennes élites survivantes.

Ils proviennent d’une chronologie parallèle ou d’un royaume caché où une civilisation supérieure s’est développée.

Découverte des pré-adamites en Antarctique

Ils sont nos descendants de voyage de temps.

L’expérience prouve qu’ils peuvent voir dans le futur. Il est difficile de dire si cette capacité provient uniquement de la clairvoyance, du calcul mathématique ou du recul du futur. Probablement une combinaison des trois. Peu importe, ils sont obsédés par l’avenir et comment les développements actuels l’affectent. La manière délicate de leurs manipulations, les éons sur lesquels ils les exécutent, et la détermination consciente inhérente à leur efficacité suggèrent que leur point de vue est en dehors du temps linéaire.

Le seul élément cohérent dans ce que l’on dit des abductés et des contactés, c’est que notre monde va bientôt connaître un temps de grand bouleversement.

Les temps de changement, en particulier les changements collectifs, sont des points de choix importants dans le calendrier.

Ce sont des fenêtres de chaos qui engendrent de nombreux futurs probables. Ces fenêtres semblent fonctionner comme des ouvertures, ce qui permet aux influx temporels d’influer sur les futurs qu’elles génèrent. Si rien d’autre, ils seraient des points de pivot stratégiques sur la chronologie qui attirent la plus grande attention des voyageurs en temps de guerre.

Par conséquent, si des extraterrestres comme les Nordiques voyagent dans le temps, alors puisque de multiples futurs sortent d’un passé singulier, ils devraient être des voyageurs temporels de divers futurs probables engagés dans une sorte de guerre temporelle. Différentes factions exercent des influences opposées sur le présent pour remodeler le futur à leur avantage.

Certains témoignages de contactés mettent en évidence un modèle d’arrogance et de psychopathie chez les surhumains qui se délectent de leur supériorité.

Le modèle rappelle le mythe de la rébellion de Lucifer, où un tiers des «anges» s’est montré arrogant et a refusé de servir l’humanité. , Même si ce n’est que sur un plan symbolique, les Nordiques négatifs peuvent être assimilés aux soi-disant Anges déchus du mythe biblique.

Le schéma rappelle également le programme de la Race Master Nazi qui a tenté de reconstruire le peuple nordique antédiluvien original, avec ses pouvoirs occultes et sa maîtrise de l’espace-temps. Il n’y a pas de meilleur exemple moderne d’état d’esprit et d’influence nordique négatif chez les nazis. Pourquoi étaient-ils si obsédés par les superhumains aux cheveux blonds, aux yeux bleus et au cœur froid? Pourquoi ont-ils voulu transformer l’humanité en ces super-aryens technologiquement avancés?

Les lecteurs familiers des idéologies de la Société Thulé et Vril, savent qu’ils sont es précurseurs occultes et les influenceurs du mouvement nazi.  Or, les activités comprenaient la communication avec des êtres d’Aldébaran, la construction de technologies de pointe selon les directives reçues et la promotion de la suprématie de la race aryenne / nordique.

Contrairement à tous les autres corps totalitaires de l’histoire, les nazis ne se trouvaient pas sur le terrain humain de la théorie politique ou du dogme religieux, mais sur le terrain étranger de la dynamique occulte et de la technologie démiurgique.

Le choix de la svastika « Roue du Soleil Noir », qui n’est autre que le Démiurge Corrompu, et le drapeau nazi en sont un bon exemple. Ce dernier porte un autre nom dans l’occultisme : la tête morte, signifiant Logos morts, représentée par le crâne et les os croisés par la marine templière et les SS nazis.

C’est la source d’énergie cosmique centrale de toute la technologie démiurgique, le Démiurge lui-même.

Il représente le pouvoir ultime, au moins dans le domaine physique, et comment Perséphone a commenté dans Matrix Reloaded, ce que les hommes avec le pouvoir veulent, c’est plus de pouvoir.

Comme mentionné, il existe un antagonisme entre les factions extraterrestres nordiques, et maintenant il devrait être clair que certains sont assez arrogants, fascistes et psychopathes.

Dans la tradition du Graal, il y avait ceux qui protégeaient le Graal, et ceux qui étaient ses ennemis cherchant à l’usurper.

Nous devons garder cela à l’esprit si les aliens nordiques se montreront un jour au monde.

Quant à la méta-civilisation nordique située dans notre lointain passé, plusieurs sources indiquent qu’ils ont pu avoir habité une planète autrefois située entre Mars et Jupiter.

Michael Tsarion propose qu’il y a environ 50 000 ans, cette planète a été détruite lors d’une guerre intergalactique. Avec sa destruction, les aliens ont commencé à coloniser la Terre à la place.

Orfeo Angelucci a été informé qu’une civilisation extraterrestre sur cette planète était corrompue et tentait d’utiliser la technologie démiurgique à des fins égoïstes; cela a déclenché une guerre qui a entraîné la destruction de la planète. Ceux qui ont péri se sont réincarnés sur Terre en tant qu’êtres déchus.

Une autre source, les transcriptions cassiopaïennes, transmet également la même histoire de base.

Selon les transcriptions, il y a environ 80 000 ans, une planète nommée Kantek existait entre Mars et Jupiter. Ses habitants étaient des Nordiques surhumains de quatrième densité, polarisés en deux factions opposées. Ils possédaient l’équivalent de la technologie démiurgique et l’ont déployé dans leur guerre. Le résultat fut une déstabilisation irréversible de la planète et son éclatement subséquent.

Une partie de la civilisation a été évacuée vers la Terre, et ils ont apporté avec eux un ou plusieurs dispositifs équivalents à la Pierre du Graal. Sur Terre, ils ont rencontré les indigènes Atlantes plutôt plus primitifs et basanés, qui ont été forcés de coexister avec les nouveaux venus. Ainsi, l’Atlantide est restée, jusqu’à ce que plus tard l’abus généralisé de la technologie démiurgique déstabilise à nouveau la planète et, avec diverses catastrophes cométaires, a mis fin à cette civilisation dans un changement de pôle. De nombreux cataclysmes se sont produits au cours des millénaires suivants, chacun dispersant et dévoluant les survivants restants.

Héritage génétique et culturel sur Terre

L’implication est que les personnes blanches sont leurs descendants les plus directs, et sont donc les plus «planétaires» des races humaines, bien que des parties de ces mêmes gènes puissent être trouvées dans d’autres races en raison du mélange au cours des millénaires.

Après la chute de l’Atlantide et les cataclysmes subséquents, les descendants des Nordiques liés à la Terre se sont réinstallés dans d’autres régions du globe. Avec le temps, ils sont devenus les Hyperboréens, les Indo-Aryens de l’Inde, les Indo-Européens d’Europe et les Indo-Iraniens.

Ces cultures ensemencées alors comme les Sumériens, les Egyptiens, les Dravidiens, les Celtes, les Perses, et ainsi de suite. Comme détaillé par Frank Joseph dans son livre Survivors of Atlantis , la diaspora nordique a également construit la Grande Pyramide et y a installé la pierre du Graal, fondé l’Égypte pré-dynastique et a semé les civilisations méso-américaines. Leur procédure standard consistait à commander de grandes populations indigènes en utilisant seulement un petit nombre de leurs propres populations, ce qui est assez facile à faire avec la technologie et les connaissances avancées.

Chacune de ces cultures avait des liens étroits avec leurs homologues nordiques transcendants; par exemple, le mystérieux Tuatha de Danann, une race technologiquement avancée qui ont fui en Irlande après la destruction de leur patrie (vraisemblablement l’Islande, bien que certains proposent qu’ils étaient une tribu d’Israël), a finalement fait leur sortie de l’histoire irlandaise en rejoignant l’hypothèse Sidhe. (Les Sidhe étaient une race transcendante d’êtres divins.)

Chaque culture qu’ils ont fondée a été impressionnée par le même proto-mythe.

Ces mythes codent la guerre cosmologique entre le Démiurge Corrompu et le Logos, l’histoire hors-planétaire de l’ancienne civilisation nordique, le vrai rôle de la technologie démiurgique et les cataclysmes qui ont accompagné son abus.

Ce même flot de révélation gnostique se répète aujourd’hui dans certaines œuvres de fiction – films, livres et séries télévisées – qui sont l’équivalent moderne des mythes, consciemment ou inconsciemment inspirés par les mêmes forces.

Pour conclure :

1 – Nous devons rappeler que les études de l’Ahnenerbe nazi, dont les membres croyaient fermement que les origines de la physique, de la chimie et de la biologie étaient encodés en hiéroglyphes, dans les textes et sur les anciens monuments égyptiens, ainsi que sur plusieurs manuscrits et monuments à travers le monde, notamment au Tibet, ont aboutis au Programme Spatial Secret….

2 – Il convient de citer : Jean-Paul Bourre dans La quête du Graal, 1993 :

« Depuis sa forme primitive, jusqu’à la Quête arthurienne, contemporaine, la Quête du Graal traverse toute l’histoire des peuples indo-européens, qui descendirent un jour du Nord du monde.

Elle remplit d’immenses espaces géographiques, d’Irlande à Brocéliande, en passant par la Scandinavie, les forêts du Danube, les hautes montagnes du Caucase, les plateaux d’Asie Mineure. (…)

Hyperborée, la terre d’origine du Graal, est nommée ‘la terre de l’éclairement’ dans les anciennes sagas scandinaves.

Dans l’Ynglinga Saga, il est dit :

Et de ce pays de l’éclairement, ils descendirent vers les terres d’en bas, les terres d’obscurité, pour y apporter la lumière’.

C’est ainsi que les peuples de l’Age d’Or quittèrent les terres de l’Arctique, descendirent sur l’Islande, l’Irlande, la Norvège, et se déployèrent à travers l’Europe, traversèrent l’Europe centrale et atteignirent la Perse, le Turkestan, l’Afghanistan, l’Inde du Nord. Le Graal n’est pas seulement une connaissance, une initiation, réservées aux chevaliers de la Quête, c’est aussi une réalité géographique, l’histoire d’un peuple, d’une civilisation. »

« …Le svastika s’enracine dans la terre du pôle, en son centre. La roue solaire tournoyante est au centre de l’île d’Hyperborée, et c’est à partir d’elle que tout commence, que se créent les univers et les dieux, comme le montre la cosmogonie des Védas de l’Inde. (…)

La civilisation du Graal, descendue de l’Arctique, a gravé la roue solaire, tournoyante, sur les pierres des Kairns, des tertres funéraires, mais aussi sur ses bannières de prières et ses étendards de combat. On retrouvera la roue tournoyante jusqu’au Tibet, et en Mongolie centrale. Le svastika, la roue solaire dans son mouvement de rotation, est l’image de l’île des origines, nommée ‘Ile Tournoyante’ dans la Quête du Graal. »

Dossier réalisé à partir de plusieurs sources :

http://montalk.net

http://afrikhepri.org/

https://europeresistance.wordpress.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares