Magie Sexuelle Samaël Aun Weor

Exercices pratiques « Magie Christique Aztèque »

Extrait du livre de Samaël Aun Weor « Magie Christique Aztèque »

Pratique n°1 (chapitre 1)

Couchez-vous dans votre lit sur le dos, relâchez tous les muscles de votre corps et faites le vide dans votre esprit. Ne pensez absolument à rien pendant trente minutes, six jours de la semaine, à la même heure, avant de vous endormir.

Pratique n°2 (chapitre 2)

Couché dans votre lit, en décubitus dorsal, relâchez tous les muscles du corps, depuis la pointe des pieds jusqu’à la tête, et faites le vide dans votre tête pendant une dizaine de minutes.

Ensuite, imaginez-vous que par votre glande pinéale, située à l’intérieur du cerveau, jusqu’au milieu de celui-ci, descendant du ciel, entre dans votre corps le Feu sacré de l’Esprit-Saint, vitalisant le chakra merveilleux de cette glande, lequel resplendit, avec ses douze pétales dorés au centre, sur un fond couvert d’une infinité de pétales qui ressemblent aux rayons de lumières multicolores d’un merveilleux lotus, le mettant en mouvement, de gauche à droite, comme des petites flèches enflammées. Cet exercice doit durer une demi-heure et vous devez vous y livrer avant de vous endormir.

Pratique n°3 (chapitre 3)

Couché dans votre lit, tous les muscles de votre corps relâchés, endormez-vous en pensant que le feu sacré de l’Esprit-Saint continue de descendre du ciel et entre dans votre tête par la glande pinéale.

Vous sentez que ce feu inonde votre cerveau et met en mouvement, de gauche à droite, la merveilleuse et bicolore fleur de lotus de son chakra pituitaire, l’Oeil du Prophète. Vous le voyez en feu, tournant sur lui-même. Dans cet état de conscience, prononcez la syllabe In de la façon suivante : Iiiii Nnnnn.

Vous vous sentez flotter dans un océan de feu. Cet exercice doit durer une trentaine de minutes et doit être réalisé avant de vous abandonner au sommeil, à la même heure si possible, couché dans votre lit.

Le jour suivant, notez dans un carnet tout ce dont vous avez rêvé, sans raconter à personne vos impressions ni faire aucun commentaire à propos de ce travail qui est uniquement destiné à l’étude secrète de vous-même. La glande pituitaire est située entre les sourcils.

Pratique n°4 (chapitre 4)

Sans cesser de pratiquer l’exercice indiqué dans le chapitre antérieur, couché dans votre lit, endormez-vous en prononçant mentalement la syllabe la ; le ton de cette syllabe correspond au fa naturel de l’échelle musicale. Allongez cette syllabe ainsi : Lllll Aaaaa.

Immédiatement après, prononcez la syllabe Ra. Allongez aussi cette syllabe ainsi : Rrrrr Aaaaa.

Pratique n°5 (chapitre 5)

Mettez-vous debout en position fixe, le regard vers l’Est ; levez les bras sur la tête jusqu’à joindre les paumes des mains ; baissez les bras étendus et formez une croix avec ceux-ci et votre corps ; ensuite croisez-les sur votre poitrine et couchez-vous en décubitus dorsal.

Quand vous allez vous endormir, demandez dans une prière sincère adressée à Dieu et aux Maîtres, qu’ils vous emmènent vers la grande pyramide de Gizeh en Egypte. Immédiatement après votre prière, prononcez les syllabes suivantes : Fffff Aaaaa Rrrrr Aaaaa Ooooo Nnnnn. (Fa Ra ON)

Le son de ces syllabes, avec de légères variantes en chacune d’elles, correspond au fa naturel de l’échelle musicale qui résonne dans toute la nature. La syllabe M se vocalise dans les rituels égyptiens. La syllabe On, en changeant le N en M, est prononcée par les yogis avant et après leurs méditations.

Tous les matins, au lever du soleil, le visage vers l’Est, faites des exercices de vocalisation, avec toutes les syllabes qui ont été données dans ce livre, en commençant par la première syllabe jusqu’à terminer, les matins suivants, par les trois dernières de ce chapitre.

Si vous pratiquez fidèlement, dans l’ordre, chacun des exercices que nous vous avons donnés, au moins pendant six jours consécutifs, vous sortirez bientôt en corps astral. Nous partons du principe que vous êtes une personne normale, qui n’abuse pas de l’alcool ni du tabac, qui ne propage pas des ragots, qui ne prend pas plaisir à faire des plaisanteries au détriment de ses semblables, qui aime et respecte tout être vivant.
Rappelez-vous que Dieu, pour tout donner au bon, lui offre même la tête du méchant.

Pratique n°6 (chapitre 7)

Couché dans votre lit en décubitus dorsal, imaginez, sentez que le Feu sacré de l’Esprit-Saint descend du ciel et entre dans votre tête par la glande pinéale, passe entre les sourcils et fait tourner, de gauche à droite le lotus de feu de sa glande pituitaire ; vous sentez que ce feu continue de descendre, jusqu’à votre larynx où, de gauche à droite, il fait tourner, comme s’il s’agissait d’un disque, le lotus de feu de la glande thyroïde, vous sentez que le feu continue de descendre, arrive à votre glande cardiaque, allume les douze pétales couleur or et fait tourner, de gauche à droite, le merveilleux lotus de ce centre psychique qui est le vôtre. Vous vous voyez plein de feu, lumineux, resplendissant.

Dans cet état de conscience, endormez-vous en pensant à votre Intime, à votre Dieu interne, Quetzalcoatl. Honorez-le, adorez-le et demandez-lui de vous guider et de vous aider. Ensuite, prononcez la syllabe On ainsi : Ooooo Nnnnn.
Prononcez cette syllabe trois fois et restez endormi.

Pratique n°7 (chapitre 8)

Dans le chapitre précédent, nous avons laissé le Feu sacré de l’Esprit-Saint faire tourner, de gauche à droite, le lotus de feu de la glande cardiaque. Maintenant, vous voyez, vous sentez que ce feu descend jusqu’à votre plexus solaire, situé un peu plus haut que le nombril, et fait tourner, de gauche à droite, le lotus de feu de cette glande. Ce lotus a dix pétales : cinq de couleur rouge sombre qui alternent avec cinq de couleur vert obscur.

Vous le voyez lumineux, resplendissant ; prononcez les syllabes suivantes In En On, ainsi : Iiiii Nnnnn, Eeeee Nnnnn, Ooooo Nnnnn.

Demandez dans une prière adressée à votre Dieu interne la réalisation de vos plus nobles désirs et endormez-vous.

Le matin, avant que le Soleil se lève et quand il se lève, après avoir pris votre bain et vous être préparé, arrêtez-vous face à l’orient ou imaginez que le Soleil est la Rose de Feu d’une énorme Croix dorée qui est dans le ciel et d’où jaillissent des myriades de rayons de lumière qui pénètrent dans votre corps par le plexus solaire ; en même temps, prononcez la syllabe Un (Oun), ainsi : Uuuuu Nnnnn.

Avec ces exercices pratiques, vous éveillerez bientôt en vous le sens de la télépathie.

Pratique n°8 (chapitre 9)

Pendant sept jours au moins, et pas moins de trente minutes chaque fois, couché dans votre lit, avant de vous endormir, vous sentez que le Feu sacré de l’Esprit-Saint pénètre dans votre corps par le chakra pinéal, et que, lorsqu’il descend, il met en mouvement ses chakras pituitaire, laryngien, cardiaque et solaire, et continue de descendre jusqu’à votre chakra prostatique et le fait tourner, de gauche à droite, resplendissant comme un beau lotus de feu en mouvement.

Tous les matins après vous être préparé, mettez-vous le visage tourné vers l’Est comme nous l’avons recommandé dans le chapitre antérieur et prononcez les mantras Inri et Pander jusqu’à ce que vous soyez familiarisé avec eux ; de même, prononcez tous les matins, tôt, une des syllabes que nous vous avons donnée dans les chapitres antérieurs.

Comme exercice de ce chapitre, prononcez la syllabe An ainsi : Aaaaa Nnnnn.

Pratique n°9 (chapitre 10)

Dans le chapitre antérieur, nous avons laissé le Feu sacré de l’Esprit-Saint faire tourner, de gauche à droite, le lotus de votre chakra prostatique. Maintenant, vous sentez, vous voyez avec votre imagination que le feu continue de baisser, arrive au ganglion coccygien de votre chakra Muladhara et fait tourner, toujours de gauche à droite, le merveilleux lotus à quatre pétales de couleur rouge sombre que vous avez dans ce ganglion.

Vous vous voyez rayonnant, lumineux, lançant du feu par vos sept principaux chakras qui tournent sur eux-mêmes comme des fleurs de feu dont les tiges naissent dans votre colonne vertébrale.

Pratique n°10 (chapitre 12)

Demandez de tout votre coeur que le Feu sacré de l’Esprit-Saint descende vers vous (Lire Luc 11, 13).

Les canaux par lesquels les sept Serpents ignés s’élèvent jusqu’au cerveau sont Sushumna, canal septuple qui s’étend du milieu de la moelle épinière jusqu’à la glande pituitaire ; Ida, canal très fin qui se situe sur le côté gauche de la moelle épinière et Pingala qui se trouve à droite de celle-ci. C’est par eux que s’élève tout d’abord le Feu sacré de l’Esprit-Saint, jusqu’à la pituitaire.

Dans la posture commode qui vous a déjà été recommandée pour vos méditations, après avoir fait le vide dans votre esprit, concentrez-vous sur le Feu sacré de l’Esprit-Saint ; vous verrez avec les Yeux de l’Ame, que celui-ci s’élève de son chakra prostatique jusqu’au plexus solaire en même temps que par Ida et Pingala, à côté de la moelle épinière.

Cet exercice doit durer au moins trente minutes par jour et doit avoir lieu à la même heure. Pour réussir dans vos expérimentations, vous ne devez pas prendre d’alcool, ni fumer, ni manger de la viande rouge. Oubliez vos préoccupations, cultivez l’habitude d’être heureux.

Pratique n°11 (chapitre 13)

Dans le chapitre IX nous avons dit : au cours de vos périodes de méditation quotidienne, demandez-vous, qui suis-je ? Si vous avez pratiqué fidèlement et avec dévotion l’exercice de ce chapitre, vous aurez certainement déjà écouté la douce et amoureuse voix de votre Christ interne. Nous vous recommandons de relire ce chapitre et, avant de vous livrer à la méditation, vous sentirez ce que vous avez été éternellement : l’Intime.

Affirmez-vous dans cet état de conscience en disant sept fois : Je suis Lui, et vous sentirez que le Feu sacré de l’Esprit-Saint se détache de votre plexus solaire, où il a été laissé dans le chapitre précédent, et il monte jusqu’au coeur ou il s’unit avec votre Intime, votre Etre véritable. Votre Intime et votre Christ interne sont Un.

Vous verrez que le Feu sacré, depuis qu’il s’est détaché de votre chakra Muladhara pour se diriger vers le haut, pénétrant et enveloppant tout votre corps, brûle vos habitudes négatives : paresse, manque de réflexion, peur, loquacité, colère, envie, médisance, vanité, etc. Terminez votre méditation en vous concentrant sur les paroles de l’Apôtre Paul : « il y a un corps animal et un corps spirituel ». Et dites comme lui : « Je ne vis pas en moi, Christ vit en moi ». Essayez de faire en sorte que cet état de Conscience, désormais, soit le diapason qui inspire tous les actes de votre vie.

Pratique n°12 (chapitre 14)

Désormais, votre conduite doit être très prudente pour qu’en vous s’exprime votre Christ interne. Vos pensées, paroles et oeuvres seront uniquement inspirées par la vérité, l’amour et la justice. P

ratiquez quotidiennement la méditation ; au cours de celle-ci, vous verrez que le Feu sacré de l’Esprit-Saint, qui s’est détaché de votre moelle épinière pour mettre en mouvement le merveilleux lotus à douze pétales de votre chakra cardiaque, se détache maintenant vers le non moins merveilleux lotus à seize pétales du Créateur, chakra laryngien et le met en mouvement, de gauche à droite, concentrez-vous sur lui pendant plus d’une demi-heure, soit après vous être levé le matin, soit avant de vous coucher le soir.

Pratique n°13 (chapitre 15)

Choisissez une des pièces de votre maison, ou un lieu de votre habitation dans lequel vous mettez un petit bureau ou une table qui vous serve d’autel et où, à la lumière de deux bougies de cire ou de paraffine, à partir d’aujourd’hui, vous étudierez avec dévotion les chapitres de ce livre.

C’est seulement là, après une prière, que vous invoquerez les Maîtres cosmiques et que vous leur demanderez de l’aide et de l’inspiration.

Asseyez-vous en position de méditation et vous verrez, vous sentirez que le Feu sacré de l’Esprit-Saint continue de monter depuis votre chakra laryngien jusqu’au chakra prodigieux de votre glande pituitaire : l’Oeil du Prophète situé entre les sourcils, allume et met en mouvement, de gauche à droite, ce lotus bicolore aux pétales aussi fins que des flèches au centre duquel se trouve un minuscule nombril.

Les chakras sont des points de connexion où coule l’Energie divine, de l’un à l’autre des corps ou véhicule de l’homme. Chez l’homme qui ne s’en est pas sorti, ils brillent d’une lumière blafarde, mais, chez l’Initié, on les voit briller comme de tout petits soleils resplendissants, tournant sur eux-mêmes. A partir de maintenant, pendant vos périodes de méditation, concentrez-vous sur ce chakra.

Pratique n°14 (chapitre 16)

Nous vous recommandons de choisir un endroit tranquille, chez vous, pour étudier vos chapitres, sur un petit bureau ou une table, chaque semaine. Sur ce petit bureau, il doit y avoir une nappe blanche, une petite croix en bois ou en métal et la lumière de deux bougies de cire ou de paraffine. Choisissez une heure de n’importe quel jour de la semaine, par exemple, le jeudi de 9 à 10 ou de 10 à 11 heures du soir. T

rois jours avant de vous livrer à l’invocation du Dieu Chauve-Souris, ou Camazotz, vous devez vous alimenter exclusivement avec des fruits, des légumes, du pain noir et du lait. Ne craignez pas d’invoquer Camazotz que vous devez affronter pour poursuivre nos études avec succès. L’âme, purifiée par l’amour et la sincère dévotion à votre Dieu interne, ne doit craindre personne, sinon la crainte. Gardez pour vous seulement cette expérience de votre vie en chemin.

Pratique n°15 (chapitre 17)

Après une prière à Dieu et aux Maîtres, celle qui vous est familière, chaque jeudi, mettez-vous à étudier le chapitre que vous devez voir dans la semaine.

Lorsque vous aurez terminé, asseyez-vous confortablement sur votre chaise, qui doit être celle que vous utilisez régulièrement dans le Sanctum Sanctorum de votre foyer et que vous ne devez pas utiliser à d’autres fins. Relaxez tout votre corps, faites le vide dans votre tête quelques minutes et calmez-vous totalement.

Lorsque vous y serez parvenu, étendez votre Conscience de l’intérieur vers l’extérieur ; vous verrez qu’elle s’élargit vers le haut, vers le bas, vers les côtés, toujours autour de votre corps. Regardez la couleur de votre chemise, de votre cravate, de votre costume et de vos chaussures. Veillez à ce que votre corps soit relaxé et en position esthétique.

Observez l’orientation de votre chambre, les meubles, les tableaux ; identifiez tout avant de passer aux rues de la ville entière, où vous vivez, identifiez-les, voyez les véhicules qui roulent, et votre Conscience s’étendra ainsi de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle renferme toute la Terre. Ensuite, passez à l’espace sans limites où se meuvent les soleils et les mondes sidéraux.

Cet exercice doit durer une heure et être répété pendant trente jours, sauf le dimanche.

Pratique n°16 (chapitre 18)

Placez au-dessus de la table de votre Sanctum Sanctorum, pendu au mur, un miroir de 30 x 40 cm ou, s’il est de forme ronde, de 30 cm de diamètre, de façon à ce que vous puissiez vous y voir lorsque vous êtes assis.

Si vous ne vous êtes pas livrés à la pratique du rituel dont nous vous parlions dans le chapitre XVI, essayez de le faire en choisissant pour cela un jeudi soir, entre 10 et 11 heures. Commencez votre convocation de ce soir-là par une prière à Dieu et aux Maîtres, suivie par le Psaume 23 de la Bible, qui ne doit pas manquer de se trouver dans votre Sanctum.

Exercez-vous à sortir de votre corps, et essayez de sentir, si vous êtes dans un parc, que vous êtes le petit oiseau qui saute d’une branche à l’autre de l’arbre qui se trouve à côté de vous.

Un autre jour, essayez de sentir que vous êtes l’arbre lui-même ; un autre jour, la petite fleur de la pelouse que foulent vos pieds. Lors d’une autre occasion, transformez-vous en nuages, en goutte de rosée, en pierre. Vérifiez que vous n’êtes pas votre corps, que vous êtes l’Intime divin qui demeure dans votre corps.

Article : Magie Christique Aztèque : Ce qui n’a jamais été expliqué

lire le pdf original avec illustrations en entier

Les sites consacré à l’oeuvre de Samaël Aun Weor

Gnose de Samael Aun Weor

Gnosis Logos Samael du Christ Samaël Aun Weor

Le cinquième évangile

Ses livres

Ebooks à télécharger

 

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Recherchez sur le réseau

Articles Phares