A la Une Terrorisme

Deep State : La procureure qui cherchait la vérité sur l’attentat islamiste d’Atlanta est assassinée

Un nouveau rapport du Service russe de renseignement étranger (SVR), diffusé aujourd’hui au Kremlin, dit que Trinh Huynh, une procureure/avocate des plus compétentes d’Atlanta (Géorgie) a été abattue en plein jour hier, quelques minutes seulement après avoir déposé des demandes légales au palais de justice fédéral concernant l’attentat terroriste de Daech qui a détruit le pont I-85 avec une bombe.

Un balayeur d’Atlanta, nommé Toney Booker, a été le témoin de cet assassinat et a informé la police locale: « Elle traversait la route, l’assassin sortit son fusil et tira trois fois. Elle tombe, et il part en courant. « . L’assassin, qui était en tenue militaire, a été filmé sur des enregistrements de vidéosurveillance alors qu’il s’éloignait en courant.

Selon ce rapport, Trinh Huynh était une avocate américaine d’origine vietnamienne, travaillant avec la firme The Gibson Law Firm, LLC, spécialisée dans les litiges d’entrepreneurs de construction et diplômée de l’Université de Princeton. Elle a obtenu son diplôme en droit de l’École de droit de l’Université Emory.

En réalité, Trinh Huynh a été formidable dans son domaine d’expertise de la construction. Elle a également rédigé de nombreux travaux sur le sujet, y compris son livre de 2009 intitulé «L’ABC du gouvernement fédéral» “The ABCs of Federal Government Contracting”. Elle a publié 2009 : «Travaux de maintenance de la construction et exigences en matière de documentation pour les contrats gouvernementaux» “Construction Recordkeeping and Documentation Requirements for Government Contracts” (Co-présentateur, séminaire de Lorman Education Services).

En tant que procureure en interne, pour United Parcel Service (UPS), la plus importante société de livraison de colis au monde, dont le siège est à Atlanta, Trinh Huynh est apparue hier au tribunal de district nord de Géorgie, où elle a déposé des documents juridiques pour UPS affirmant une demande de force majeure en raison de la destruction du pont I-85, c’est une clause commune dans les contrats qui libère les deux parties de la responsabilité ou de l’obligation lors d’un événement ou d’une circonstance extraordinaire hors du contrôle des parties, comme une guerre, une grève, une émeute, un crime etc. qu’on appelle cas de « force majeure ».

Donc, Trinh Huynh a déposé sa demande de force majeure pour UPS, ses autres documents juridiques contiennent des demandes juridiques « communes et naturelles » pour tous les documents fédéraux et d’État de la Géorgie concernant l’explosion du pont I-85. Mais dans les 30 minutes qui ont suivi ces dépôts, elle a été assassinée, et, comme par hasard, tous les documents juridiques qu’elle a déposés ont mystérieusement «disparu » devenant juridiquement « inexistants».

Quant à la raison pour laquelle Trinh Huynh devait être assassiné, cela est dû à la politique de longue date des agents de renseignement du « Deep State » américains, actuellement en guerre contre le président Donald Trump .

Ces agents utilisent ainsi des « assassinats en guise de messages» afin de faire peur à quiconque ose interférer dans leurs objectifs.

Dans ce cas particulier, le « Deep State » veut cacher cette attaque terroriste de l’État islamique loin de l’administration Trump car cette attaque justifie les avertissements de Trump sur l’importance d’une menace de ces terroristes contre les États-Unis.

Le SVR avait précédemment décrit la manière que les terroristes de l’État islamique ont utilisée pour détruire ce pont (ces islamistes s’étaient infiltrés en Géorgie en tant que réfugiés venant de Syrie, sous la responsabilité d’Obama-Clinton) (voir USA. Un attentat daéchien détruit le grand pont I-85 à Atlanta. Silence assourdissant.)

Ce rapport affirme aussi que, bizarrement, le FBI a chargé son directeur adjoint, Andrew McCabe, de mener personnellement une enquête sur cette affaire. Or, ce directeur adjoint du FBI, a été nommé par le directeur du FBI, James Comey, pour être ce fonctionnaire des services de renseignement n ° 2 peu de temps après que le président Trump a pris ses fonctions.

Mais qui a incroyablement « oublié » de noter, sur ses formulaires de déclaration financière, pour 2015, que son épouse, le Dr Jill McCabe, a reçu près de 600.000 $ des agents d’Hillary Clinton.

D’ailleurs, le puissant sénateur des États-Unis, Charles Grassley, demande maintenant des explications, car ce McCabe est étroitement lié aux tentatives du «Deep State» de compromettre le président Trump avec des «fausses nouvelles» et des allégations de liens avec la Russie lui permettant gagner son élection.

Avec les 700 pieds (213 m) du pont I-85 qu’il faut maintenant remplacer, le Département des Transports de l’État de Géorgie a rompu avec le « Deep State » en révélant que seuls les matériaux incombustibles ont été stockés en dessous.

Avec l’assassinat de Trinh Huynh, le conseiller municipal d’Atlanta, Clarence Terrell “C. T.” Martin a appelé à ce qu’on publie les faits véritables derrière cette attaque terroriste, mais les analystes du SVR estiment que, sous deux semaines, il sera « neutralisé », comme tous les autres grands chercheurs de vérité américains avant lui.

Scène de crime d’Atlanta après l’assassinat de Trinh Huynh

Récapitulons :

Nous avons vu que la procureure Trinh Huynh, d’Atlanta (Géorgie) a été abattue en plein jour, quelques minutes seulement après avoir déposé des demandes légales au palais de justice fédéral concernant l’attentat terroriste de Daech qui a détruit le pont I-85 avec une bombe. Il est important de noter que, lors de l’assassinat de Trinh Huynh, l’assassin a suivi des protocoles de tir professionnels, généralement suivis par les exécuteurs de la CIA. La police vient d’arrêter deux personnes pour cet assassinat : un suspect officiel qui n’est qu’un « pigeon », et un « tueur de l’État Profond » qui est le véritable assassin, mais qu’on planque ailleurs.

La bombe au diesel utilisée par Daech pour détruire le pont

Ainsi, dans le rapport qui fait autorité de l’Université George Washington (GWU) intitulé «Une étude de l’assassinat « , il est écrit: « Dans tous les cas, la victime doit être solidement touchée au moins trois fois pour une fiabilité complète « .

Dans environ 13 heures après l’assassinat de Trinh Huynh, les autorités locales de police d’Atlanta ont signalé qu’ils avaient arrêté un homme nommé Raylon Browning pour ce meurtre ; et que, de plus, elles avaient des mandats d’arrestation exceptionnels contre lui pour avoir poignardé deux personnes le jour précédent , et il était en possession des vêtements et de l’arme utilisés dans l’assassinat et avait été arrêté pour violer les lois locales sur la circulation.

Raylon Browning,  le « pigeon » arrêté pour l’assassinat de Trinh Huynh

Elles affirment, en outre, qu’il est maintenant à l’hôpital car « il se serait battu avec un détenu dans le la prison du comté de Fulton mardi soir … des documents allèguent que Browning a commencé à se battre avec le détenu pour «aucune raison apparente … l’agent de détention a déclenché son taser contre Browning pour le maîtriser ».

Or, dans le cadre des procédures et pratiques américaines actuelles de détention, les détenus qui font l’objet d’un meurtre sont toujours incarcérés en isolement total (Garde de protection) lors de la première arrestation pour leur protection des autres détenus.

De plus, une analyse de la reconnaissance faciale par les ordinateurs du SVR de Raylon Browning, comparé à celui de l’assassin (dont l’image a été capturée par de nombreuses images vidéosurveillance) de Trinh Huynh, n’a révélé aucune correspondance. Par contre, cette analyse a révélé une correspondance exacte par rapport à une photo d’un agent opérationnel de l’«État» connu, nommé Nicolai Mork, qui venait d’être arrêté à Las Vegas, au Nevada, après son retour d’Atlanta.

Reconnaissance faciale L’agent de la CIA et de l’État Profond Nicolai Mork, véritable assassin de Trinh Huynh

L’agent opérationnel du « Deep State » Nicolai Mork (à gauche)  avec le célèbre écrivain  Matthew Komatsu (à droite), le 4 novembre 2016.

Or, Nicolai Mork était connu par le SVR depuis la fin des années 1990, lorsqu’il a voyagé en Russie dans le cadre de ses études alors qu’il fréquentait le Pomona College, en Californie, et où il a obtenu un diplôme en économie et en littérature russe, et où il était boursier du mérite présidentiel et national des États-Unis.

Suite à son diplôme de Pomona Collage, Nicolai Mork a obtenu un diplôme de MBA de Massachusetts Institute of Technology (MIT), Sloan School of Management et à occupé un emploi ultérieur chez Bain & Company. Après quoi il a travaillé dans la société internationale d’emballage géant MeadWestvaco entre 1999-2008.

Avec son emploi à la fois chez Bain & Company et MeadWestvaco, Nicolai Mork a eu de vastes possibilités de voyages internationaux pour le compte de son vrai et réel employeur : la CIA.

Bien que le contenu complet du dossier de la SVR sur Nicolai Mork et sa formation militaire de la CIA et des États-Unis reste trop fortement classé pour ce rapport général, les analystes SVR affirment qu’avant l’élection du président Donald Trump en novembre 2016, Mork travaillait avec Matthew Komatsu (auteur des Forces spéciales américaines et chroniqueur du New York Times) pour écrire un livre biographique sur «sa vie et ses aventures»

Si Matthew Komatsu écrit ce livre sur Nicolai Mork, il devrait maintenant inclure son arrestation après son retour d’Atlanta à Las Vegas et son inculpation pour terrorisme et pour détention d’armes de destruction massive. En effet, la police ait trouvé chez lui des explosifs « assez forts pour détruire un char militaire ». De plus, on a aussi trouvé chez lui, 17 disques durs sur son PC contenant de la «pornographie juvénile», des «films scabreux» et des images de lui ayant des relations sexuelles avec des «femmes apparemment inconscientes».

Les analystes de SVR expliquent dans ce rapport que tous les agents américains du «Deep State», comme Nicolai Mork , qui sont ciblés pour l’élimination, ont des accusations de crimes sexuels multiples et sinistres et des allégations jetées contre eux afin de détruire leur crédibilité au cas où ils seraient arrêtés et se « mettraient à table ».

Il en est ainsi aussi des «ennemis de l’État», comme le leader de Wikileaks, Julian Assange.

En ce qui concerne le sort de Nicolai Mork et du « pigeon » Raylon Browning, ce rapport conclut que les analystes de SVR prédisent que les deux seront tués avant que la fin de l’année dans de « circonstances mystérieuses » , exactement comme cela s’est produit immédiatement après les opérations sous faux flagrant montées par le « Deep State », connues sous le nom de Oklahoma City Bombing et du 9/11 terror attacks .

Hannibal GENSERIC.
http://numidia-liberum.blogspot.co.il

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez26
+11
Tweetez
Enregistrer
Partagez1