Âme et Conscience Channeling Guérison Causale Kryeon

Kryeon – La notion de Karma

kryeon

Superbe enseignement qui nous est donné par Kryeon via ce canal que nous pouvons remercier infiniment pour sa pureté….  Un enseignement qui se définit dans le monde de la kabbale, en une seule phrase : « Gam zou letovah » ( ça aussi c’est pour le bien), une forme de pensée qui a précédée l’ère chrétienne et qui était enseignée par le grand maître de tous les maîtres: Nahoum Ish gam zou … Merci encore Anne pour cette merveilleuse canalisation.  Miléna

KRYEON, canalisé par Anne

Salutations Mes Chers amis, il est merveilleux d’être ici avec vous. Je vous vois souvent souffrir, porter un lourd poids, le poids du karma et de la causalité. Le poids de la transformation. Alors aujourd’hui, je vais répondre à la question que vous vous posez si souvent et de manière répétée « En ai je fini avec mon Karma ? ».

Quand vous pensez comme cela, vous êtes face à un paradoxe, vous acceptez le principe de votre divinité, vous acceptez le principe d’une mission pour vous sur terre, mais vous restez enfermé dans une vision linéaire et déterministe.

La notion de Karma appartient à une perception mécaniste est purement causale, elle voit l’événement comme l’effet manifesté d’une cause, ce que vous appelez « Causalité Linéaire ». Vous pensez que quand un phénomène se manifeste, il est lié à une causalité intrinsèque et inhérente, en l’occurrence en vous. Vous pensez que cette cause en vous, provoque un effet et cet effet provoque une rétribution. C’est pour certains, l’explication de votre notion de Karma. Vous croyez, que si vous avez telle difficulté dans votre vie, c’est que vous avez planté des causes dans votre vie passée où présente et qu’il vous faut transformer cette cause ou ces causes, pour obtenir le salut (rires).

J’en ai entendu dire, qu’est ce que j’ai fait aux hommes dans une autre vie, pour qu’il me traite comme ça (rires). Ce principe de causalité linéaïre, créateur du karma existe bien, et, est présent au cœur de l’énergie. Je vous entends dire, oui mais à partir du moment où la cause existe, même dans une autre vie, nous sommes bien dans un principe de cause linéaire Cause, Effet, Karma. NON, cela ne ce conçoit pas comme cela. Pourquoi ? Mais, parce que pour concevoir la notion de karma, donc la causalité linéaire, il vous faut le concept de temps linéaire…Passé, Présent, Futur.

Mais le temps linéaire n’existe pas.. Il n’existe que dans votre perception partielle des évènements (rires). Il n’y a pas cette notion de temps linéaire. Pour nous, il y a que l’instant qui contient à la fois la cause, l’effet potentiel, mais l’effet potentiel contient aussi toutes les potentielles et à venir, ce qui déterminera l’effet manifesté. Donc, la cause est en soi un effet, et ce même effet, contient ses propres causes d’évolution, c’est le principe de l’a-causalité (hors causalité). Et ce principe a-causalité est aussi inscrit dans l’énergie, au même titre que votre principe de causalité linéaire. C’est difficile…des années de conditionnement ne sont pas faciles à débouter.

Jamais, nous n’avons présumé de l’avenir de votre planète, même si parfois, nous étions quasi-certains des possibles évènements à venir, nous savions aussi qu’à chaque instant en fonction des multiples possibilités d’évolutions de chacun, l’avenir de votre planète pouvait changer. Le karma n’existe pas pour elle, pas plus que pour vous. Vous avez changé son destin, du moins, un des destins prévisibles, car vous avez su insuffler des causes et donc des effets insoupçonnés pour vous comme pour nous.

Essayez de concevoir schématiquement une ligne droite, cette ligne droite n’a ni début, ni fin. C’est la linéarité, on pourrait même concevoir l’éternité. Ce qui constitue cette ligne droite, est une multitudes de petits points, et chaque petit point forme un instant de vie, dans son éternité. Pas une vie, un instant dans son éternité.

Chaque instant est une manifestation de votre conscience, hors de votre petit moi, mais aussi dans lequel votre petit moi existe, mais aussi tout les petits moi ayant existé. Sur cette ligne droite qui n’a ni début, ni fin, chaque point correspond à un instant de conscience, à un instant de vie, à une de vos manifestations dans le cadre du l’instantanéïté.

Sortez de votre corps, ne soyez plus que conscience, rentrez dans le vaste univers et visualisez la totalité des manifestations, imaginez maintenant que chaque manifestation est une lumière, et que chaque lumière est une conscience, et que chaque conscience évolue à la vitesse de l’instantanéïté, c’est à dire plus vite que la vitesse de la lumière. Si vous attendez la manifestation visible, vous revenez à la vitesse de la lumière, c’est à dire dans la matière, mais quand vous sortez de votre corps et que vous arrivez à conceptualiser l’instantanéité, vous êtes alors la conscience en mouvement, et là peut importe, l’aspect manifesté, car vous êtes au cœur de l’évolution de la Conscience. C’est ce que nous, nous voyons à chaque instant, votre conscience, votre évolution, constamment en mouvement. L’énergie est dynamique, et c’est vous qui l’a dynamisait.

Perdons un peu de hauteur, et revenons sur notre ligne, regardons de près chaque point qui constitue la ligne, chaque point est conscience et énergie, chaque point contient la cause et l’effet, et, est soumis au principe de causalité, votre notion de karma.. Mais, rentrons maintenant très profondément dans le point, où tout est contenu, c’est l’instantanéité dans l’éternité. Allons au cœur de cet instant, dans le microcosme du point et de sa causalité linéaire, et là nous rentrons dans une force énergétique gigantesque, qui a la forme d’une spirale, on parlera de force psychoïde.

Maintenant, faites pénétrer votre conscience dans la spirale, laissez là aussi vous pénétrer, là l’énergie est ouverte, et nous rentrons dans l’indéterminé, dans l’ a.causalité. C’est difficile pour vous, car, soit vous voyez le point, soit vous voyez la spirale, soit vous voyez un instant, c’est à dire un concept temporel, alors qu’en fait, c’est un espace, c’est un lieu, traversé par le temps, mais hors du temps.

En fait, ce point comme la spirale, représentatif de votre instant sont constitués d’énergie, et cette énergie à une finalité, c’est la conception énergétiste de votre monde. Votre troisième conception de l’énergie, l’énergie ne part plus de la cause vers l’effet (causalité linéaire) mais de l’effet vers la cause. Vos physiciens ne savent plus ou donner de la tête, car pour eux ces trois conceptions et manifestations théoriques et scientifiques de l’énergie sont inconciliables.

Ce qui revient à dire, qu’un point sur votre ligne droite, un instant de vie, contient à la fois ces trois conception de l’énergie.

Si, votre conscience s’arrête au point et à la linéarité, vous êtes dans le monde de la linéarité et de la causalité.

Si votre conscience vise votre finalité, quelque soit le phénomène, vous êtes alors hors karma et vous vous manifestez selon le principe énergéniste, principe inhérent, non pas à vous, mais à l’énergie, c’est sa visée, sa finalité, en l’occurrence, servir la Source.

C’est comme lorsque vous fixez quelque chose et que la forme se transforme.

Voilà, c’est tout ; Votre point, votre instant dans l’éternité, est une énergie fermé, linaire, soumise au principe de la répétition cause/effet – Karma, ce qu’on compris certains bouddhistes. Mais ce même point, votre instant de vie, contient aussi une énergie ouverte, évolutive, créatrice, servant le tout, c’est le principe de l’effet servant la cause. Donc, ce qui revient à dire, que dans un instant donné, vous pouvez être soumis au principe de linéarité, de karma, de répétition, mais vous pouvez aussi, dans le même instant, sortir du cycle du karma et aller vers la finalité de votre vie, c’est à dire que tout en étant dans un principe mécaniste et linéaire de causalité, l’énergie détient en elle, une fore sous jacente de finalité…Elle vise, l’amour, le service à la source, l’évolution.

Quand vous êtes dans l’énergie de la spirale, c’est dynamique, quand vous êtes dans l’énergie du point, c’est statique et répétitif, mais en sommes, l’un n’existe pas sans l’autre. L’un est dans l’autre, et l’autre appartient à l’un.

Question : Pouvez vous être plus clair; Comment sortir de ce cycle de Karma?

Revenons dans notre ligne droite constituée de points, c’est à dire revenons sur notre instant éternel. Chaque point est un instant de vie dans son éternité, chaque point, chaque instant est constitué d’énergie. Cette énergie est elle même constituée d’une énergie sous-jacente, ou forces, elles même constituées de « complexes pulsionnels énergétiques » ; Ces complexes pulsionnels énergétiques sont des causes à vos souffrances, si votre mental pense, qu’il faut qu’il transforme ces causes pour supprimer les effets, vous allez y passer beaucoup d’énergie pour peut-être peu de résultats. Mais en tout cas, si vous ne faites rien, comme la plus part des vôtres, vous aurez toujours les mêmes causes et les mêmes effets, c’est pour cela que nous intervenons. Mais nous n’intervenons pas, parce que c’est le « Principe de Karma de votre planète », nous intervenons, parce que vous ne comprenez pas, que même si vous êtes de par la matière et la gravité soumis au principe de causalité linéaire, votre existence divine elle existe en dehors de toute causalité. Donc, dans la mesure où la cause fondamentale qui est : votre conscience de vous, et que cette cause ne change pas, bien sur l’effet donc le karma lui ne change pas. Nous sommes bien là dans le principe linéaire et mécaniste.

La plupart de vos phénomènes découlent de ce principe de causalité, ce que vous appelez, le karma collectif. Mais tout cela est ni vrai, ni faux, c’est une vision partielle des manifestations de vos phénomènes. Il n’y a pas des personnes qui ont un karma et d’autres qui n’en ont pas. Il n’y a pas un principe mécaniste et un autre énergetiste ; Même si vos scientifiques continuent de les opposer, car pour eux l’énergie est soit causale ou finale, mais elle peut pas être les deux.

Les choses sont tellement plus simples. Il y a seulement des instants de consciences qui dépendent de phénomènes énergétiques différents.

Parfois, de par vos conceptions, vos attitudes, vos pensées, vous vous inscrivez dans un principe de linéarité, de causalité, de karma, de répétition et à d’autres moments vous vous inscrivez dans un principe de conception énergétiste, c’est à dire que vous visez d’abord la finalité de votre vie et de votre mort.

Je vous entends déjà dire : « hier, j’étais dans la causalité mécaniste, linéaire.. ». Et bien non, quoi qu’il en soit, que vous soyez dans l’une ou l’autre causalité, dans ce même instant présent, il n’y a pas de Karma, car vous servez la source, c’est le principe de « Nam », que vous soyez dans la causalité linéaire, ou dans le principe énergétiste, vous êtes dans l’a.causalité car vous avez décidé de venir servir la source, vous avez librement choisi de vous confronté au non-amour et à la matière pour faire évoluer l’ensemble de la création (finalité) donc votre choix, votre décision, est votre passage hors de la notion de karma. Vous faites l’expérience de la notion de Karma, vous faites l’expérience du non-amour, mais vous visez toujours dans votre principe le plus divin, l’évolution de la source. Alors, comment pourriez vous vouloir sortir de quelque chose que vous recherchez.

Cherchez votre liberté. Tant que vous cherchez à sortir d’un principe, pour rentrer dans un autre, vous êtes enchaîné à des attentes.

Concevoir, que vous êtes sorti du Karma et que vous n’allez pas y retomber, c’est considérer que vous êtes en dehors du principe même de l’énergie manifestée, c’est l’énergie de la Vie. C’est la condition sine qua non de votre matérialité et de votre incarnation ici. Mais ce principe, n’est pas vous….Vous êtes venus en faire l’expérience.

Question : Pouvez vous nous parler plus de cette notion de spirale ?

Vos cellules sont des points énergétiques, comme nos points constituant la ligne du temps, c’est rond est fermé, mais l’énergie qui compose vos cellules est à tendance psychoïde, c’est de l’énergie en mouvement dont la particularité est d’être ouverte vers le haut et d’avoir un principe d’ascension.

Peut-on considérer qu’il y a des paliers, oui et non, car ce n’est pas des paliers que vous devez gravir l’un après l’autre. Non, c’est une plutôt une qualité de l’énergie, parfois elle est entropique, fermée, soumise au principe de causalité linéaire (toujours dans la spirale) mais elle contribue encore et toujours à faire évoluer l’ensemble, soit pour des raisons propres à vous et à l’énergie, soit, elle s’ouvre vers une évolution, et cette même énergie gravit un palier de conscience… d’évolution…Et ce nouveau palier de conscience, s’inscrit dans l’énergie, l’énergie évolue donc et sort de l’entropie et contribue aussi à faire évoluer l’ensemble.

Maintenant, laissez votre conscience quitter les points… et laissez votre conscience pénétrer vos cellules, allez dans le microcosme de nos cellules . Vos cellules ont la même forme que les points… donc elles sont soumises aussi au principe de causalité linéaire.

Vous êtes assoiffée, vos cellules réclament de l’eau. Maintenant pénétrer au cœur de la cellule, là ou le principe de matière n’existe plus, allez au cœur de l’énergie constitutive de la cellule. Vous pénétrez cette énergie, elle est forte, dynamique.

Elle contient le principe de causalité linéaire, mais est soumise au principe énergétiste, c’est à dire qu’elle vise une finalité.

Sa fonction est évolutive et finaliste et elle se nourrit de l’ensemble des expériences dont celles issues de la causalité linéaire propre à la cellule qui l’a nourrie.

Si vous comprenez cela, vous comprenez la liberté dans le karma.

Car les deux causalités co-existent sur des plans inter-dimensionnels, l’un nourrit l’autre et vice-versa. Ce qui revient à dire que vous êtes libre de changer de conscience, donc de plans d’existences. Car chaque plan d’existence à son énergie et donc sa compréhension, ce soir, nous venons de passer d’un plan de conscience 3éme dimension (karma-lourdeur-matière) à un plan de conscience 5é dimension (fluidité). Et vous passez de l’un à l’autre sans aucun problème. Demain, vous ferez la même chose tout seul, sauf que vous souffrirez encore peut-être un peu, parce que vous n’avez pas encore conscience de votre grande liberté psychique.

Question : Comment pouvons nous développer notre liberté psychique ?

Si dans l’instantanéité, vous pensez que vous devez encore transformer, alors vous n’êtes plus un être libre de karma.

Si dans l’instantanéîté, vous pensez « quelle chance » de pouvoir vivre telle expérience dans la matière et si vous « souhaitez contribuer à alimenter la source, par votre joie et votre amour » alors vous êtes dans la liberté.

Vous oeuvrez alors en terme de divinité, qui spiritualise la matière par son expérience.

C’est votre mouvement énergétique, qui va vous permettre de sortir de la linéarité.

Cela est un mouvement dynamique, créateur, c’est un mouvement d’élévation de la linéarité. apprenez à percevoir l’instant. Et là, vous ne serez plus dans la lourdeur de la matière et des sentiments, vous serez donc sorti de la simple notion de causalité linéaire, même si je vous le redis, il ne faut pas en avoir PEUR. Cette causalité linéaire est inhérente à la matière.

Vous avez besoin d’eau..Vous avez soif, causalité linéaire. C’est le principe énergétique même de la matière.

Donc vous ne pourrez pas vous en extraire, vous pouvez juste, maîtriser votre finalité, et coller votre finalité à la finalité de l’énergie. Conception énergetiste, pour ne pas être engluer dans la matière. Donc, pour rendre tout cela plus clair, dans le principe de linéarité existe le principe énergetiste et au dessus de ces deux principes existe a.causalité…a.causalité est le monde d’où vous êtes issu.

Tout cela est contenu en un instant de conscience.

Même, quand vous croyez échouer, vous servez, et là ou vous échouez, vous gagner l’instant d’après, tout cela se vit dans l’instant, pour une multitudes d’âmes en dehors de toute conception temporelle, vous rentrez dans l’espace de la co-création énergétique. Est ce clair tout ça ? Encore une dernière question ?

Question : Pouvez vous nous parler des complexes pulsionnels énergétiques ?

L’énergie est constituée de « forces », parlons de forces intrinsèques à l’énergie. L’énergie n’est pas vide, elle est sous-tendue par de multitudes de « forces ».

Pour vous, humains dans la matière, et pour rester dans votre notion de Karma, ces forces appelons les « des éléments pulsionnels psychiques », ce sont des contenues affectifs, émotionnels, culturels, conscients et inconscients, il y a tellement de forces qu’il est impossible pour moi de les énumérer, et ces forces peuvent être des fragments énergétiques, mais quoi qu’il en soit, ils sont actifs et sous-tendent tout principes énergétiques.

Cette force énergétique est constituée de multitudes de fragments et de complexes pulsionnels énergétiques. Chaque fragment ou forces est une force énergétique fermée car soumise à la mémoire. Revenez vers votre ligne. Cherchez le point, l’instant, et rentrez maintenant votre conscience au cœur du point, au cœur de votre instant. Ca y est, vous avez l’habitude maintenant. Allez au cœur même de votre instant, là où vous étiez tout à l’heure, pénétrez la spirale, venez au cœur de cette énergie.

Continuez votre voyage, pénétrez maintenant à l’intérieur de l’énergie, soyez fluide, laissez la forme de la spirale derrière vous, dans le monde de l’énergie, il n’y a pas de forme. Laissez la peur à la porte, et rentrez dans l’énergie.

La spirale est donc constituée d’énergie, d’une multitudes de points, où d’atomes, chaque atome est constitué d’une multitudes de fragments et de complexes pulsionnels.

Vous êtes dans l’infiniment petit. Ces complexes comme je vous l’ai dit, sont la mémoire ou les mémoires de l’énergie, ce sont eux aussi, qui contribuent à faire avancer l’évolution de la Source. Chaque complexe, chaque fragment de mémoire est hors du temps linéaire, mais soumis au principe de la linéarité. Mais chacun constitue l’ensemble.

A chaque contact avec un atome, vous êtes en contact avec un fragment d’expériences ou de mémoire.

Cet ensemble fragmentaire autonome constitue l’axe central de notre spirale, notre spirale, appelons là maintenant l’élément central. Nous pourrions dire aussi, le noyau central, mais là vous allez voir le noyau au cœur des fragments, alors que non, l’ensemble des complexes énergétiques forment l’élément central qui est notre spirale.

Et n’oubliez pas que nous sommes dans un instant, instant que vous ne pouvez même pas concevoir avec votre conscience temporelle. Chaque complexe est une énergie fermée, mais l’ensemble de la spirale est une énergie ouverte. A chaque instant, se manifeste une parcelle d’un complexe, à chaque fragment, à chaque complexe correspond une manifestation, ou un phénomène comme vous voulez. Des fois, il est pas résolu, d’autres fois, il évolue. Tout cela est sans importance au yeux de l’éternité, et de la création. Car les choses avancent toujours et grâce à vous qui avez acceptez de rentrer dans la matière.

Si vous restez le nez dans un des complexes (car ce ne sont pas les vôtres, mais votre lieu d’expérimentation) vous allez alors le renforcer et là vous rentrez dans le cadre de ce que vous appelez une thérapie, ou votre thérapeute va essayer de dénouer la force agissante du complexe. Mais, dans le cadre de notre analyse qualitative de l’énergie, ce sont de multitudes de groupements de complexes qui forment la qualité sous-jacente de l’énergie.

Et vous, vous avez décidé de vous manifester à l’intérieur de ces mouvements énergétiques, de manière à spiritualiser la matière, et ce, de par votre capacité à sortir de l’énergie causaliste liée à la matière. Ces groupements psychiques contenus et constitutifs de l’énergie, ne sont pas vos complexes, parfois vous les faites vôtres et ils vous engluent, parfois vous arrivez à vous en extraire. Mais, surtout, souvent, vous y apportez la lumière et l’amour.

Pour finir, il n’est pas faux de parler de Karma, il n’est pas faux de vouloir sortir d’une vision causaliste de votre vie, mais ne pensez plus en terme de transformation et de lourdeur. Vous transformez à chaque instant, mais dans l’instantanéité alors que vous, vous vivez à la vitesse de la lumière, donc vous ne voyez pas toujours le résultat de vos efforts dans ce monde.

Merci pour ces instants passés avec vous, vous avez toute notre confiance et avec tout mon amour.

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares