Néonazisme

La prochaine attaque avec beaucoup de victimes contre les ÉTATS-UNIS

Par Paul McGuire – Le 25 novembre 2015

Hermann-Goering« Avec ou sans voix, les gens peuvent toujours être amenés aux appels d’offres des dirigeants. Tout ce que vous avez à faire, c’est de leur dire qu’ils sont attaqués et de dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme et d’exposer le pays aux dangers. Ceci fonctionne de la même manière dans tous les pays. » Hermann Goering, commandant militaire allemand et successeur désigné d’Adolph Hitler.

Avec les récentes attaques d’ISIS à Paris, la France a causé une éruption de peur et de chaos dans toute l’Europe. Bruxelles est fermée par les militaires puisqu’une menace d’ISIS a été émise contre la Belgique. Littéralement, moins d’une heure après les nouvelles des attaques d’ISIS contre Paris, des dirigeants gouvernementaux et les médias ont imploré pour un état de surveillance plus puissant et des mesures encore plus orwelliennes pour combattre le terrorisme. Chaque réseau de nouvelles télévisées a répété la nécessité de plus de surveillance gouvernementale et de puissance policière pour lutter dans cette nouvelle guerre contre le terrorisme. Des vidéos de la France, de Bruxelles, et d’autres pays européens ont montré des troupes armées et des polices militarisées patrouillant les rues.

Les principaux médias en Europe et aux États-Unis favorisent la création d’un état orwellien du Big Brother et c’est la raison pour laquelle le message, le point de vue, et les points de discussion des radiodiffuseurs et de leurs clients sont essentiellement les mêmes. Chacun des réseaux médiatiques de nouvelles mondiales a répété le point de vue que les réfugiés syriens islamiques largement militants affluant en Europe et maintenant aux États-Unis n’étaient pas le problème, malgré le fait que le prétendu « cerveau » des attentats terroristes de Paris provenait de Syrie.

Ce n’est pas que les médias internationaux n’ont pas couvert le problème des réfugiés syriens, mais comment ils l’ont couvert. La présentation régulière de ce qu’on appelle « les nouvelles » emploie une dissonance cognitive, ce qui signifie tout simplement qu’ils présentent des informations d’une manière qui entraîne le spectateur à adopter deux ou plusieurs points de vue entièrement contradictoires sur un sujet donné, sans laisser le téléspectateur moyen prendre du recul et regarder objectivement et rationnellement la grande image. Si les téléspectateurs moyens étaient en mesure d’analyser la grande image, ils verraient l’irrationalité totale et les conflits dans les messages qu’ils reçoivent.

Les médias mondiaux de nouvelles sont contrôlés par moins de dix grandes entreprises internationales, qui sont détenues par les mêmes familles de banquiers internationaux qui contrôlent les banques centrales européennes et la Réserve Fédérale des États-Unis. Les soi-disant nouvelles qui sont diffusées ne sont guère plus que de la propagande et de l’ingénierie sociale, et les informations irrationnelles contradictoires sont diffusées sur une base quotidienne. C’est comme Alice au Pays des Merveilles qui affronte le chat Cheshire qui lui dit d’aller « dans cette direction » et « dans cette autre direction » dans le même temps. Voilà pourquoi les grandes compagnies pharmaceutiques peuvent régulièrement vendre de nouveaux médicaments d’ordonnance et donner ensuite une longue liste d’effets secondaires très dangereux que les gens voient et entendent, mais, en quelque sorte réussissent à ignorer en même temps.

Les faits les plus flagrants et évidents concernant les attaques terroristes sont la façon dont ils sont reliés directement aux réfugiés syriens et à la crise des migrants. Les récents attentats terroristes de Paris et les menaces d’ISIS contre Bruxelles, contre le reste de l’Europe, et maintenant contre les États-Unis sont tous directement reliés à la migration des réfugiés syriens, dont beaucoup d’entre eux sont des militants musulmans ; La plupart sont des hommes, âgés de 21 à 25. Pourtant, les médias nous le cachent. Essentiellement, ces hommes migrants constituent une armée de militants islamiques, et des rapports ont afflué par les médias alternatifs de la capture par ces musulmans de villages entiers en Allemagne, en France et dans d’autres nations. Mais, les médias orwelliens amplifient le mensonge que la majorité de ces migrants syriens sont des médecins et d’autres personnes très riches qui fuient ISIS.

Ce mensonge est aggravé par un autre mensonge, que tous ces migrants syriens sont correctement sélectionnés. Il devrait être évident pour toutes les personnes rationnelles et intelligentes que les mêmes politiciens et gouvernements qui réclament de nouveaux pouvoirs policiers et de nouvelles lois de surveillance pour arrêter ISIS sont les mêmes politiciens et gouvernements qui ont créé le problème du terrorisme en continuant à inviter les migrants et à garder les frontières ouvertes.

La conclusion évidente est que l’entrée de ces personnes en Europe et aux États-Unis garantit encore plus d’attaques terroristes. Ceci assure également qu’une attaque terroriste d’ISIS supérieur au 11 septembre 2001 sera réalisée sur le sol américain dans le futur, peut-être impliquant des agents biologiques ou chimiques, d’une bombe nucléaire ou « sale », ou une attaque par des armes à Pulsions Électromagnétiques sur nos réseaux électriques et de communications, qui ont été laissés sans protection … peut-être intentionnellement. Ainsi, un événement avec des pertes massives aux États-Unis est une forte probabilité.

Par conséquent, la politique actuelle de l’ouverture des frontières à la migration syrienne est une absurdité qu’aucun dirigeant logique ne peut approuver. La seule raison logique de tout ceci est ce qu’on appelle, PROBLÈME / REACTION / SOLUTION, ce qui est une crise fabriquée. Un problème est créé, comme l’afflux de terroristes pour créer une réaction publique spécifique comme exiger une protection contre les terroristes, et, ensuite le gouvernement fournit la solution, qui est la militarisation de la police, des mesures semblables à une loi martiale, et une surveillance accrue. Ceci est non seulement une sorte de théorie du complot affirmant que tous les membres de tous les gouvernements sont impliqués. Ce que nous traitons ici est quelque chose de beaucoup plus complexe. Nous entrons dans la matrice de la conscience humaine, la dissonance cognitive, et la compartimentation, où les individus de tous les niveaux de la société ne peuvent penser que dans les limites de leur programmation.

Après les attaques de Charlie Hebdo, le président François Hollande de la France est apparu à la télévision nationale en direct et a déclaré que les Illuminati étaient responsables des attaques sur Paris. Il y a des gens qui parlent couramment le français ou qui y vivent et qui maintiennent que le mot français « Illumine » signifie « idiot » ou fanatique et non l’organisation appelée les Illuminati. Si c’est bien ce que voulait dire Hollande, alors, la question doit être posée, pourquoi cette référence a été presque complètement supprimée par les médias américains ? C’est précisément la censure de la déclaration de Hollande sur les Illuminati, qui renforce la croyance que le président français faisait bien allusion à l’organisation des Illuminati. Sinon, s’il parlait de fanatiques, pourquoi prendrait-on la peine de censurer ses déclarations ? Dans notre livre, Le Code de Babylone, nous nous occupons de la réalité actuelle des Illuminati et de leur plan global de mettre en place un nouvel ordre mondial à partir du chaos.

Les Illuminati, ou ce que Aldous Huxley appelait la Dictature Scientifique, comprennent comment utiliser les principes psychologiques, l’ingénierie sociale, et le contrôle scientifique de l’esprit pour déplacer les masses dans tous les sens qu’ils le désirent.

Wilhelm-ReichLe psychiatre Wilhelm Reich a obtenu son diplôme de médecine en Allemagne et a étudié la psychanalyse avec Sigmund Freud. Wilhelm Reich était un des protégés favoris de Sigmund Freud. En 1939, avec la Seconde Guerre Mondiale à l’horizon, Wilhelm Reich a déménagé aux États-Unis.

Il a écrit, Écoutez, Petit Homme ! en 1946.
Le livre est l’avertissement de Wilhelm Reich pour les gens ordinaires dans toutes les sociétés où les hommes et les femmes moyennes sont responsables de la propagation rapide du cancer sociale du fascisme.

Wilhelm Reich a observé comment la classe moyenne et les citoyens ordinaires en Allemagne ont effectivement accueilli leur asservissement par les nazis, et a vu la réapparition de ce même principe psychologique dans d’autres parties de l’Europe et aux États-Unis. Il se sentait obligé d’avertir les hommes ou les femmes moyennes que leurs propres craintes personnelles et leurs insécurités étaient à l’origine de la plaie mondiale du totalitarisme.

Ce que Wilhelm Reich révèle, est la dure vérité que la croissance du mal dans la société est directement reliée à la volonté collective et aux choix des gens ordinaires.

Chacun de nous, dans un quelconque rôle que nous pouvons jouer dans la société, est responsable de ce que notre société est maintenant devenue et pour ce qu’elle est en train de devenir.

Source : NewsWithViews

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares