A la Une Divulgation Cosmique La Loi Une (compilations)

La Loi de Un – Les OVNIs

Suite du travail que l’Alliance nous a demandé de faire de toute urgence et qui est entreprit par de nombreux travailleurs de lumière. C’est une recompilation du fameux livre « La Loi de Un » de façon a ce qu’il soit plus accessible à tous.

Q Dans le récent passé de ces trente ou quarante dernières années, le phénomène des OVNI est devenu connu de notre population. Quelle a été la raison originelle de cette augmentation de ce que nous appelons les phénomènes OVNI, au cours des quarante dernières années?

R Les informations que les sources de la Confédération avaient offertes à votre entité Albert [Einstein], ont été perverties, et des instruments de destruction ont commencé à être créés, des exemples de cela étant le ‘Manhattan Project’ et son produit. Des informations offertes par l’intermédiaire du Missionné, vibration sonore, Nikola (G.B. Tesla), ont aussi été expérimentées pour des destructions potentielles: exemple, votre ‘Philadelphia Experiment’ (G.B. voir les vidéos/ ma chaîne YouTube). Nous avons dès lors ressenti un fort besoin d’impliquer nos formes pensées de toutes les façons dont nous, de la Confédération, pourrions rendre service afin d’équilibrer ces distorsions d’informations destinées à aider votre sphère planétaire.

Q Alors ce que vous avez fait, je présume, c’est créer un air de mystère avec le phénomène OVNI, ainsi que nous l’appelons, puis envoyer télépathiquement de nombreux messages qui pourraient être acceptés ou rejetés sous la Loi Une de sorte que la population se mettrait à réfléchir sérieusement aux conséquences de ce qu’elle faisait. Est-ce exact?

R Ceci est en partie exact. Il y a d’autres services que nous pouvons rendre. Premièrement, l’intégration d’âmes ou esprits, si vous voulez, dans l’éventualité de l’utilisation de ces appareils nucléaires dans votre espace/temps. Cela, la Confédération l’a déjà fait.

Q Je ne comprends pas tout à fait ce que vous entendez ici. Pourriez-vous étoffer un peu?

R L’utilisation d’énergie intelligente transformant la matière en énergie est d’une nature telle, parmi ces armes, que la transition de la troisième densité d’espace/temps à la troisième densité de temps/espace ou ce que vous pourriez appeler vos mondes célestes, est interrompue dans de nombreux cas. C’est pourquoi, nous nous offrons nous-mêmes comme ceux qui poursuivent l’intégration du complexe âme ou esprit pendant la transition de l’espace/temps au temps/espace.

Q Alors, comme le phénomène OVNI s’est manifesté à une grande partie de la population, de nombreux groupes de gens ont signalé des contacts et contacts télépathiques avec des entités OVNI, et ont enregistré les résultats de ce qu’ils ont considéré comme des communications télépathiques. Est-ce que la Confédération a été orientée de manière à imprimer une communication télépathique sur des groupes qui s’intéressent aux OVNI?

R Ceci est exact, bien que certains de nos membres se soient retirés du temps/espace en utilisant les projections de formes pensées dans votre espace/temps et ont choisi, avec la permission du Conseil, d’apparaître de temps en temps dans vos cieux sans atterrir.

Q Alors est-ce que tous les atterrissages qui ont eu lieu, à l’exception de l’atterrissage qui a eu lieu quand (nom) a été contacté, étaient du groupe d’Orion ou des groupes similaires?

R Excepté dans des cas isolés de ceux, dirons-nous, sans affiliation, ceci est exact.

Q Est-il nécessaire, dans chacun de ces cas d’atterrissage, que les entités impliquées fassent appel au groupe d’Orion, ou bien est-ce que certaines de ces entités entrent en contact avec le groupe d’Orion même si elles ne font pas appel à ce groupe?

R Vous devez sonder les profondeurs de la compréhension de la quatrième densité négative. C’est difficile pour vous. Une fois atteint le continuum d’espace/temps de troisième densité par ce que vous appelez des fenêtres, ces croisés peuvent piller comme ils le veulent, les résultats étant complètement fonction de la polarité du, dirons-nous, témoin/sujet ou victime.

Cela est dû à la sincère croyance de la quatrième densité négative que s’aimer soi-même c’est aimer tous. Chaque autre ‘soi’ qui est instruit ou mis en esclavage de la sorte a un instructeur qui enseigne l’amour de soi. Exposé à cet enseignement, il est attendu que vienne à maturité une moisson de complexes ‘quatrième densité’ négative ou complexes mental/corps/esprit du service de soi.

Q Donc, en général nous pourrions dire que si un individu a une ‘rencontre rapprochée’ avec un OVNI ou à un autre type d’expérience qui paraît relié aux OVNI, il doit examiner le cœur de la rencontre et l’effet sur lui pour déterminer s’il s’est agi d’un contact d’Orion ou de la Confédération. Est-ce exact?

R C’est exact. S’il y a peur et malignité, il est probable que le contact ait été d’une nature négative. Si le résultat en est l’espérance, des sentiments amicaux et l’éveil d’un sentiment positif bien affirmé de service d’autrui, les marques d’un contact de la Confédération sont évidentes.

Q Je présume alors que tous les groupes qui reçoivent des contacts télépathiques de la Confédération sont des cibles prioritaires pour les croisés d’Orion, et je suppose qu’un important pourcentage d’entre eux voient leurs messages pollués par le groupe d’Orion. Pouvez-vous me dire quel est le pourcentage d’entre eux dont les informations reçues ont été polluées par le groupe d’Orion et si certains d’entre eux sont parvenus à rester purement des canaux de la Confédération?

R Vous donner ces informations serait enfreindre le libre arbitre ou la confusion de certains vivants. Nous pouvons seulement demander à chaque groupe de considérer l’effet relatif de la philosophie et des informations spécifiques. Ce n’est pas la spécificité des informations qui attire des influences négatives. C’est l’importance qui leur est accordée. C’est pourquoi nous répétons très souvent, quand on nous demande des informations spécifiques, qu’elles pâlissent jusqu’à l’insignifiance, tout comme se fane et meurt l’herbe alors que l’amour et la lumière du Créateur infini unique s’étendent jusqu’aux univers infinis de la création, à tout jamais, créant et se créant lui-même dans la perpétuité. Pourquoi alors se préoccuper de l’herbe qui s’épanouit, se fane et meurt sa saison venue, pour pousser à nouveau grâce à l’amour et à la lumière infinis du Créateur unique? C’est cela le message que nous apportons. Chaque entité n’est que superficiellement une entité qui croît et meurt. Au sens le plus profond, il n’y a pas de fin à l’être.

Q La question suivante est, je pense, un type de question transitoire; cependant, elle m’a été posée par quelqu’un avec qui j’ai été en contact et qui s’est beaucoup occupé de la partie OVNI du phénomène. Si vous estimez qu’elle est trop transitoire ou pas assez importante nous la passerons, mais il m’a été demandé comment il est possible à un vaisseau de quatrième densité d’arriver ici puisqu’il semble que quand on approche de la vitesse de la lumière la masse approche de l’infini. Ma question est: pourquoi un quelconque vaisseau est-il nécessaire?

R Premièrement, nous sommes d’accord pour dire que ce sujet est transitoire. Deuxièmement, ceux qui pour la plupart viennent de points éloignés, comme vous dites, n’ont pas besoin de vaisseaux tels que vous les connaissez. La demande elle-même exige une compréhension que vous ne possédez pas. Nous allons tenter d’exprimer ce qui peut être dit. D’abord, il y a quelques entités de troisième densité qui ont appris comment utiliser des vaisseaux pour voyager parmi les systèmes stellaires tout en faisant l’expérience des limitations que vous comprenez à présent. Cependant, ces entités sont capables d’utiliser l’hypothermie pour ralentir les processus physiques et mentaux afin de pouvoir supporter la durée des vols. Ceux de Sirius B par exemple sont de ce type. Il y a deux autres types. L’un est le type qui, venant de la quatrième, cinquième, ou sixième densité dans votre propre galaxie, a accès au type de système énergétique utilisant la vitesse de la lumière comme une fronde, et arrive ainsi où il le souhaite sans que du temps se soit écoulé de manière perceptible à vos yeux. L’autre type d’expérience est celui des quatrième, cinquième, et sixième densités d’autres galaxies, et de certains de ceux-là dans votre propre galaxie, qui ont appris les disciplines de personnalité nécessaires pour voir l’univers comme un seul être et qui, dès lors, sont capables d’aller de locus en locus grâce à la pensée seule, en matérialisant le vaisseau nécessaire, si vous voulez, pour contenir le corps de lumière de l’entité.

Q Je présume que leur méthode de mouvement n’est pas une fonction de levier mécanique comme la nôtre, mais une fonction directe du mental relié d’une quelconque manière à l’action magnétique d’une planète. Est-ce correct?

R Ceci est en grande partie correct. Il s’agit d’un phénomène électromagnétique qui est contrôlé par des impulsions de pensées d’une faible nature électrique.

Q Est-ce que leur vaisseau a été visible à quiconque sur notre planète dans cette région à cette époque? Est-il en matériaux de troisième densité comme cette chaise?

R Ceci est exact.

Q Je présume que ce dernier est le type dont nous faisons l’expérience avec les atterrissages du groupe d’Orion. Est-ce exact?

R Le groupe d’Orion est mélangé entre groupes pénultième et dernier.

