Nouveau Paradigme Science cachée

L’Angel Light une invention qui permet de voir à travers la matière

inventeur de 41 ans, a fait une chose qui paraît impossible avec sa nouvelle invention qui défie, dit-il, toutes les lois de la physique.

Cette « Angel Light » – Lumière d’ange », qui lui est venue dans un rêve récurrent peut voir à travers les murs comme s’il n’y avait pas de barrière, comme il le dit.

Et ce n’est pas tout. Hurtubise dit que l’appareil détecte la technologie furtive. Il a fait le test sous le contrôle de scientifiques au célèbre M.I.T du Massachusetts. Et comme si cela ne suffisait pas, il dit que le gouvernement français a envoyé une délégation à North Bay pour assister à une démonstration de l' »Angel Light ». Hurtubise dit que ces gens ont été si impressionnés par son appareil (plus de de 2,50m de long) qu’ils lui ont donné 40.000 dollars en espèces pour qu’il y mette la touche finale.

Et il ajoute que les Français lui ont accordé un financement substantiel pour que cette technologie passe des tests rigoureux en France.

« Ils n’arrivaient pas à croire à ce qu’ils avaient vu » dit Hurtubise à BayToday.ca, pour l’un d’eux, c’était comme s’il avait découvert un nouvel Univers »

Gary Dryfoss, consultant qui a été longtemps instructeur au M.I.T dit qu’Hurtubise mérite un Prix Nobel si l’Angel Light » fonctionne vraiment comme annoncé  » des lois de physique seront à écrire pour les choses décrites par Hurtubise, dit Dryfoss.

Une technologie à bande ultralarge

Dans le même genre de recherche, effectuée par des sociétés high-tech, même si à première vue, ce que dit Hurtubise paraît forcer la crédulité, il est largement en avance.
Motorola, par exemple, selon le Washington Technology Web a des vues sur une technologie émergente qui pourrait permettre aux premiers transpondeurs et aux Forces Spéciales de voir à travers les murs des immeubles.

Une société israélienne fondée par des vétérans du renseignement et des techniciens, a reçu 5 millions de dollars de Motorola et d’autres investisseurs pour développer une imagerie radar portable utilisant la technologie à bande ultra large afin de créer des images en 3D d’objets cachés par des murs ou tout autre obstacle.

l y a 3 parties dans l’ »Angel Light »

– La principale qu’Hurtubise appelle centrifuge contient le cerveau de l’Angel Light » et comprend des sources de lumières noire, blanche, rouge et fluorescentes, et aussi 7 lasers industriels.

– La seconde, ou réseau déflecteur, contient un grand cercle de verre optique, un appareil à micro-ondes et plasma mélangés avec du dioxyde de carbone.

– La troisième contient 8 tubes à plasma, des charges de CO2, des aimants industriels, 108 miroirs, 8 lampes à ionisation industrielles, et d’autres composants pour lesquels Hurtubise préfère rester bouche close.

Pour construire l’ »Angel Light », il faut compter 30.000 dollars, pour cela il vend des pourcentages de ses autres innovations, sans compter les 800 à 900 heures de travail.
Il attribue cette idée à son subconscient.  » Il y a environ un an et demi, j’ai fait un rêve, comme pour la plupart de mes innovations, juste un rêve, et je l’ai vu, j’ai tout vu, l’habillage aussi et j’ai vu ce qu’il était capable de faire. Ce rêve, je l’ai refait trois fois, et à la troisième, je l’avais bien en tête et j’ai commencé à le construire. « 

Troy avait rêvé que l’Angel Light pourrait voir à travers les murs comme si c’était des fenêtres, et il l’a alors fabriqué sans plans, ni dessins ou schémas.

 » Je l’ai mis en marche – il y de cela plus d’un an – et il fonctionnait : c’était réellement impressionnant. Je pouvais voir dans le garage situé derrière le mur de mon labo, je pouvais lire la plaque d’immatriculation de la voiture de ma femme, et même voir le sel dessus. Je me suis presque cassé les articulations 3 ou 4 fois, car c’était comme si on pouvait passer à travers le mur. On peut se faire avoir en croyant que l’on peut réellement traverser le mur pour toucher la voiture. « 

Hurtubise appela son contact au M.I.T pour lui parler de ce qu’il avait fait.  » Ils m’ont dit que je jouais avec l’électromagnétisme. « 

En fin de compte, la conversation conduisit à la découverte d’autres propriétés effrayantes de l’ »Angel Light ». Hurtubise dit que quelqu’un du M.I.T lui apporta un morceau de 20×20 cm du placage du tout dernier hélicoptère Comanche, dont la construction utilisait la technologie d’invisibilité résistante au radar. « Dans un bus Greyhound, des choses peuvent arriver à passer les frontières, surprenant… » dit Hurtubise.

On avait dit à Hurtubise de préparer une piste extérieure, ce qu’il a fait à First Nations. Il a fixé le morceau de placage à une voiture télécommandée qui descendait la piste. Ensuite, il a pointé l’ »Angel Light » sur le placage et activé un fusil radar.  » Je pouvais avoir ce morceau de placage avec le fusil « .

Mais il s’est alors produit quelque chose d’étrange sur la voiture, une fois touchée par le rayon de l’ « Angel Light » elle a cessé de fonctionner.

Hurtubise est revenu à son labo et a testé l’ »Angel Light » sur d’autres choses, y compris des postes de radio, des téléviseurs et un four à micro ondes. Et  » ils se sont tous arrêtés de fonctionner ». Il a dûment signalé tout cela à ses contacts du M.I.T qui lui ont dit : Troy, c’est incroyable.

Hurtubise a acheté un avion télécommandé (1800 dollars) et l’a emporté avec l’ »Angel Light » sur un terrain d’aviation sur la route de Powassan. Il a braqué le rayon de l’ »Angel Light » vers le ciel, et a fait voler l’avion .  » A la première boucle, il est passé dans le rayon de lumière et est tombé directement à terre « .

Poursuivant ses essais sur d’autres matériaux, Hurtubise a découvert qu’il pouvait voir à travers d’autres métaux comme l’acier, l’étain, le titane et contrairement à Superman, le plomb. Le rayon de l’ »Angel Light » pénétrait aussi la céramique et le bois. En mettant sa main dans le rayon de lumière, Hurtubise pouvait voir les vaisseaux sanguins, les muscles, « c’était tout à fait comme si j’avais pris un couteau et que j’avais fait une coupure dans la peau et ensuite, l’avais épluchée. »

Mais, peu après, il a découvert des effets secondaires diaboliques.

Il perdit la sensibilité dans un doigt de la main exposée et a commencé d’avoir un malaise général. Le M.I.T lui a dit qu’il devait recevoir une sorte de giclée en retour qui le touchait à chaque fois qu’il branchait l’appareil.

Un test sur un bassin de poissons rouges a été plus perturbant : soumis au rayon, tous les poissons sont morts en quelques minutes.

« C’est alors que j’ai réalisé qu’il y avait là un effet Hyde, comme dans Dr Jekyll et Mr Hyde, et j’ai tout démonté. « 

Et Hurtubise n’a pas réassemblé l' »Angel Light », jusqu’à ce que les Français l’appellent après avoir vu sur Discovery Channel une émission sur le LIMBC.

hurtubise pense que d’autres personnes plus compétentes que lui peuvent arriver à se débarrasser de l’effet Hyde, mais en même temps, il croit qu’après 17 ans passés à inventer, sa fortune peut se faire avec la France.

 » Mon frère m’a dit que la seule façon pour moi de pouvoir vendre mes innovations, c’est de marcher sur l’eau. Eh ! bien, je pense que c’est juste ce que j’ai fait ! « 

traduction B. Soarès de l’article de Phil Novak,

source : quanthomme.free.fr

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.