Histoire - doc Peuples et Nations

La chute de L’Empire Soviétique (URSS) (1985-1991)

L’Union des républiques socialistes soviétiques, abrégé en URSS, ou en Union soviétique […], est un État fédéral, formé de quinze Républiques socialistes soviétiques, qui a existé du 30 décembre 1922 jusqu’à sa dissolution le 26 décembre 1991.

Plus vaste État du monde, l’URSS occupait un sixième des terres émergées et s’étendait sur onze fuseaux horaires, de la mer Baltique et de la mer Noire à l’océan Pacifique, c’est-à-dire toute la partie nord de l’Eurasie. Elle reprenait à peu près le territoire de l’ancien Empire russe, à l’exception notable de la Pologne et de la Finlande, devenues indépendantes lors de la guerre civile russe de 1918 à 1921, et des gains territoriaux de la période stalinienne en Europe orientale et en Asie de l’Est entre 1939 et 1945.

Le territoire de l’URSS varia donc dans le temps, surtout avant et à l’issue de la Seconde Guerre mondiale. Le pays était composé, avant sa dissolution, de quinze républiques fédérées, ainsi que d’un certain nombre de républiques et régions autonomes.

La formation de l’URSS fut l’une des conséquences de la Révolution russe de 1917. Après la révolution de Février (1917), qui avait mis fin au règne de l’empereur Nicolas II, le renversement de la République russe le 7 novembre 1917, permit la prise du pouvoir par le Parti bolchevik, qui était fédéraliste. L’un des moteurs de la création de l’URSS fut la volonté de Lénine d’appliquer sa doctrine fédéraliste en transformant la Russie unitaire en une union de républiques formées selon le principe de la répartition ethnique et jouissant d’un certain degré d’autonomie culturelle locale. Sa conception s’opposait initialement à celle de Joseph Staline, qui voulait créer une seule République socialiste fédérative soviétique de Russie. Toutefois, Staline revint ultérieurement sur ses positions et, dans les années 1925-1939, procéda lui-même à la création de plusieurs républiques fédérées (dans la Caucase, en Carélie et en Asie centrale).

L’organisation politique de l’URSS était définie par un parti unique, le Parti communiste de l’Union soviétique (PCUS) et tout particulièrement, par son bureau exécutif, le Politburo. Tout autre pouvoir (législatif, exécutif ou judiciaire), ainsi que la presse et la société civile dans son ensemble, étaient directement soumis aux oukases de l’appareil du PCUS. Il s’agissait d’un État totalitaire.

➔ Dislocation de l’URSS :

La dislocation de l’URSS est le processus politique qui conduit en 1990 et 1991, à la dissolution de l’Union soviétique en tant qu’État fédéral en plusieurs États indépendants issus des Républiques de l’URSS. Ce processus est intimement lié aux évolutions politiques promues par Mikhaïl Gorbatchev, la glasnost et la perestroïka. Il conduit à la disparition de la domination exclusive du Parti communiste de l’Union soviétique sur la vie politique soviétique, notamment à travers l’échec de la tentative de putsch de Moscou en août 1991. Il débouche sur la création de la Communauté des États indépendants. Il s’inscrit plus largement dans le processus de chute des régimes communistes en Europe.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez8
+11
Tweetez
Épinglez
Partagez1