Q Ma conférence d’hier n’a attiré que quelques personnes. Si elle avait été organisée pendant une vague ovnis, il y aurait eu beaucoup plus de monde. Puisque ce sont les entités d’Orion qui provoquent ces vagues, quel est l’intérêt de ceux d’Orion pour la visibilité, puisqu’ils créent de plus grandes opportunités de dissémination d’informations telles que celles-ci dans ces circonstances?

R Cette supposition est inexacte. Ces vagues provoquent de nombreuses craintes parmi vos peuples, de nombreux commentaires, compréhensions concernant des complots, dissimulations, mutilations, tueries et autres impressions négatives. Même les rapports prétendument positifs répandus dans le public parlent d’événements funestes. Vous-même pouvez-vous voir comme un de ceux en minorité, à cause des compréhensions que vous souhaitez partager, si nous pouvons utiliser ce terme peu approprié. Nous percevons qu’il y a encore un autre point que nous pouvons avancer à ce point. Le public rassemblé par la publicité de type Orion n’est pas mis en place dans une grande mesure par priorité de vibration. Les publics qui reçoivent des enseignements / apprentissages sans le stimulus de la publicité seront davantage orientés vers l’illumination. C’est pourquoi, oubliez le compte.

Q Pourquoi est-ce qu’un véhicule est nécessaire pour cette transition? Lorsque vous, en tant que Ra, êtes allés en Egypte précédemment, vous avez utilisé un vaisseau en forme de cloche, mais vous l’avez fait par la pensée. Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez utilisé un véhicule plutôt que juste matérialiser le corps?

R Le véhicule ou vaisseau est de la forme pensée sur laquelle notre concentration peut fonctionner comme motivation. Nous n’avons pas voulu choisir nos complexes mental/corps/esprit comme point de focalisation de ce travail.

Q Alors de manière générale nous pourrions dire que si un individu a une ‘rencontre rapprochée’ avec un OVNI ou bien un autre type d’expérience qui semble avoir un rapport avec un OVNI, il doit voir ce qui est au cœur de la rencontre et l’effet qu’elle a sur lui pour déterminer s’il s’agit d’un contact d’Orion ou de la Confédération. Est-ce exact?

R C’est exact. S’il y a peur et menaces, le contact est très probablement d’une nature négative. Si le résultat est l’espoir, des sentiments amicaux, et l’éveil d’un sentiment positif déterminé de service d’autrui, les marques de la Confédération sont évidentes.

Q Une autre question à ce sujet: y a-t-il eu un vaisseau spatial accidenté, dans lequel il y avait des petits corps maintenant conservés dans nos installations militaires?

R Nous ne voulons pas empiéter sur votre futur. Si nous vous donnions ces informations nous pourrions peut-être vous donner plus que ce que vous pouvez gérer de manière appropriée dans le nexus d’espace/temps de votre configuration présente de pensée militaire et de renseignement quelque peu embrouillée. C’est pourquoi, nous retiendrons ces informations.

Q Il y a une partie du texte d’hier que je voudrais lire, où vous dites: “un certain nombre d’atterrissages ont lieu. Certains de ces atterrissages sont le fait de vos semblables, d’autres sont le fait du groupe que vous connaissez sous le nom d’Orion”. Ma première question est: qu’avez-vous voulu dire par l’affirmation que certains des atterrissages sont dus à nos peuples?

R Vos peuples ont, en ce présent de temps/espace, des compétences technologiques, si vous voulez les nommer ainsi, permettant de créer et faire voler la forme et le type de vaisseaux connus de vous comme objets volants non identifiés. Malheureusement pour le taux vibratoire du complexe mémoriel social de vos peuples, ces engins ne sont pas destinés au service de l’humanité, mais à la destruction potentielle. Cela accentue le brouillage du nexus vibratoire de votre complexe mémoriel social et provoque une situation où ni ceux qui sont orientés vers le service d’autrui, ni ceux qui sont orientés vers le service de soi, ne peuvent gagner d’énergie/puissance ouvrant un passage vers l’infini intelligent pour le complexe mémoriel social. Ceci, à son tour, fait en sorte que la moisson est pauvre.

Q Est-ce que ces vaisseaux, qui proviennent de nos peuples, viennent de ce que nous appelons des plans non incarnés actuellement? Où sont-ils basés?

R Ceux dont nous avons parlé sont de troisième densité et font partie de ce qui est appelé le complexe militaire de plusieurs divisions ou structures sociétales de vos peuples. Les bases sont diverses. Il y a des bases, comme vous diriez, sous la mer dans vos eaux australes près des Bahamas, ainsi que dans vos mers du Pacifique, en divers lieux proches de vos cites chiliennes sur l’eau. Il y a des bases sur votre Lune, comme vous appelez ce satellite, qui sont en train d’être retravaillées. Il y a des bases qui se déplacent près de vos pays. Il y a des bases dans, pourriez-vous dire, vos cieux. Telles sont les bases de vos peuples, très nombreuses et, comme nous l’avons dit, potentiellement destructives.

Q D’où opèrent ceux qui font fonctionner ces vaisseaux? Sont-ils affiliés à une quelconque nation sur Terre? Quelle est leur source?

R Ces gens viennent du même endroit que vous et moi. Ils viennent du Créateur. Comme vous présentez la question, dans son aspect très superficiel, ces gens font partie de vos gouvernements et d’autres gouvernements responsables de ce que vous nommeriez la sûreté nationale. Les Etats-Unis ont ces vaisseaux dans des bases sous-marines.

Q Comment les Etats-Unis ont-ils appris les technologies permettant de construire ces vaisseaux?

R Il y a eu un complexe mental/corps/esprit connu de votre peuple sous le complexe vibratoire sonore de Nikola. (G.B. Tesla) Cette entité a quitté l’illusion, et les papiers contenant les éléments nécessaires à la compréhension ont été pris par des complexes mental/corps/esprit servant votre sûreté de complexe divisionnel national. C’est ainsi que votre peuple a été mis au courant des technologies de base. Dans le cas des complexes mental/corps/esprit que vous nommez les Russes, les technologies ont été données par un membre de la Confédération, dans une tentative, il y a environ vingt-sept de vos années, de partager les informations et amener la paix parmi vos peuples. Les entités ayant donné ces informations étaient dans l’erreur, mais nous avons fait bien des choses à la fin de ce cycle, pour tenter d’aider à votre moisson (G.B. évolution), choses dont nous avons appris la folie de certains types d’aide. Cela est un facteur de contribution à notre approche plus prudente à présent, même si le besoin est, force après force, plus grand, et l’appel de vos peuple de plus en plus grand.

Q Je suis intrigué par ces vaisseaux qui ont des bases sous-marines. Est-ce que ces technologies sont suffisantes pour faire de l’ombre à tous les autres armements? Est-ce que nous avons la capacité de voler dans ces vaisseaux, ou bien s’agit-il seulement de vaisseaux de transport? Quel est essentiellement le mécanisme de leur source d’énergie?

R Les vaisseaux sont peut-être mal nommés dans certains cas. Il serait plus approprié de les considérer comme de l’armement. L’énergie utilisée est celle du champ électromagnétique qui polarise la sphère de la Terre. L’armement est fondamentalement de deux sortes: celui qui est nommé par vos peuples ‘psychotronique’, et celui qui est nommé par vos peuples ‘faisceaux de particules’. Le volume de destruction qui est contenu dans ces technologies est considérable et les armes ont été utilisées dans de nombreux cas pour modifier les conditions météorologiques et pour accentuer le changement vibratoire qui engloutit votre planète actuellement. (G.B. HAARP) Les Etats-Unis ont 573 vaisseaux en ce moment (G.B. en 1980). Ils sont en train d’ajouter à ce nombre. La vitesse maximale de ces vaisseaux est égale à l’énergie de la Terre au carré. Ce champ varie. La limite est approximativement la moitié de la vitesse de la lumière, comme vous l’appelleriez. Cela est dû à des imperfections de conception. Les technologies que vos peuples possèdent en ce moment sont à même de résoudre toutes les limitations qui tourmentent votre complexe mémoriel social à ce présent nexus d’expériences. Cependant, les préoccupations de certains de vos êtres par rapport à ce que vous appelez une énergie puissante, font que ces solutions seront retenues jusqu’à ce que les solutions deviennent tellement nécessaires que ceux qui sont soumis à la distorsion soient encore plus déformés en direction du pouvoir.

Q L’information la plus surprenante que vous m’avez donnée, est que les Etats-Unis auraient 573 vaisseaux du type que vous avez décrit. Combien de personnes appartenant aux Etats-Unis sont-elles conscientes de la présence de ces vaisseaux, y compris ceux qui les pilotent?

R Le nombre de vos peuples varie, car il y a nécessité de communiquer en ce nexus particulier de temps/espace. Le nombre approximatif est de 1.500. Il est seulement approximatif parce que, comme votre continuum illusoire de temps/espace se déplace de présent en présent, en ce nexus-ci, beaucoup apprennent. Ces vaisseaux sont construits un à un, en deux endroits: dans le désert ou régions arides de votre Nouveau Mexique, comme vous le nommez, et dans le désert ou régions arides de votre Mexique comme vous le nommez, les installations des deux se trouvant sous le sol.

Q Suis-je censé croire que les Etats-Unis ont vraiment une usine qui les fabrique au Mexique?

R C’est dans ce sens que j’ai parlé. Puis-je à présent, répéter que ce type d’informations sont très superficielles et sans portée significative par comparaison avec la Loi Une. Cependant, nous surveillons de près ces développements dans l’espoir que vos peuples puissent être moissonnés dans la paix. (G.B. entendez : élevé en densité énergétique)

Q Ces vaisseaux sont des vaisseaux physiques construits par des gens physiques? Je pourrais me rendre là-bas, monter dans un vaisseau et le piloter?

R Ceci est inexact. Vous ne pourriez pas en piloter. Les Etats-Unis, ainsi que vous appelez votre complexe divisionnel sociétal, les crée comme un type d’armement.

Q Il n’y a pas d’occupants alors? Pas de pilote, dirais-je?

R Cela est exact. Ils sont commandés par ordinateur depuis une source éloignée de données.

Q Pourquoi avons-nous une usine au Mexique?

R La nécessité est à la fois de la sécheresse du sol et d’une absence quasi-totale de population. C’est la raison pour laquelle ce que vous appelez votre gouvernement, et celui de votre proximité géographique de voisinage se sont mis d’accord sur des installations souterraines. Les membres du gouvernement qui ont donné leur accord ne savaient pas à quel usage leur terrain servirait, mais pensaient qu’il s’agissait d’installations gouvernementales de recherche à utiliser à ce que vous appelleriez la guerre bactériologique.

Q Vous avez mentionné que les croisés d’Orion sont venus ici dans des chariots. Pourriez-vous décrire ces chariots?

R Le terme ‘chariot’ est un terme utilisé à la guerre parmi vos peuples. Voilà sa signification. La forme des vaisseaux d’Orion est l’une des suivantes: premièrement la forme allongée, ovoïde, qui est d’une nature plus foncée que l’argent mais qui a une apparence métallique quand on la regarde à la lumière. En l’absence de lumière elle apparaît rouge ou enflammée d’une certaine manière. D’autres vaisseaux comprennent les objets en forme de disque de nature petite d’approximativement douze pieds, selon vos mesures, de diamètre; la forme apparentée à une boîte est d’approximativement quarante pieds de côté selon vos mesures. D’autres vaisseaux peuvent prendre une forme désirée par le recours à des mécanismes de contrôle de la pensée. Il y a divers complexes de civilisation qui travaillent à l’intérieur de ce groupe. Certains sont plus capables que d’autres d’utiliser l’infini intelligent. Les informations sont très rarement partagées; c’est pourquoi les chariots (G.B. OVNI) varient grandement en forme et en apparence.

Q Est-ce que la plupart des ovnis qui sont observés dans nos cieux proviennent du groupe d’Orion?

R Beaucoup de ceux qui sont vus dans vos cieux sont du groupe d’Orion. Ils envoient des messages. Certains sont reçus par ceux qui sont orientés vers le service d’autrui. Ces messages sont alors altérés pour être acceptables pour ces entités, tout en avertissant de difficultés qui se préparent. C’est le maximum de ce que peuvent faire des entités du service de soi quand elles sont confrontées à ceux qui souhaitent servir autrui. Les contacts que le groupe trouve les plus utiles à sa cause sont les contacts avec des entités dont l’orientation est vers le service de soi. Il y a de nombreuses entités en formes pensées dans vos cieux, qui sont de nature positive, et qui sont des projections de la Confédération.

Q Pouvez-vous me parler des diverses techniques utilisées pour les contacts de la Confédération positivement orientée vers le service d’autrui avec les gens de cette planète-ci, les diverses formes et techniques d’établissement du contact?

R Le mode de contact le plus efficient est celui dont vous faites l’expérience dans cet espace/temps. La transgression du libre arbitre est hautement indésirable. C’est pourquoi, les entités qui sont des Missionnés sur votre plan d’illusion sont les seuls sujets, pour des projections de pensées, qui réalisent des ‘rencontres rapprochées’ et rencontres entre complexes mémoriels sociétaux et Missionnés positivement orientés.

Q Pourriez-vous me donner un exemple d’une de ces rencontres entre un complexe mémoriel sociétal et un Missionné, par rapport à ce que le Missionné expérimente?

R Un de ces exemples, avec lequel vous êtes familiarisés, est celui de l’entité connue comme Morris. Dans ce cas-ci, le contact antérieur avec d’autres entités du cercle d’amis de cette entité était orienté négativement. Cependant, vous vous rappelez que l’entité Morris n’a pas ressenti ce contact et n’a pas pu voir ce contact avec l’appareil optique physique. Cependant, la voix intérieure a averti celui connu comme Morris de se rendre seul dans un autre endroit, et là, une entité avec la forme et l’apparence de forme pensée de l’autre contact est apparue et a fixé du regard cette entité, éveillant ainsi en elle le désir de rechercher la vérité de cet événement et des expériences de son incarnation en général. Le sentiment d’être éveillé ou activé est le but de ce type de contact. La durée et l’imagerie utilisées varient d’après les attentes subconscientes du Missionné qui fait l’expérience de cette opportunité d’activation.

Q Dans une ‘rencontre rapprochée’ avec un type de vaisseau de la Confédération je présume que cette ‘rencontre rapprochée’ est avec un type de vaisseau en forme pensée. Est-ce que, au cours de ces dernières années, des Missionnés ont eu ce genre de ‘rencontres rapprochées’ avec des vaisseaux de ce type de formes pensées, ayant atterri?

R Cela s’est produit, bien que beaucoup moins communément que le type de ‘rencontres rapprochées’ du type Orion. Nous pouvons noter que dans un univers d’unité illimitée le concept de ‘rencontre rapprochée’ est plutôt ironique car, toutes les rencontres ne sont-elles pas d’une nature de ‘soi’ avec ‘soi’ ? Dès lors, comment n’importe quelle rencontre pourrait-elle être autre que très, très rapprochée?

Q Eh bien, pour parler de ce type de rencontres entre ‘soi’ et ‘soi’, est-ce que certains Missionnés de polarisation positive ont parfois des ‘rencontres rapprochées’ avec ceux d’Orion ou de polarisation orientée négativement?

R C’est exact.

Q Pourquoi cela se produit-il?

R Cela se produit très rarement, et survient soit à cause du manque de perception par les entités d’Orion de la profondeur de la positivité qui sera rencontrée, soit à cause du désir des entités d’Orion de tenter de retirer, dirons-nous, cette positivité de ce plan d’existence. Les tactiques d’Orion choisissent normalement les simples distorsions du mental, ce qui indique moins d’activité du complexe mental et spirituel.

Q J’ai pris conscience du fait qu’il y a de très grandes variations dans les contacts entre individus. Pourriez-vous me donner des exemples généraux des méthodes utilisées par la Confédération pour éveiller ou partiellement éveiller les Missionnés qu’elle contacte?

R Les méthodes utilisées pour éveiller les Missionnés sont variées. Le centre de chaque approche est l’entrée dans le conscient et le subconscient d’une manière qui permet d’éviter de causer de la crainte, et de maximaliser le potentiel d’une expérience subjective compréhensible, qui ait une signification pour l’entité. Cela se passe souvent dans le sommeil; parfois en plein milieu des activités diurnes. L’approche est flexible et n’inclut pas nécessairement le syndrome de la ‘rencontre rapprochée’ ainsi que vous le savez.

Q Et qu’en est-il du syndrome de l’examen physique? Quel est le lien avec les contacts entre Missionnés, Confédération et Orion?

R Les attentes subconscientes des entités suscitent la nature et le détail de l’expérience de forme pensée offerte par les entités de formes pensées de la Confédération. Ainsi, si un Missionné s’attend à un examen physique, c’est ce qui sera forcément expérimenté, avec aussi peu de distorsion vers l’inquiétude et l’inconfort que permis par la nature des attentes des distorsions subconscientes du Missionné.

Q Mais alors, est-ce que ceux qui sont pris à bord tant des vaisseaux de la Confédération que de ceux d’Orion subissent ce qui ressemble à un examen physique?

R Votre demande indique une pensée erronée. Le groupe d’Orion utilise l’examen physique comme un moyen de terrifier l’individu et de lui faire éprouver ce que ressent un être de deuxième densité avancée, comme un animal de laboratoire. Les expériences sexuelles de certains sont un sous-genre de cette expérience. L’intention est de démontrer le contrôle des entités d’Orion sur l’habitant de la Terre. Les expériences de formes pensées sont subjectives et, pour la plupart, ne se produisent pas dans cette densité-ci.

Q Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, aussi bien d’orientation positive que négative. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre, les orientés positivement et les orientés négativement, pour entrer en contact avec des entités de la Terre?

R L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui permet de suggérer qu’une quantité plus grande de philosophie d’Orion puisse être diffusée.

Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus fortement polarisées négativement dans votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations tout comme nous sommes en train de le faire en ce moment. Cependant, cela constitue un risque pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires négatives moissonnables invitent et ordonnent le contact Orion tout comme ces entités invitent les contacts planétaires négatifs. La lutte qui s’ensuit pour la maîtrise, si elle est perdue, endommage la polarité du groupe d’Orion. De même, un contact d’Orion entrepris par erreur avec des entités autrement polarisées positivement peut semer la panique dans les troupes d’Orion à moins que ces guerriers ne soient capables de dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit pour ainsi dire jamais. C’est pourquoi le groupe d’Orion préfère établir des contacts physiques seulement avec des entités dont le mental est faible.

Q Vous avez dit que vous êtes apparus dans les cieux au-dessus de l’Egypte à cette époque. Est-ce que les entités égyptiennes ont pu vous apercevoir dans leurs cieux?

R Ceci est exact.

Q Qu’ont-elles vu et comment cela a-t-il affecté leur attitude?

R Elles ont vu ce que vous décririez comme des vaisseaux en forme de cloche et propulsés par des cristaux. Cela ne les a pas affectées étant donné leur ferme conviction que de nombreuses choses merveilleuses se produisaient comme faisant normalement partie d’un monde, comme vous l’appelleriez, dans lequel de très, très nombreuses divinités avaient un puissant ascendant sur des événements surnaturels.

Q Aviez-vous une raison pour leur être visibles plutôt qu’invisibles?

R Nous avons permis la visibilité parce que cela ne faisait aucune différence.

Q Pouvez-vous me parler des différentes techniques utilisées dans les contacts service d’autrui positivement orientés de la Confédération avec les gens de cette planète, les diverses formes et techniques d’entrée en contact?

R Le mode de contact le plus efficace est celui dont vous faites l’expérience dans cet espace/temps. La transgression du libre arbitre est grandement indésirée. C’est pourquoi, les entités qui sont des Missionnés sur votre plan d’illusion sont les seuls sujets pour les projections de pensées impliquées dans les ‘rencontres rapprochées’ et rencontres entre complexes mémoriels sociaux positivement orientés et Missionnés.

Q Pouvez-vous me donner un exemple d’une de ces rencontres entre un complexe mémoriel social et un Missionné quant à ce que le Missionné ressentirait?

R Un tel exemple avec lequel vous êtes familiarisés est celui connu comme Morris. Dans ce cas-ci le contact précédent dont d’autres entités dans le cercle de cette entité ont fait l’expérience, était orienté négativement. Cependant, vous vous souviendrez que l’entité Morris n’a pas été affectée par ce contact et n’a pas pu voir avec l’appareil optique physique, ce contact. Cependant, la voix intérieure a alerté celui connu comme Morris de se rendre en un autre endroit et là une entité en forme pensée, de la forme et de l’apparence de l’autre contact, est apparue et a regardé cette entité, éveillant ainsi en elle le désir de rechercher la vérité de cette occurrence et des expériences de son incarnation en général. Le sentiment d’être réveillé ou activé est le but de ce type de contact. La durée et l’imagerie utilisée varient selon les attentes subconscientes du Missionné qui fait l’expérience de cette opportunité d’activation.

Q Dans une rencontre rapprochée avec un type de vaisseau de la Confédération je présume que cette rencontre rapprochée se fait avec un type de vaisseau en forme pensée. Est-ce que les Missionnés ont eu, ces dernières années, des rencontres rapprochées avec des vaisseaux de type forme pensée?

R Cela s’est produit, bien que ce soit beaucoup moins commun que le type ‘Orion’ de rencontre rapprochée. Nous pouvons noter que dans un univers d’unité sans fin le concept d’une ‘rencontre rapprochée’ est ironique, car est-ce que toutes les rencontres ne sont pas de nature ‘soi avec soi’? C’est pourquoi comment toute rencontre pourrait-elle être moins que très, très proche?

Q Eh bien, en parlant de ce type de rencontre de soi avec soi, est-ce que certains Missionnés de polarisation positive ont eu des rencontres rapprochées avec ceux d’Orion ou de polarisation orientée négativement?

R Cela est exact.

Q Pourquoi cela se produit-il?

R Quand cela se produit, c’est très rare et survient soit à cause du manque de perception de la profondeur de la positivité rencontrée de la part des entités d’Orion, ou bien à cause du désir des entités d’Orion de, dirons-nous, tenter de retirer cette positivité de ce plan d’existence. Normalement, les tactiques d’Orion sont de celles qui choisissent les simples distorsions du mental qui indiquent une activité moindre du complexe mental et spirituel.

Q J’ai constaté qu’il y a beaucoup de variantes dans les contacts avec des individus. Pourriez-vous me donner des exemples généraux des méthodes utilisées par la Confédération pour éveiller partiellement ou totalement les Missionnés qu’elle contacte?

R Les méthodes utilisées pour éveiller les Missionnés sont variées. Le centre de chaque approche est l’entrée dans le conscient et le subconscient, de manière à éviter de causer de la peur mais de maximaliser le potentiel pour une expérience subjective compréhensible ayant une signification pour l’entité. Nombre de celles-ci se produisent pendant le sommeil, d’autres au milieu des nombreuses activités des heures d’éveil. L’approche est flexible et n’inclut pas nécessairement le syndrome de ‘Rencontre rapprochée’, comme vous en avez conscience.

Q Qu’en est-il du syndrome de l’examen physique? Comment se relie-t-il aux contacts entre Missionnés et Confédération et Orion?

R Les attentes subconscientes des entités suscitent la nature et le détail de l’expérience de forme pensée offerte par des entités en formes pensées de la Confédération. Ainsi donc, si un Missionné s’attend à un examen physique, il y aura forcément expérience de celui-ci avec aussi peu de distorsion vers l’alarme ou l’inconfort que permis par la nature des attentes des distorsions subconscientes du Missionné.

Q Eh bien, est-ce que ceux qui sont emmenés à bord de vaisseaux de la Confédération et d’Orion font l’expérience de ce qui ressemble à un examen physique?

R Votre demande indique un processus de pensée incorrect. Le groupe d’Orion utilise l’examen physique comme un moyen de terrifier l’individu et de lui faire éprouver les sentiments d’un être avancé de deuxième densité, comme un animal de laboratoire. Les expériences sexuelles de certains sont un sous-type de cette expérience. L’intention est de démontrer le contrôle des entités d’Orion sur les habitants de la Terre. Les expériences de formes pensées sont subjectives et, pour la plupart, n’ont pas lieu dans cette densité-ci.

Q Alors il y a des contacts tant de la Confédération que d’Orion, et les ‘rencontres rapprochées’ sont de nature duelle, si je comprends bien. Elles peuvent être soit un type de contact de la Confédération, soit un type de contact d’Orion ?

R C’est exact, bien que la prépondérance des contacts soit d’orientation Orion.

Q Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, tant des orientées positivement que des orientées négativement. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre: celles qui sont positivement orientées et celles qui sont négativement orientées, pour le contact avec des entités terrestres?

R L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui peut suggérer qu’une plus grande quantité de philosophie d’Orion sera disséminée. Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus hautement négatives de votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations juste comme nous le faisons en ce moment. Cependant, c’est risqué pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires moissonnables négatives tentent alors d’offrir et d’ordonner au contact d’Orion, tout comme ces entités offrent des contacts planétaires négatifs. La lutte pour la maîtrise qui s’ensuit, si elle est perdue, est dommageable à la polarité du groupe d’Orion. De même, un contact mal aiguillé d’Orion avec des entités hautement polarisées positives peut mettre en déroute les troupes d’Orion à moins que ces croisés ne parviennent à dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit quasiment jamais. C’est pourquoi, le groupe d’Orion préfère entrer en contact physique seulement avec des entités de mental faible.

Q Je vais poser cette question pour m’informer un peu à propos de ce que vous venez de dire. Lorsque vous êtes venus sur cette planète dans des vaisseaux il y a 18.000 et 11.000 ans, ces vaisseaux ont été appelés des vaisseaux en cloche et ils ont été photographiés par George Adamski. Si je ne me trompe pas, ces vaisseaux ressemblaient un peu à des cloches: ils avaient Des hublots tout autour, dans la partie supérieure, et ils avaient dessous trois demi sphères positionnées à 120° les unes par rapport Aux autres. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Est-ce qu’ils ont été construits dans le temps/espace ou bien dans l’espace/temps?

R Nous demandons votre persistante patience, car notre réponse doit être complexe.

Une construction de pensée a été formée dans le temps/espace. Cette portion de temps/espace est celle qui approche de la vitesse de la lumière. Dans le temps/espace, selon cette approche, les conditions sont telles que le temps devient infini et que la masse cesse, de sorte que quelqu’un qui parvient à frôler la force frontière de ce temps/espace est à même de devenir placé là où il le veut. Quand nous avons été là où nous souhaitions être nous avons alors revêtu la construction de lumière de ce qui allait apparaître comme une cloche de cristal. Ceci a été formé au travers de la frontière vers l’espace/temps. Il y a donc eu deux constructions: la construction de temps/espace ou immatérielle, et la construction d’espace/temps ou matérialisée.

Q Y avait-il une raison particulière de choisir la forme particulière que vous avez choisie, et en particulier une raison pour les trois demi-sphères sur le fond?

R Cela semblait une forme esthétiquement plaisante et bien adaptée aux usages limités que nous devions faire de votre espace/temps qui motivaient les exigences.

Q Est-ce qu’il y avait un principe de motivation contenu dans les trois hémisphères du dessous, ou bien étaient-elles simplement esthétiques, ou bien servaient-elles à l’atterrissage?

R Elles étaient esthétiques tout en faisant partie du système de propulsion. Ces hémisphères ne constituaient pas un train d’atterrissage.

Bonne lecture.

G.B.

Source : La Loi de Un – Ra Material

Mise en page et condensé : https://confederationdelaliberationdegaia.wordpress.com/2017/02/27/loi-de-un-ovni/

La LOI Une ou RA Material (complet)

(les titres sont de Miléna /Elishean étaient choisis en fonction des thèmes abordés… La retranscription est complète…)

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez12
+12
Tweetez
Épinglez
Partagez2