Champs Akashiques Nouveau Paradigme

Éther, champs de torsion, particules rotatives : j’accueille la spirale dans ma vie…

Notre descente vers le microscopique n’est pas terminée. Après notre parcours depuis les galaxies jusqu’aux molécules en passant par les rivières, les plantes, les animaux et l’homme, nous allons découvrir l’hélice et la spirale dans les structures les plus fondamentales de l’univers, les particules élémentaires.

torsion

Selon de nombreux scientifiques d’avant-garde, l’espace n’est pas vide. La théorie qui a déclaré au 20e siècle que l’éther n’avait aucune existence n’est pas cohérente.

Afin d’expliquer certains phénomènes, il est nécessaire de supposer l’existence d’un fluide primordial qui remplit l’espace et pénètre toute matière.

C’est ce que les anciens appelaient l’éther, et on peut lui attribuer à nouveau ce nom. Dans d’autres traditions, il est nommé prana, chi ou akasha.

Le scientifique américain Hal Puthoff a montré que le « vide » du zéro absolu (-273°C) contient une énergie faramineuse qui n’est pas de nature électromagnétique. C’est ce qu’on nomme l’énergie du point zéro.

Un des pionniers dans ce domaine a été l’astrophysicien russe Nikolai Alexandrovich Kozyrev (1908 – 1983), dont les travaux ont longtemps été tenus secrets dans l’Union soviétique. A la suite de très nombreuses expériences, il a démontré que les objets sont imprégnés de cet éther et qu’ils peuvent soit déverser, soit aspirer une partie de cet éther dans certains conditions mécaniques et thermiques.

Les flux d’énergie s’écoulent par des mouvements spiralés nommés champs ou ondes de torsion. D’autres scientifiques les ont nommés ondes scalaires.

Un autre chercheur russe émigré aux USA, Vladimir Ginzburg avance que les atomes n’ont pas une réalité matérielle par nature. Les atomes et molécules sont des vortex d’éther localisés. C’est donc comme une agglomération, un enroulement plus dense de l’éther. En fait, les atomes et le prétendu vide sont faits de la même étoffe, l’éther.

Dans les modèles de Charles Crane, Harold Aspden et d’autres, les particules tournent en se déplaçant, ce qu’on nomme le spin. L’axe de rotation de ce spin s’aligne sur la direction de déplacement. Dans un volume sphérique, le vortex se forme le long de l’axe de rotation, créant une sorte de tunnel central. Les flux montent du pôle sud vers le pôle nord, et reviennent par l’extérieur en coulant le long de la sphère.

Dans cette ligne de pensée, le physicien Nassim Haramein a développé, par un raisonnement déductif rigoureux accompagné de publications scientifiques, un modèle de double tore, où les deux hémisphères tournent en sens opposé. Sur la surface extérieure du tore, les flux adoptent un trajet hélicoïdal.

Olivia Boa est une jeune femme étonnante qui, sans être spécialiste de la physique, est passionnée par la constitution de l’univers et par l’épanouissement spirituel des êtres humains. En conscience modifiée, elle a la capacité de recevoir des informations de physique avancée, sous forme d’instructions et d’images. C’est ainsi qu’elle a énoncé un modèle qui serait le mécanisme fondateur de toute particule.

Là encore, on a deux hémisphères qui tournent en sens opposé, et selon leur vitesse, apparaissent sous forme de particules différentes. De plus cette particule possède une structure interne divisée en 5 parties.

V. Schauberger avait eu une intuition analogue en contemplant l’eau.

Pour lui, la spirale est à la base de tout mouvement de vie, depuis le niveau particulaire jusqu’aux galaxies. Le mouvement naturel de l’énergie est de se propager en spirale, non en ligne droite. Lui aussi avançait que ce sont des mouvements d’énergie en vortex qui créent la matière.

Trouver la spirale

Nous commencerons par dénicher des spirales et des hélices dans notre monde environnant.  Nous allons constater qu’elles sont nombreuses et se présentent sous des apparences variées. Puis nous allons explorer l’infiniment grand et l’infiniment petit et nous constaterons que la spirale se manifeste à toutes les échelles. Nous découvrirons alors que bien plus qu’une forme, la spirale est une force fondamentale inscrite dans la structure de l’univers.

La spirale se décline sous de nombreuses variantes qu’on peut classer en 3 formes principales : les spirales planes, les spirales coniques et les vortex, les spirales cylindriques ou hélices. On peut y ajouter la forme serpentine ou ondulée (méandres) qui est dérivée de l’hélice.

La spirale est un schéma constitutif de nombreuses formes de vie et de structures de la matière, non seulement dans les plantes et les animaux, mais à toutes les échelles de réalité, depuis l’infiniment grand cosmique à l’infiniment petit atomique.

Éther, champs de torsion et particules rotatives

Notre descente vers le microscopique n’est pas terminée. Après notre parcours depuis les galaxies jusqu’aux molécules en passant par les rivières, les plantes, les animaux et l’homme, nous allons découvrir l’hélice et la spirale dans les structures les plus fondamentales de l’univers, les particules élémentaires.

J’accueille en moi la spirale divine

Selon le contexte, on peut considérer que la spirale et le serpent sont des aspects féminins de la création, tout en courbes, générateurs de vie. Il existe aussi un aspect masculin, qui s’exprime sous forme de systèmes de lignes droites et de polyèdres (l’aspect géométrique de l’univers sera développé dans un autre article). Les deux agissent en synergie et en harmonie.

L’être humain est construit à l’image de l’univers.

Selon la formule du dieu Thot/Hermes, ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Le caducée représente donc aussi l’énergie (la kundalini) qui monte le long de la colonne vertébrale des humains le long de 3 canaux, le canal central et deux canaux spiralant autour du canal central.

Grâce au travail spirituel de la personne en quête de sa réalisation, l’énergie monte le long des canaux. Les circuits se croisent dans les centres énergétiques ou chakras et les réactivent, leur redonnant leur plein potentiel. Finalement, ils s’épanouissent au sommet de la tête, marquant ainsi la réalisation complète de l’être et sa reconnexion avec les plans supérieurs de lumière

La Spirale mouvement primordial de vie par Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute, Enseignant

http://www.spirit-science.fr/Matiere/spirale.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares