A la Une David Wilcock Divulgation Cosmique

Divulgation Cosmique : La révélation d’un plan plus vaste Saison 6, Ép.16

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock et je suis ici avec Corey Goode.

Dans cet épisode, nous allons aborder de passionnantes nouvelles mises à jour. J’ai entre-aperçu certains des points importants dont nous allons discuter et cela va véritablement être un épisode qui deviendra un classique. J’en suis certain.

Corey, bon retour dans cette émission.

Corey Goode : Merci.

David : Là où nous nous sommes arrêtés la dernière fois, vous aviez eu une blessure au genou suite à une chute lors de votre sortie de l’appareil du MIC – le Complexe Militaro-Industriel, ce que vous avez l’habitude de nommé le bas-niveau du programme spatial ; nous essayons de leur donner un nom plus respectable.

Reprenons de là. Que s’est-il passé juste après votre blessure au genou ?

Corey : Et bien, depuis la dernière fois que nous nous sommes parlés et où ma mise à jour est sortie, peu après mon retour à la maison – c’était tôt le matin, aux alentours du 26 octobre – je me suis retrouvé à nouveau en short et tee-shirt, sans chaussures, en train de marcher sur le parking derrière ma maison.

Je me suis réveillé à mi-parcours. Et alors que je cherchais à comprendre ce qui se passait, je continuais à marcher. Je me dirigeais vers le même appareil que la dernière fois, celui qui a une forme en sorte de poisson lorsque vous le regardez du dessus.

David : C’est de toute évidence une sorte d’appareil anti-gravité,…

Corey : Oui.

David : …et pas du tout un appareil classique.

Corey : Oui.

David : D’accord.

Corey : J’ai donc vu les deux mêmes aviateurs que la dernière fois. Et pendant que je montais, ils m’ont aussitôt demandé si j’étais physiquement capable de monter l’escalier.

David : C’étaient les hommes qui vous avez ramené chez vous et ensuite étaient repartis en courant ?

Corey : Oui, oui, les mêmes hommes.

David : D’accord

Corey : Ils m’ont fait monter les marches. J’ai traversé la même pièce de stockage. Et ils m’ont amené dans la pièce où je suis déjà allé plusieurs fois auparavant, celle où il y a les lits qui se déplient du mur et les sièges.

David : La chambre d’interrogatoire tant redoutée.

Corey : Tout à fait. Cela ressemble à une salle d’infirmerie.

David : Vous avez eu pas mal de mauvaises expériences là-dedans. Alors comment vous sentiez-vous lorsque vous vous êtes retrouvés incapable de contrôler votre propre système de locomotion, et que vous avez marché tout droit vers cet appareil ?

Corey : Mon cœur battait très vite. C’était de la pure angoisse.

David : Bien sûr.

Corey : Mon cœur battait très vite. Je respirais bruyamment. J’essayais de ne pas le montrer parce que je ne voulais pas laisser transparaitre une quelconque faiblesse face à ce genre de personnes.

David : Bien entendu.

Corey : Mais je suis sûr qu’ils pouvaient le voir sur mon visage.

David : Oui.

Corey : Je feignais d’être plus courageux que je ne l’étais en fait.

David : Bien.

Corey : Alors, ils m’ont fait m’asseoir dans un siège, harnaché avec les harnais et ils sont sortis.

David : Waouh !

Corey : Oui. Et la chose suivante dont je me souvienne…

David : Y avait-il quoi que ce soit de différent cette fois ou bien est-ce que c’était la même chose ?

Corey : Cela semblait la même chose mais l’énergie était un petit peu différente. Il semblait émaner d’eux une énergie un petit peu plus amicale – moins sévère.

David : D’accord.

Corey : Ils étaient toujours aussi militaires.

David : Intéressant. Alors, même s’ils vous ont attaché avec un harnais à l’endroit où vous aviez été torturé auparavant, d’une certaine façon, les vibrations étaient meilleures cette fois si l’on se base sur ce que vous dites à propos de l’énergie.

Corey : Oui, un peu plus décontracté. Pas… Je ne dirais pas amicaux mais un peu plus sympathique.

David : Bien. Vous aviez affaire à cet homme qui, avec ses cheveux blancs, ressemble un peu à Sigmund Freud en quelque sorte.

Corey : Oui, avec un bouc blanc.

David : Et il ne croyait pas que vous aviez été dans ces endroits. Mais vous savez que vous y avez été. Et ses tests scientifiques visaient à confirmer ce qu’il avait entendu auparavant. Et ils voulaient ses propres preuves.

Corey : Tout à fait. Et ils m’avaient déjà fait ces mêmes tests auparavant, et il voulait contrôler les preuves jusqu’au laboratoire.

David : D’accord. Et maintenant vous pensez qu’il y a quelque chose qui est sorti de cela et qui prouve la chose encore une fois, et qui a modifié leur comportement. Peut-être ont-ils réalisé qu’ils n’étaient pas les seuls rouages dans la machine, pour ainsi dire.

Corey : Tout à fait. Oui. Je suis donc assis là et dès qu’ils sont retournés de l’autre côté vers la salle de stockage à la queue de l’appareil, le vieux monsieur avec le bouc et les cheveux blancs dont nous venons tout juste de parler, est arrivé rapidement de l’avant de l’appareil.

David : Vous a-t-il jamais donné un nom quelconque hormis, “Appelez-moi simplement Monsieur” ?

Corey : Monsieur.

David : D’accord.

Corey : Il a dit, “Vous savez, je crois aujourd’hui que certaines des choses que vous dites sont vraies compte tenue des résultats aux tests. Donc, apparemment, vous étiez dans une zone proche de celle dont vous disiez vous être rendus.”

David : Hum.

Corey : Alors, je ne savais pas si je devais être soulagé ou pas. Alors j’étais simplement là et j’écoutais.

David : Alors, pensez-vous que peut-être … Je veux dire, cela serait une énorme affaire pour cet homme. Je veux dire, nous pourrions simplement le nommer Sigmund puisqu’il ressemble à Freud, n’est-ce pas ?

Corey : D’accord.

David : Alors maintenant, Sigmund est confronté à la preuve que tout ce autour de quoi il avait construit sa vie entière est un mensonge.

Corey : Oui. Et une des choses qu’il a mentionnée, était que lui en particulier… Il commençait à comprendre qu’il n’était pas au sommet de la pyramide du service des renseignements comme il avait été amené à le penser.

David : Tout à fait.

Corey : Il a continué et il a dit, “J’ai été en poste sur plusieurs bases en Antarctique.”

David : Il l’était? Sigmund l’a été?

Corey : Oui, il l’a été. Et cela a attiré mon attention. Et il a dit…

David : Plusieurs bases ?

Corey : Oui, oui. Et il a dit que sous la plate-forme glaciaire ils avaient découvert un certains nombres de villes anciennes, des villes en ruines – pas seulement une – et en fait, comme je l’ai signalé, ils ont trouvé des animaux congelés comme le mammouth laineux et également ceux qu’il a nommé les Pré-Adamites.

David : Les Pré-Adamites?

Corey : Oui. Je suppose que cela signifie ceux avant l’Adam de la Bible.

David : Tout à fait.

Corey : Et il a déclaré qu’en fait, ils avaient des sortes de crânes filiformes et allongés, des proportions étranges au niveau de leur tronc et qu’à l’évidence ils n’avaient pas été conçus pour vivre avec la pression barométrique et la gravité de cette planète. Et ils avaient des sortes de postes, je suppose, sur différents continents d’où ils étudiaient l’humanité.

David : D’accord.

Corey : Une sorte de catastrophe s’est produite et l’Antarctique a été instantanément congelée.

Alors, il a déclaré que ces Pré-Adamites n’avaient pas eu accès à leurs villes, à leurs anciennes villes, pendant 10 000 ans, et que cela avait été un gros problème pour eux. C’étaient les Pré-Adamites qui étaient dans ces petites bases ici et là à travers le monde.

Après qu’ils aient perdu l’accès à leurs anciennes villes, ils ont commencé à se mélanger avec la population humaine locale. Et ensuite, il a commencé à y avoir ces hybrides d’Adamites-Pré-Adamites.

Et il y en avait de différentes sortes parce qu’ils se mélangeaient avec différentes espèces. Certaines d’entre eux avaient l’air africain, certains avaient les traits caucasiens et d’autres, étaient typés américains du sud.

David : D’accord.

Corey : Il a déclaré que les villes datées d’une époque aussi éloignée que ces êtres étaient apparemment arrivés sur Terre, il y a entre 55 000 et 65 000 ans.

Il a dit que de ces réunions – c’est une information qui vient de lui – apparemment, ils venaient d’une autre planète dans notre système solaire qui n’était plus hospitalière à la vie.

David : A-t-il dit où se trouvait cette planète?

Corey : Non. Il m’a semblé que soit il ne le savait pas, soit il ne voulait partager l’information avec moi.

David : D’accord.

Corey : Et c’était environ à ce moment-là que j’ai commencé à me demander pourquoi il partageait cela avec moi. Et je crois qu’il l’a vu sur mon visage, et il s’est un peu reculé.

David: Êtes-vous en train de dire que ces Pré-Adamites sont toujours là sous une forme quelconque ? Parce que nous avons parlé du Vatican et des couvre-chefs, les mitres, qui pouvaient cacher les crânes allongés ?

Corey : Oui. Plus tard, lors d’une conversation avec Gonzales, cela est revenu.

David: Alors, il apparaît que ces personnes vivent sur Terre. Vous a-t-il dit s’ils vivaient dans des villes souterraines ou bien est-ce que certains d’entre eux vivent en fait à la surface ?

Corey : Non, je n’ai pas eu d’informations aussi détaillées.

David: D’accord.

Corey : J’étais… La seule autre information qu’il m’ait vraiment donnée, était que les humains avaient découvert ces ruines en Antarctique depuis un certain temps et qu’ils y faisaient des fouilles. Mais les Pré-Adamites n’étaient pas autorisés à se rendre là-bas.

L’Antarctique était contrôlée par les Reptiliens.

David: Waouh!

Corey : Et c’est seulement très récemment qu’une sorte d’accord a été négocié afin d’autoriser ces Pré-Adamites à commencer à se rendre là-dessous et à visiter leurs anciennes villes.

David: Qu’ont-ils trouvé exactement dans ces ruines?

Corey : Et bien, ils ont trouvé beaucoup de technologies – la plupart étaient détruites mais ils en ont trouvé beaucoup. A peu près tous les bâtiments étaient… Il n’y avait pratiquement plus de briques les une sur les autres. Ils étaient complètement anéantis. Pourtant, sous terre…

David: Pourtant il y avait encore de la technologie intacte ?

Corey : Tout à fait. Ils ont trouvé bien plus sous terre.

David: Oh.

Corey : Ils ont trouvé les anciennes bibliothèques et des cachettes avec de la technologie.

David: Cela a dû être passionnant pour eux d’être en mesure d’avoir accès à leurs propres ruines.

Corey : Oui. Je veux dire, cela faisait 10 000 ans et toutes leurs archives étaient là-bas. La majeure partie de leur technologie était là.

Ce serait comme d’envoyer certains de nos gens sur une base lunaire et qu’il arrive ensuite une catastrophe sur Terre au point qu’ils ne puissent pas revenir se réapprovisionner.

David: D’accord. Alors, le point important suivant que nous avons, c’est qu’à un moment il a arrêté de vous parler.

Corey : Tout à fait. Tout d’un coup, j’avais la tête de quelqu’un qui ne comprend pas pourquoi on lui raconte tout cela. Cela m’a fait… C’était un petit peu embarrassant pour moi. Je ne comprenais pas son raisonnement.

Et pendant que je pensais à cela, il a vu l’expression sur mon visage et il s’est arrêté. Il m’a dit qu’il allait utiliser sur moi la même technologie encore une fois afin de modifier mon état de conscience…

David: Oh, non.

Corey : … afin d’essayer d’obtenir plus d’informations de ma part. Je lui ai dit, “Écoutez, je serai heureux de réponde à vos questions. Vous n’avez pas besoin de faire cela.”

Il m’a ignoré, il s’est dirigé vers la même petite table en métal et il a pris une sorte de gros cylindre avec un cône convexe à une extrémité, semblable à une sorte d’antenne.

Il l’a regardé et il a fait quelque chose, et j’ai entendu ce ronronnement. Mais juste avant cela, il avait mis des protège-tympans.

Et c’est la dernière chose dont je me souvienne, mis à part le fait que je me suis retrouvé à marcher dans la partie arrière de l’appareil avec mon bras derrière moi. Un des hommes tenait mon épaule comme cela [me serrant fortement] en me faisant descendre. Et l’autre homme devant moi le bras tendu vers l’arrière et tenant mon poigné. Ils faisaient très attention à ce que je ne tombe pas.

David: Donc, ils n’étaient pas vraiment hostiles envers vous mais ils vous retenaient plutôt de ne pas tomber puisque vous étiez complètement dopé.

Corey : Ils essayaient sans aucun doute de s’assurer qu’il ne m’arriverait pas la même chose que la dernière fois.

David: Waouh !

Corey : J’ai donc vraiment commencé à revenir à moi pendant que je descendais les escaliers. J’ai commencé à revenir vers ma maison et je suis entré. Il y avait un orbe bleu qui zigzaguait dans ma salle à manger.

David: Waouh ! Pendant que vous dites cela j’ai des frissons sur le cuir-chevelu.

Corey : Oui. Je veux dire, j’ai ouvert la porte et il était simplement – zit-zit, zit-zit, zit-zit [se déplaçant à travers la pièce] zigzaguant tout autour.

David: Waouh !

Corey : J’ai refermé la porte derrière moi et il a foncé juste ici [directement au niveau de la poitrine de Corey] et s’est arrêté. J’ai alors indiqué que j’étais prêt. Et la chose suivante que je sais, c’est que je me suis retrouvé de retour sur l’appareil des Mayas.

David: D’accord. Waouh !

Corey : Je me tenais exactement au même endroit. Et près de la console flottante en pierre que j’ai déjà décrit précédemment, Gonzales était assis et il la regardait. Cette fois, il y avait six Mayas dans la pièce, trois femmes inclus.

J’avais seulement vu une femme de près une seule fois auparavant. Et elles ne sont pas très différentes des hommes.

David: D’accord. Avait-elle la coiffure houppée ?

Corey : Oui. Ses cheveux étaient tressés. La coiffure houppée était… L’artiste n’a pas été en mesure de la représenter complètement… Leurs cheveux sont plus enroulés en tresses et ensuite, tressés en cercles.

David: Ah.

Corey : Et il y a des filaments d’or à l’intérieur des tresses.

David: Waouh! D’accord.

Corey : Bref, Gonzales m’a regardé et m’a rejoint. Il avait en main la même sphère en pierre noire

David: Et quel avait été le rôle de cette sphère la dernière fois que vous l’aviez vu l’utiliser ?

Corey : La dernière fois, il l’utilisait pour me scanner.

David: Pour votre mémoire ?

Corey : Il a marché vers moi et pendant qu’il marchait, il l’a levé. Il souriait et il était très aimable. Il m’a dit, “S’il-te-plaît, concentre ton attention sur la boule magique,” vous savez, comme la boule n°8 au billard.

David: Tout à fait. Il a été drôle.

Corey : Tout à fait. Oui. Il la tenait à environ une dizaine de centimètres de mon front et il faisait cela [bougeant la sphère noire de droite à gauche devant le front de Corey].

Je peux dire qu’il était concentré.

David: C’était pour votre mémoire ? Vous ne nous avez jamais vraiment expliqué.

Corey : Et bien, je ne sais pas.

David: D’accord.

Corey : Cela pourrait être une sorte d’appareil comme un tricordeur.

David: D’accord.

Corey : Je ne sais pas. Il m’a donc scanné pendant une minute et ensuite il est retourné sur ses pas et a poussé la sphère contre un des côté de la console en pierre. Et elle est simplement [zoum] entrée à l’intérieur de la console.

David: Waouh!

Corey : Elle avait disparu. Il s’est tourné et à regarder les Mayas qui étaient dans la pièce et je suppose, qu’une sorte de chose télépathique s’est passée car ils ont fait demi-tour et sont entrés dans la pièce suivante.

Il y avait une double-porte donnant sur l’autre pièce et celle-ci ressemblait pratiquement à celle où nous étions avec la console flottante. Ils se sont tous rassemblés autour de la console.

Gonzales est revenue vers moi et il m’a dit, “Je veux m’excuser et te donner quelques explications au sujet de ce qui se passe.” J’étais fin prêt.

David: À ce stade, des excuses ne semblent pas suffisantes. Vous avez été torturé. Vous avez été interrogé.

Corey : Il parlait surtout des deux derniers incidents.

David: D’accord.

Corey : Il a déclaré que cela avait été autorisé dans un but précis. Il a déclaré qu’à l’intérieur du Programme Spatial Secret du MIC [Complexe Militaro-Industriel], il y avait beaucoup de gens qui commençaient à être un peu désabusés.

Ils commençaient à penser qu’il y avait bien plus qui se passait que ce qu’on leur avait dit,…

David: Tout à fait.

Corey : …bien qu’on leur ait promis qu’ils étaient au sommet de la pyramide des renseignements.

David: Tout à fait.

Corey : Il a dit que je ne savais rien de cette opération parce qu’ils auraient été capables de le comprendre très facilement.

David: Bien sûr.

Corey : J’avais inconsciemment retenu tous ces éléments de télémétrie lors du vol de reconnaissance avec les Anshars et il y avait beaucoup d’autres informations que j’avais inconsciemment retenues.

David: Je ne sais pas ce que vous voulez dire par télémétrie.

Corey : Je ne me souviens pas de toutes les informations. Mais il apparaît… Il y avait tous ces panneaux qui surgissaient. Ka’Aree avait dû me dire de ne pas me perdre dans les informations et de simplement regarder la scène.

David: Alors ils ont pu répertorier, comme dans un ordinateur, ce que vous aviez vu sur ces panneaux et vous les extraire en fait ?

Corey : Oui.

David: D’accord. En fait, lorsque vous êtes placés dans cet état exotique de conscience par le biais de cette technologie, c’est similaire à la scopolamine, et vous pouvez très précisément revivre le moment où vous étiez et revoir quoi que ce soit dans ce moment.

Corey : Tout à fait.

David: D’accord.

Corey : En fait, Gonzales a dit qu’ils essayaient d’exploiter l’état dans lequel se trouvait le personnel du MIC SSP, c’est-à-dire un état de désenchantement.

David: Bien.

Corey : Il a déclaré que c’était une opportunité parfaite pour semer de façon intelligente à l’intérieur de ce groupe l’information au sujet des Programmes Spatiaux Secrets plus importants et sur toutes les autres choses qui se passent.

En faisant cela, cela pourrait peut-être combattre, ou prévenir, cette divulgation partielle sur le Programme Spatial Secret du MIC qui est sur le point de se produire.

David: Tout à fait. S’ils mettent en doute ce qu’on leur avait dit, alors ils ne vont plus être en mesure d’avancer et croire qu’ils représentent la vérité. Ils vont avoir des doutes.

Ils vont avoir des raisons de croire, avec des preuves, que vous dites la vérité parce que vos tests de cheveux confirment que vous étiez bien dans ces lieux.

Corey : Tout à fait, ainsi que les informations issues de l’interrogatoire. Et un très petit pourcentage de ce programme du MIC commençait à se demander ce qui était vraiment en train de se passer.

David: Vous sentez-vous mieux au sujet de toutes ces choses horribles que vous avez traversées, sachant que vous avez été un des membres de l’équipe et que vous pourriez avoir été l’instrument de l’arrêt de la divulgation partielle?

Corey : Absolument. Si vous savez qu’il y a une raison à vos souffrances, alors vous arrivez plus facilement à les surmonter.

David: Absolument. Quelle est la probabilité que Sigmund soit en mesure de passer l’information à travers la structure de commandement du Programme Spatial du MIC ? A-t-il suffisamment d’influence de sorte que ce qu’il a appris de vous va pouvoir imprégner les rangs ou bien est-ce si compartementalisé qu’il y aura beaucoup de groupes ignorants de tout cela ?

Corey : C’est extrêmement compartementalisé mais de ce qu’il m’a dit la fois précédente, il est en charge de plusieurs groupes. Alors, il est plutôt bien placé.

David: D’accord. Alors cela pourrait tout à fait avoir un effet boule de neige à propos de la vérité ?

Corey : Oui.

David : C’est génial.

Corey : Oui.

David : Alors, est-ce que Gonzales avait d’autres choses intéressantes à vous dire lors de cette rencontre ?

Corey : Nous avons commencé à parler des Pré-Adamites, de la conversation que j’avais eue avec Sigmund. En fait, Gonzales m’a dit que ses renseignements confirmaient la même chose. C’est-à-dire qu’il y avait deux lignées parmi les Pré-Adamites qui étaient considérées comme étant de la royauté.

David: Alors, que savons-nous de ces deux lignées ? Est-ce que cela correspond par exemple, à l’Amérique et à l’Europe ?

Corey : Et bien, la façon dont il me l’a expliqué c’est qu’il y avait deux lignées considéraient comme étant de la royauté et elles étaient en compétition entre elles par rapport aux ressources et au contrôle d’un certain système financier sur la planète.

David: Bien.

Corey : Nous avons parlé de quelques unes de ces choses et ensuite, la suite de la conversation a changé. Il y a longtemps, on m’avait dit que dans certaines anciennes structures, il y avait des cavités et des murs dans lesquels l’ancienne technologie avait été stockée.

David: Et bien, si nous partons de l’idée que la Cabale a créé les Talibans, Al-Qaïda et ISIS comme armées de substitution, quand nous voyons les Talibans exploser les anciens Buddhas en Afghanistan, cela semble tout à fait inacceptable de détruire ces monuments

Pensez-vous qu’il y avait plus dans cela que le fait d’être simplement des fanatiques religieux ?

Corey : Dans certains cas, c’est seulement du fanatisme, mais dans d’autres cas, ils cherchent quelque chose. Et dans ce cas, ils avaient totalement démoli plusieurs sites historiques extrêmement importants, d’anciens sites Sumériens.

Et ils ont trouvé de la technologie dans les murs. Je ne sais pas quel type de technologie.

Et pas seulement cela, mais dans le processus de démolition de certains complexes, ils ont trouvé en-dessous des complexes encore plus anciens.

Et la dernière fois que j’en ai parlé avec Gonzales, ils étaient activement en train de déterrer aussi vite qu’ils le pouvaient à cause de la bataille qui avait commencé à Mossoul. Ils avaient cette technologie à Mossoul et ils étaient supposés la donner aux Pré-Adamites de la Cabale.

Ces armées de substitution – c’est exactement de cette façon que Gonzales les nomme – avaient localisé cette technologie et ils avaient refusé de la rendre.

David: C’est compréhensible.

Corey : Et bien, pas pour eux. En fait, c’était un autre groupe de la Cabale qui refusait de remettre de la technologie à ses patrons.

David: D’accord.

Corey : Alors Gonzales a dit que c’était un signe majeur que la coalition de la Cabale s’était affaiblie de manière spectaculaire.

David: Alors quel est l’objectif derrière l’acquisition de cette technologie? Le font-ils pour les Pré-Adamites ? Est-ce une chose que veut la Cabale ? Qu’essaient-ils de faire-là ?

Corey : Les Pré-Adamites essaient de rassembler autant de leur ancienne technologie qu’ils le peuvent.

Et c’est une des raisons pour laquelle ils étaient très excités de descendre dans leurs villes en Antarctique afin d’avoir accès à ces cachettes où se trouvait la technologie.

David: S’ils ont cette technologie, a-t-on la moindre raison de penser qu’ils pourraient essayer de faire leur propre attaque cosmique sous faux-drapeau ou bien qu’ils pourraient trahir tout le monde et devenir leur propre petit groupe de guerre ?

Corey : Je ne sais pas si cela pourrait aller jusque-là mais ils se préparent sans aucun doute à une sorte de conflit ou à quelque chose de d’important.

David: Pensez-vous qu’ils soient inquiets parce qu’ils pourraient être dénoncés et blâmés publiquement, et ensuite poursuivis en justice tout comme les membres de la Cabale pour avoir en fait organisé la Cabale ?

Corey : Absolument. C’est la raison pour laquelle ces élites et ces groupes de Pré-Adamites ont peur aujourd’hui.

David: Beaucoup de personnes risquent d’être confuses à ce stade sachant que nous avons parlé de l’IA contrôlant les Dracos et des Dracos contrôlant la Cabale. Aujourd’hui, nous avons le groupe des Pré-Adamites qui débarque.

Alors, que savez-vous des relations entre les Pré-Adamites et les Dracos en termes de systèmes de contrôle de la Cabale ?

Corey : De ce que j’ai pu entendre, je ne pense pas qu’ils s’apprécient beaucoup les uns et les autres. Mais la Cabale fait des affaires avec tous ces différents groupes et beaucoup de ces groupes ne s’entendent pas.

David: Mais ils sont tous d’accord sur le fait de garder le secret ?

Corey : Oui.

David: D’accord. Alors Gonzales vous a dit que ces artefacts ont été localisés.

Corey : Tout à fait.

David: Avons-nous la moindre connaissance de ce qu’il reste encore dans les autres structures ? S’ils ont détruit des constructions, vont-ils encore essayer d’en détruire plus ?

Corey : Et bien, il a déclaré que, je suppose, des sortes d’opérations ou des programmes du type opérations secrètes s’étaient passées. Au cœur de la nuit, ils ont envoyé des agents dans toutes les anciennes ruines sur toute la planète et au moyen d’équipement de sonars très performants, ils ont vérifiés les murs.

Ils les ont vérifiés depuis l’espace afin de savoir s’il y avait encore plus de ruines en-dessous.

Alors, oui, ils voulaient sans aucun doute trouver cette technologie avant que les groupes de la Cabale ne les trouve.

Et c’est à ce moment de la conversation que je me suis aperçu que la console flottante avait commencé à afficher tous ces différents symboles colorés.

Et Gonzales m’a vu en train de les regarder, alors il s’est tourné pour regarder et il s’est levé immédiatement pour aller jusqu’à la console.

Pendant qu’il se dirigeait vers la console, deux des Mayas sont revenus dans la pièce. Et ils ont commencé à regarder à ce qui semblait être une sorte de séquence de glyphes qui reproduisait le même modèle sur la console.

David: Est-ce que les couleurs variées ?

Corey : Oui.

David: Quelles sont les couleurs que vous avez vu ?

Corey : Du bleu, du rouge, de l’orange, du jaune – et même du vert.

David: D’accord.

Corey : Et Gonzales s’est tourné vers moi et il avait une sorte d’expression inquiète. Et il m’a demandé, “Est-ce que ta mémoire s’est améliorée ou bien est-ce qu’elle s’est détériorée ?”

Et j’ai répondu, “Tu sais, en fait, cela s’est aggravé. J’ai des difficultés à me souvenir de choses comme la date de naissance de mes enfants.”

David: Waouh !

Corey : Il a plissé le front et il a dit, “Et bien, je consulterai le groupe des Mayas afin de voir s’il y a quoi que ce soit que nous puissions faire pour t’aider.”

Et brusquement, son visage s’est éclairé d’un large sourire. Je suppose qu’il avait vu derrière moi, un Orbe bleu était apparu dans la pièce et a zigzagué en face de moi et a fait la chose habituelle. Elle s’est arrêtée juste ici [environ à 30 cm de la poitrine de Corey].

Et Gonzales a commencé… il souriait et il a commencé à faire cela [à saluer pour dire au revoir].

J’ai indiqué que j’étais prêt et je suis parti. Je suis arrivé tout droit dans ma salle à manger d’où j’étais parti. J’étais exténué. J’ai marché jusqu’au canapé, je me suis étendu et je me suis endormi jusqu’à ce que mes enfants n’arrivent.

David: Alors, dans notre chronologie, quelle est la chose suivant qui vous soit arrivée ?

Corey : Environ deux jours plus tard… Je suis un vrai lève-tôt. Je me suis levé de très bonne heure et je me suis mis au travail dans la salle à manger.

J’étais assis sur le canapé en train de taper sur le clavier de mon ordinateur quand brusquement, j’ai ressenti de l’électricité statique dans la pièce, juste partout… La pièce était remplie d’électricité statique.

Je savais qu’il se passait quelque chose. Et mon attention a été attirée vers ma droite.

Le mur où se trouve la cheminée, le mur extérieur qui mène au jardin, a commencé à presque devenir liquide. Il faisait comme cela [Corey montre un mouvement de vagues].

Le mur se déformait vers l’intérieur de la pièce et les côtés étaient en train de bouger autour.

David: Daniel, mon initié qui a travaillé à Montauk, m’a dit que lorsqu’un portail était raté et apparaissait au mauvais endroit, tout comme lorsqu’il était à la cafétéria, ressemblait exactement à cela. Et que dans certains cas, vous verriez à travers comme un champ couvert d’herbes mais qui n’était pas réellement là.

Mais que si vous traversiez ce mur, vous iriez là-bas.

Corey : Tout à fait. Je regardais la scène et je devenais très angoissé.

J’ai un canapé d’angle dans mon salon et il y a une table basse au niveau de l’angle et ensuite, il y a le mur avec la télé.

Je me suis levé quand j’ai vu le mur faire cette drôle de chose et je me suis éloigné mais j’étais toujours entre le canapé et la table basse.

David: Ah, ah, ah, comme si cela allait faire quoi que ce soit.

Corey : Je sais, mais je commençais à… J’étais “Ho !”. Je me suis éloigné. Et simplement comme si elle sortait de l’eau, il y avait la même femme bannie que dans la chambre d’hôtel.

J’étais sous le choc. Cela m’a scotché. J’ai paniqué.

David: Waouh!

Corey : Je tremblais. J’étais en panique.

David: Pouvez-vous nous la décrire?

Corey : Oui. Elle était plus grande que dans mes souvenirs. Mais la fois où je l’avais vu, j’étais étendu dans mon lit.

Elle mesurait un bon 10 ou 15 cm de plus que moi.

Elle était superbe. Elle avait un squelette fin, de beaux yeux bleus et elle portait…

David: Avait-elle des cheveux blancs comme Ka’Aree?

Corey : Non. Elle était blonde. Et elle avait… cela semblait être un tissu entortillé autour d’elle… Elle portait un vêtement très révélateur et peu couvrant. C’était comme enroulé autour de sa poitrine et également dans sa partie basse. Il y avait comme une sorte d’enveloppe qui la couvrait.

David: D’accord.

Corey : Immédiatement, elle m’a dit, “Je suis Marra. N’ai pas peur. Je ne vais pas te faire de mal. Tout va bien.”

Vous savez, elle essayait de me calmer mais cela n’a pas marché. Et j’ai vu qu’elle avait également vu que j’étais nerveux. J’avais peur.

Et j’ai vu que cela lui faisait plaisir.

David: Avait-elle une sorte de sourire sarcastique ?

Corey : Elle avait juste un tout petit sourire et ensuite, elle a eu un grand sourire et elle commençait à marcher vers moi.

Elle avait peut-être fait deux ou trois pas quand il y a eu un grand flash de lumière brillante. Et la chose suivant que je sache et que tout était flou.

J’ai essayé à nouveau de regarder.

Et j’ai vu que j’étais dans la pièce voûtée. Et j’ai réalisé que les Anshars étaient intervenus.

David: Vous avez donc été téléporté de votre maison avec Marra ?

Corey : Oui.

David: Vraiment ?

Corey : Quand j’étais… Quand j’étais en mesure de voir à nouveau, j’ai vu deux hommes Anshars venir près de Marra et l’approcher.

Elle était sous le choc et avait un regard de terreur. Son comportement a complètement changé.

David: Waouh !

Corey : Ils ont marché jusqu’à elle. Ils ont échangé un regard. Je suppose qu’ils communiquaient. Et ils l’ont escorté jusqu’à la porte qui a un champ de force lumineux qui la ferme.

Le champ de force a disparu et ils sont entrés et j’ai vu un couloir. Ils ont commencé à marcher dans le couloir qui faisait une sorte de courbe.

David: Elle était donc très sérieusement inquiète d’avoir été capturée ?

Corey : Oh, oui. Elle était paniquée.

David: Bien.

Corey : Et j’étais celui qui tremblait comme une feuille.

David: Bien.

Corey : Je tremblais littéralement. Mon cœur battait très vite. Je respirais. Je souffrais encore d’une overdose d’adrénaline.

David: Oui.

Corey : Ka’Aree m’a regardé et a marché directement jusqu’à moi. Elle a posé sa main sur un des côtés de mon visage et m’a regardé profondément dans les yeux, immédiatement j’ai commencé à me calmer.

David: Vous a-t-elle dit ce qui s’était passé ? Quelle était cette chose ?

Corey : J’avais cet air, pourquoi la bannie est revenue ? Pourquoi est-elle revenue me voir ?

David: Bien sûr.

Corey : Et tout ce qu’elle m’a dit était que ses intentions n’étaient pas honorables et que c’était pour cela qu’ils étaient intervenus.

Et je lui ai demandé, “Que va-t-il lui arriver ?”

Et on m’a dit qu’elle allait être mis en stase jusqu’à ce que la fin des évènements à la surface soient passés.

David: Waouh ! Avez-vous eu le sentiment que cela n’allait pas prendre beaucoup de temps et que nous nous dirigeons vers une conclusion rapide ?

Corey : C’est le sentiment qui prédomine parmi la plupart des personnes dans les programmes. Cela devient critique.

David: Il apparaît donc, étant donné la quantité d’avertissements que vous avez eu précédemment au sujet de ce qui est autorisé et du karma, si quelque chose de négatif tel que cela est permis de vous arriver, il doit y avoir une sorte de raisonnement logique si l’on se base sur ce que les Aviens Bleus ont partagé avec vous, ce qui est dans La Loi Une.

Dans La Loi Une, ils disent toujours aux trois personnes qui servent de canaux, “Conserver votre alignement avec précaution. Ne permettez à aucune pensée négative d’entrer dans votre esprit. Essayez de préserver autant d’harmonie entre les uns et les autres que possible.”

Corey : Oui, et c’était… Une fois que Marra a été escortée dehors, nous avons parlé d’elle un peu plus longuement. Elle m’a dit que Marra ne serait plus un problème mais que je devais surveiller que d’autres de son groupe ne vienne pas la chercher dans quelques temps.

David: Tout à fait.

Corey : À ce moment-là, elle a posé ses mains sur chacune de mes épaules et m’a regarder droit dans les yeux, et elle a commencé à me parler.

La conversation portait sur le fait que je devais élever mes vibrations, que certains des sentiments de colère que j’avais contre certaines personnes m’affectaient de sorte qu’ils avaient des difficultés à m’atteindre par le biais de La Structure.

David: Tout à fait. Et ces problèmes avec la colère pourraient également avoir ouvert une porte permettant à Marra de s’y introduire.

Corey : Tout à fait.

David : D’accord.

Corey : Nous avons donc eu cette conversation et quand elle eu fini de me dire tout ce dont je viens de vous parler – elle avait ses mains sur mes épaules pendant tout ce temps – elle m’a simplement [pst] donné un coup rapide comme cela [sur les épaules de Corey], elle a reculé et m’a dit, “Nous vous renvoyons chez vous maintenant.”

Et il y a eu un grand flash et j’étais de retour dans le salon.

David: Depuis que cela vous est arrivé, avez-vous eu d’autres contacts avec les Aviens Bleus avant que nous ne fassions ces enregistrements ?

Corey : Oui, j’en ai eu. La seule chose que je puisse vraiment partager est la scène cosmique que j’ai vue. Quand je l’ai regardé, elle semblait identique sauf que les sphères étaient extrêmement transparentes.

Elles deviennent de plus en plus transparentes.

Les neuf sphères métalliques étaient dans la même position.

Et le contenu de ces rencontres était assez similaire à celui de ma conversation avec Ka’Aree. Ils étaient inquiets de l’état dans lequel j’étais.

Cela n’était pas du tout favorable à la mission.

David: C’est tout le temps dont nous disposons pour cet épisode de “Divulgation Cosmique”. Nous avons dépassé le temps mais vous aimez quand cela arrive. Nous nous verrons la prochaine fois.

Je suis David Wilcock avec Corey Goode, merci de nous avoir regardés.

Source : https://fr.spherebeingalliance.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez15
+11
Tweetez
Enregistrer
Partagez1