EXO VATICANA Prophéties

EXO-VATICANA (partie 12) : Le rôle de Petrus Romanus en tant que Sauveur extraterrestre

Par Tom Horn & Cris Putnam

Mars 2013, le pape Benoît s’est tenu devant une foule de 50 mille personnes et a annoncé : « La période de l’essai est ici. »

Cette référence oblique au début de la grande tribulation reflète nos travaux précédents, Petrus Romanus, dans lesquels nous avions soigneusement détaillé une prophétie par Malachie O’Morgair, ou « saint Malachie » comme il est connu des catholiques, ayant à faire avec « le dernier pape. »

Lire la 1ère partieLire la 2ème partieLire la 3ème partieLire la 4ème partie
Lire la 5ème partieLire la 6ème partieLire la 7ème partieLire la 8ème partie
Lire la 9ème partieLire la 10ème partieLire la 11ème partie

La prophétie des papes, cachée depuis des centaines d’années à l’intérieur des chambres fortes, fortement gardées, de la bibliothèque du Vatican contient une liste de vers latins prévoyant chacun des papes catholiques du pape Célestin II au pape final Petrus Romanus ou à « Peter le Romain », dont le règne aide l’avènement de l’antéchrist et se termine dans la destruction de Rome. Selon cette prophétie, vieille de neuf cents années, le pape suivant, Benoît XVI, est ce pontife final.

Le dernier segment de la prophétie dit :

Dans la dernière persécution de la Sainte Église romaine siègera Pierre Romain, qui paîtra ses brebis au milieu de nombreuses tribulations. Ces tribulations passées, la ville aux sept collines sera détruite et le juge redoutable jugera son peuple. La fin. \[I]

Tout en étudiant cette prophétie mystérieuse, nous avons appris de la longue file des autres chefs catholiques qui, de par le temps, ont également prévu que Rome serait détruite après être devenue un moteur de l’antéchrist.

Un exemple remarquable de ceci était le Dr Henry Edward Cardinal Manning, qui a fourni une série de conférences en 1861 sous le titre : « Les crises actuelles du Saint-Siège examinées par la prophétie », dans laquelle il a prévu une future crise dans l’église catholique romaine ayant pour résultat l’apostasie et l’avènement du faux prophète et de l’antéchrist.

De la prophétie dans le livre de la Révélation (chapitre 18) au sujet de la destruction de la fin des temps de la mystérieuse Babylone, Manning a écrit :

Nous avons lu de la ville de Rome, dans le livre de l’Apocalypse, qu’elle a dit dans la fierté de son cœur : « Je suis assise en reine, et je ne suis pas veuve, et je ne verrai jamais le deuil. » Par conséquent est-ce que ces pestes viennent dans une journée : la mort, le deuil, et la famine ; et elle sera brûlée avec le feu « parce que Dieu est fort et la jugera ». Certains des plus grands auteurs de l’église nous disent que … la grande ville des sept collines … la ville de Rome ira bien probablement à l’apostat … et que Rome sera encore punie, parce qu’il partira d’elle ; et le jugement de Dieu tombera. \[II]

Manning continu, expliquant comment les plus grands théologiens du catholicisme sont d’accord avec ce point de vue :

L’apostasie de la ville de Rome … et sa destruction par l’antéchrist peuvent être des pensées si nouvelles à beaucoup de catholiques, que je pense qu’il est bien de réciter le texte des théologiens de la plus grande réputation. D’abord, Malvenda, qui écrit expressément sur le sujet, et énonce comme l’opinion de Ribera, de Gaspar Melus, de Viegas, de Suárez, de Bellarmine, et de Bosius, que Rome apostasiera de la foi, conduira le curé loin du Christ, et retournera à son paganisme antique. Les mots de Malvenda sont :

Mais Rome elle-même, dans les derniers temps du monde, reviendra à son idolâtrie antique, puissance, et grandeur impériale. Elle moulera son pontife, tous ensemble ils apostasieront totalement de la foi chrétienne, persécuteront terriblement l’église, jetteront le sang des martyrs plus cruellement que jamais, et elle récupérera son ancien état de richesse abondante, ou même plus grand qu’elle ne l’a eue sous ses premières règles.

Lessius dit : « Dans la période de l’antéchrist, Rome sera détruite, comme nous le voyons ouvertement dans le treizième chapitre de l’Apocalypse » ; et encore : « La femme que tu voies est la grande ville, qui a un royaume au-dessus des rois de la Terre, ce qui signifie Rome dans son impiété, telle qu’elle l’était dans la période de saint Jean, et sera encore à la fin du monde. » Et Bellarmine : « Dans la période de l’antéchrist, Rome sera désolée et brûlée, comme nous l’apprenons du seizième vers du dix-septième chapitre de l’Apocalypse. » Sur lesquels mots le jésuite Erbermann commente comme suit : « Nous admettons tous avec le Bellarmine que les personnes romaines, un peu avant la fin du monde, reviendront au paganisme, et chasseront le pontife romain. »

Viegas, sur le dix-huitième chapitre de l’Apocalypse indique :

« Rome, dans le dernier âge du monde, après qu’elle ait apostasié de la foi, atteindra la grande puissance et la splendeur de la richesse, et son influence sera largement répandue dans le monde entier, elle s’épanouira considérablement. Vivant dans le luxe et l’abondance de toutes les choses, elle adorera des idoles, et sera trempée dans toutes sortes de superstitions, et versera l’honneur sur les faux dieux. Et en raison de la vaste effusion du sang des martyrs qui a été jeté sous les empereurs, Dieu les venge le plus sévèrement et le plus justement possible, et elle sera tout à fait détruite, et brûlée par une grande et terriblement affligeante conflagration. » \[III]

Avec la prochaine élection de Petrus Romanus dans l’esprit de tout le monde, ne sachant pas encore qui sera réellement le pape final qui mènera Rome dans la destruction et à la grande tribulation décrite par les sombres catholiques ci-dessus, nous devrions rappeler aux lecteurs le codex vieux de 61 ans que nous avons exposé dans notre livre Petrus Romanus (ce livre en français et anglais vient librement sur les données du DVD qui seront données avec Exo-Vaticana. ( Lire )

Il a été écrit par l’universitaire jésuite René Thibaut en 1958, et contient une suggestion intrigante que le prochain pape sera appelé « Pius », ou sera lié d’une certaine manière à un pape de ce nom du passé. Commentant ses observations sur juste un des anagrammes cachés qu’il a découverts dans la prophétie des papes, il observe : « Notez que cette manière de diviser les mots pour les assortir de diverses significations est une méthode chère à l’irlandais ancien. » \[IV]

Un exemple simple d’un anagramme est vu dans le texte latin « Apostolicus de Peregrinus » \[v] qui était la prophétie pour le quatre-vingt-seizième pape sur la liste, Pius VI.

L’anagramme indique non seulement le nom papal, il le fait deux fois : APostolIcUS de PeregIinUS. C’est exact ! Le nom « Pius » est plutôt d’une manière transparente inclus dans le texte latin original deux fois, ce qui est plutôt étonnant, considérant que nous avons une publication de la copie de la prophétie des papes datée de presque deux cents ans avant que Pius VI n’a été élu.

En outre, Thibaut argumente que le couplet chiffré chez « Le pèlerin apostolique » signifie à la fois Pius VI et le suivant, le pape Pius VII, qui on été tous les deux forcés à l’exil à l’étranger (c.-à-d., pèlerins). Il propose également que la répétition serve de refrain poétique. En d’autres termes, « Pius ! Pius ! » ressemble au « Mayday ! Mayday ! » binaire excité que les marins crient dans de grandes circonstances. \[VI]

Avec ça à l’esprit, nous avons indiqué l’année dernière aux lecteurs les visions électrifiantes d’un autre pape appelé Pius – le Pape Pius X qui a été pape à partir de 1903 jusqu’en 1914, et qui a vu un successeur papal porter le même nom, Pius, se sauvant de Rome au-dessus des corps des prêtres morts au début de la fin des temps. On rapporte largement que Pius X a dit :

Ce que j’ai vu est terrifiant ! Est-ce que je serai celui-là, ou est-ce que ce sera un successeur ? Ce qui est sûr, c’est que le pape quittera Rome et, en quittant le Vatican, il devra passer au-dessus des cadavres de ses prêtres ! Ne dites cela à personne tant que je suis vivant. \[vii]

Dans une deuxième vision pendant une assistance avec l’ordre franciscain en 1909, le pape Pius X a semblé tomber dans une transe. Après quelques instants, il a ouvert ses yeux et s’est levé de ses pieds, annonçant :

J’ai vu un de mes successeurs, du même nom \[un futur pape appelé Pius], qui se sauvait au-dessus des cadavres de ses frères. Il prendra refuge dans une certaine cachette ; mais après un bref sursis, il mourra d’une mort cruelle. Le respect pour Dieu a disparu des cœurs humains. Ils souhaitent effacer même la mémoire de Dieu. Cette perversité n’est rien de moins que le début des derniers jours du monde. \[viii]

immaculate-heart-fatima-rosary-1cLucia Santos (10 ans, au milieu de l’image) et ses deux cousins : Francisco (9 ans) et Jacinta Marto (7 ans) tenant leurs rosaires. Fátima, Portugal 1917

La troisième partie du secret de Fátima, qui a été censément publiée totalement par le Vatican, le 26 juin 2000, semble faire écho des visions de Pius X. Une section du matériel dit :

… avant d’arriver là, le père saint est passé par une grande moitié de la ville en ruines à demi tremblante avec des soubresauts, affligée avec de la douleur et de la peine, il a prié pour les âmes des cadavres qu’il a rencontrés sur son chemin ; après avoir atteint le dessus de la montagne, sur ses genoux au pied de la grande croix, il a été tué par un groupe de soldats qui ont tiré sur lui des balles et des flèches, et de la même manière ils sont morts les un après les autres, les évêques, les prêtres, les hommes et les femmes religieuses, et diverses personnes de différents rangs et positions. \[IX]

Le cadre conceptuel de ces visions et de leur validité est volatile parmi beaucoup de catholiques, qui croient que Rome est complice d’une dissimulation intentionnelle, impliquant le vrai troisième secret de Fátima, aussi bien que d’autres prophéties catholiques supprimées qui sont nombreuses, avec des prévisions qui différent d’une manière extravagante, au sujet du futur rôle prophétique de l’église catholique romaine.

Les apparitions mariales, les visions par des papes, les interprétations par des cardinaux de l’Apocalypse, et les prophéties mystiques approuvées se tiennent souvent en désaccord avec les publications récentes du Vatican.

Même le « Catéchisme de l’église catholique », approuvé par l’église et promulgué par le pape Jean Paul II (publié en anglais en 1994, le premier catéchisme pendant plus de quatre cents années), qui dessine la Bible, la messe, les sacrements, les traditions, les enseignements, et les vies des saints, reste sous la section de l’épreuve finale de l’église :

675 avant l’avènement du Christ, l’église doit passer par une épreuve finale qui secouera la foi de beaucoup de croyants. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur Terre dévoilera le mystère de l’iniquité sous la forme d’une duperie religieuse, offrant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. La duperie religieuse suprême est celle de l’antéchrist, un pseudo-messianisme par lequel l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie qui est venu en chair. \[x]

Les prêtres catholiques récents ont confirmé ces visions de la Rome d’apostat détruite, certains indiquant au conclave le danger inévitable du faux prophète se levant des grades du catholicisme.

Ceux-ci ont été également discutés dans le livre de 2012 Petrus Romanus comme :

Père E. Sylvester Berry, dont le livre de l’Apocalypse de saint Jean a prévu l’usurpation de la papauté par un faux prophète ; le père Herman Bernard Kramer, qui travaille sur le livre du destin, a peint un scénario terrifiant dans lequel Satan entre dans l’église et assassine le vrai pape (probablement pendant le conclave), pour que son faux pape puisse se lever pour ordonner le monde ; aussi bien que des croyances semblables par des prêtres comme le père John F.O’Connor, le père Alfred Kunz, et le père Malachi Martin… Dans une présentation de deux heures (disponible sur le DVD), le père O’Connor a donné une homélie intitulée « Le règne de l’antéchrist », dans laquelle il décrit comment les changements dans \[l’établissement catholique] étaient déjà au travail avant sa mort pour offrir la venue de l’antéchrist. (Parenthèses dans l’original) \[XI]

Costa-MeretrixLes plus mauvaises craintes d’O’Connor ont été certainement réalisées. Une association des papes Jean Paul II et de Benoît XVI, qui est considéré comme un des théologiens catholiques les plus importants du 20e siècle, Hans Urs von Balthasar a écrit un essai provocateur : « Casta Meretrix», (« La prostituée chaste »), qui a non seulement identifié l’église catholique romaine en tant que grande prostituée, mais qui l’a embrassé

La figure de la prostituée Meretricis de forma est si appropriée pour l’église… Qu’elle … définit l’église du nouvel engagement dans son plus splendide mystère du salut. Le fait que la synagogue ait quitté la Terre Sainte, pour disparaître et être parmi les païens, était une infidélité de Jérusalem, le fait que : « Elle a ouvert ses jambes dans chaque route dans le monde . »

Mais ce même mouvement, qui l’amène à tous les peuples, est la mission de l’église. Elle doit unir et se fusionner avec chaque personne, et cette nouvelle forme apostolique d’union ne peut pas être évitée. \[XII]

Tandis que l’étreinte de la débauche est étonnante, les mots de condamnation de la prophétie :

« Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux » (Révélation 18 :4), semblent prévoir une telle apostasie.

Dans la prochaine entrée nous réexaminerons ce qui se produisait autour des prophéties de Fátima, et si le pape Benoît lui-même – et l’homme qui veut être Petrus Romanus – ont, tout au long, détenu des secrets profonds au sujet du prochain conclave vers des ramifications embrassant le monde.

A venir : Le rôle de Petrus Romanus pour le sauveur extraterrestre

Source : http://www.newswithviews.com/
Traduction Folamour
Corrections : Chalouette

https://www.crashdebug.fr/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez7
+11
Tweetez
Épinglez
Partagez1