Nouvelle Technologie Nouvelle Terre Objectif : Robot et Cyborg

Des chercheurs veulent être cryogénisés à leur mort pour ressusciter après

cryogenisation-Certains l’aiment froid… C’est ici le cas de trois académistes de l’université d’Oxford qui ont prévu de se faire cryogéniser une fois morts dans l’espoir de ressusciter lorsque la science le permettra. Loin de faire un caprice, les scientifiques croient dur comme glace à un possible inversement du processus de mort.

 Nick Bostrom, directeur des recherches au Future Humanity Institute, Anders Sandberg et Stuart Armstrong, tous trois chercheurs à l’université d’Oxford ont pris la décision très médiatisée de… se faire cryogéniser lorsque la mort arrivera.

Pour cela, les scientifiques ont fait appel à deux compagnies Alcor Life Extension Foundation dans l’Arizona et la Cryonics Institute dans le Michigan aux Etats-Unis.

Ils ont également arrangé les moindres détails afin d’être un jour ressuscités comme ils l’espèrent. 

Il serait « très excitant de se réveiller dans un nouveau monde », explique Sandberg cité par le Daily Mail. « Revenir voir ce qui ce sera déroulé durant un siècle, comparer les similitudes et les différences entre le monde d’aujourd’hui et celui de demain », ajoute de son côté Nick Bostrom.

Cette démarche n’a rien d’un caprice, ni d’un projet fou pour ces chercheurs. Il s’agit plutôt selon eux, de tester les limites et de servir la science. Deux options s’offraient ainsi à eux, la cryogénisation totale du corps ou seulement de la tête.

Bostrom et Sandberg ont opté pour une cryoconservation de leur tête par la compagnie Alcor, moins chère tandis que leur collègue Armstrong a désiré cryogénisé tout son corps au Cryonics Institute.

« Si vous vous imaginez le monde, disons dans 200 ans, lorsque la réanimation sera possible, ce sera probablement un endroit merveilleux à (re)découvrir », affirme Stuart Armstrong.

Un organisme conservé par le froid

A leur mort, les têtes de Bostrom et Sandberg seront donc conservées dans de l’azote liquide (à -196°C) et perfusées avec un mélange de produits chimiques antigel.

Le but : conserver les propriétés du cerveau dans lequel résident notamment la personnalité et la mémoire. Nous savons aujourd’hui que certaines activités du cerveau peuvent être mises en pause et reprendre peu après. Cependant, la remise en route après un long arrêt tel que la mort est une chose bien plus compliquée.

Si quelques expériences ont été menées, elles ont concerné essentiellement des parties de l’organisme comme des tissus, des cellules, des vaisseaux sanguins ou les organes de petits animaux. L’espoir est donc de parvenir un jour à inverser le cycle de la mort et de refaire partir l’organisme de personnes cryogénisées. Pour cela, il faudrait encore parvenir à réparer les dommages causés par le manque temporaire d’oxygène, certaines contraintes chimiques ou thermiques.

D’après certaines scientifiques, des nanoparticules pourraient être utilisées pour régénérer les cellules mais les recherches doivent être poursuivies avant de pouvoir en arriver à un tel point.

Dans le cas de Bostrom et Sandberg, toutefois, seule la tête subsistera, tout le corps ne pourra donc être ressuscité. Ce qui ne semble pas les déranger puisqu’ils n’excluent pas que la science puisse connecter un jour leur cerveau à un ordinateur voire à un autre corps.

117 patients déjà cryogénisés

Pour avoir un ordre d’idée, le prix d’une cryogénisation varie entre 20.000 et 150.000 euros que les Américains peuvent aujourd’hui choisir de payer avec leur assurance décès.

Une possibilité qui rend le procédé relativement disponible à de nombreuses personnes. Stuart Armstrong affirme ainsi que cette congélation future lui coûte à peine 30 euros par mois pour couvrir les frais de l’opération.

Néanmoins, les spécialistes de la technique rappellent tout de même que rien n’est assuré et que seule la science pourra fournir des réponses dont personne ne dispose actuellement.

Aussi, il n’est pas exclu que les cryogénisés restent endormis à jamais… A ce jour, Alcor aurait déjà cryogénisé 117 patients et 985 autres attendraient de l’être.

Source: http://www.maxisciences.com/cryog%e9nisation/des-chercheurs-veulent-etre-cryogenises-a-leur-mort-pour-ressusciter-apres_art29800.html

Publié sur http://www.wikistrike.com

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares