Histoire - doc La Bible - doc Le Mystère JESUS

L’Evangile selon Judas (Documentaire)

L’Évangile de Judas est un texte apocryphe (c’est-à-dire non reconnu par les Églises) du iie siècle. Document du mouvement gnostique à l’intérieur du Christianisme primitif, il fut découvert, dans sa version en langue copte (iiie siècle), en 1978. En mauvais état et en partie démembré, ses pages 33 à 58 (du Codex Tchacos) sont aujourd’hui déposées à la Fondation Martin Bodmer à Genève.

L’Évangile de Judas est un des Évangiles apocryphes (c’est-à-dire non reconnus par les Églises) du IIe siècle, dont il n’existe qu’une version en mauvais état du IIIe siècle (les pages 33 à 58 du Codex Tchacos) déposée à la Fondation Martin Bodmer à Genève.

judas papyrusCet évangile a été composé dans la première moitié du IIe siècle et pourrait être une traduction copte d’un texte grec encore plus ancien. Irénée de Lyon, évêque de Lyon, fait mention d’un évangile de Judas à la fin du IIe siècle dans son ouvrage Contre les hérésies (livre 1, chapitre 31, alinéa 1) : l’Évangile de Judas y est attribué à la secte gnostique des Caïnites.

L’Évangile de Judas est un manuscrit en papyrus de 26 pages écrit en sahidique (copte dialectal), datant du IIIe siècle ou du IVe siècle (entre 220 et 340 après J.-C.). Il fait partie d’un codex d’une soixantaine de feuillets (entre 62 et 66 suivant les sources) appelé « Codex Tchacos », contenant aussi deux autres textes apocryphes : l’Épître de Pierre à Philippe et la Première Apocalypse de Jacques, qui se trouvent aussi dans les manuscrits de Nag Hammadi. Ce codex a été vraisemblablement découvert en 1978, dans les sables du désert égyptien près de Al Minya.

Le manuscrit demeura dans un coffre-fort de la Citybank de Long Island, près de New York, aux États-Unis pendant plus de seize ans, ce qui en détériora l’état de conservation. Il fut ensuite acquis par une fondation suisse en 2001, la Fondation Maecenas pour l’art ancien, qui le restaura, le traduisit et procéda à divers tests d’authentification, dont la datation au carbone 14.

L’Évangile de Judas a été publié en 2006 par la National Geographic Society et l’original exposé à Washington. Il était prévu que l’original devait être offert au gouvernement égyptien et déposé au Musée copte du Caire. Le codex cependant, toujours en cours de restauration et d’assemblage (des fragments ayant été volés avant l’achat), se trouve actuellement à Genève à la Fondation Martin Bodmer. En effet, selon Rodolphe Kasser, le codex contenait à l’origine 31 pages recto-verso ; cependant, lorsqu’il apparut sur le marché en 1999, seules 13 pages subsistaient.

Le lancement du texte intégral, à Pâques 2006, a été accompagné par des ouvrages grand public racontant l’histoire de la découverte de l’œuvre. (Wikipédia)

http://biblique.blogspirit.com/archive/2006/06/03/l-evangile-de-judas-en-francais.html

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares