Guérison Causale Objectif : Robot et Cyborg Retrouver tous nos Dons

Création des premiers neurones artificiels pourtant le cerveau peut s’auto-réparer!

neuroneLa Recherche scientifique

Des chercheurs de l’ULB créent des neurones

Des chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles sont parvenus à créer artificiellement des neurones.

Une avancée scientifique qui pourrait permettre à l’avenir d’envisager de réparer les cerveaux endommagés.

Les scientifiques sont parvenus à transformer des cellules souches provenant de peau humaine en cellules nerveuses cérébrales, relate L’Avenir.

Ces neurones, dont le processus de développement naturel a été recréé par les chercheurs, ont ensuite été intégrés dans un cerveau de souriceau, afin d’observer comment le corps de l’animal réagissait.

« Les neurones humains transplantés s’intègrent de façon efficace dans le cerveau de la souris et peuvent même se connecter avec lui de façon fonctionnelle », affirment les chercheurs, qui peuvent être fiers de leur découverte, puisqu’elle a éré relayée dans la grande revue scientifique Neuron.

Cette expérience réussie ouvre la porte à de nouveaux progrès en matière de neurologie. « À beaucoup plus long terme, le succès des expériences de transplantation suggère des nouvelles voies d’approche dans la réparation du cerveau endommagé ou en dégénérescence », ont expliqué les chercheurs de l’ULB. – Source: 7s7.be

La Voie Holistique

Le cerveau est capable de s’auto-réparer

Comment le cerveau s’auto-répare pdf

Il y a encore quelques années, les neurobiologistes considéraient que le cerveau et la moelle épinière ne pouvaient pas s’auto-réparer.

En 2003, une petite révolution a eu lieu puisqu’une équipe de l’Institut Pasteur a découvert la présence de cellules souches dans le cerveau.

Ils ont montré que des cellules non-neuronales, appelées cellules gliales, pouvaient se transformer en neurones capables de s’intégrer dans le réseau existant.

Ils ont ensuite repérer une molécule responsable de la migration des nouveaux neurones de leur zone de formation au bulbe olfactif, leur destination.

Aujourd’hui, ils viennent de prouver que les cellules gliales sont aussi présentes ailleurs, notamment le long d’un tunnel dans lequel migrent les nouveaux neurones, ainsi que dans le bulbe olfactif.

Ils ont également démontré que l’absence de stimulation olfactive, à la suite d’une lésion de l’organe sensoriel, intensifiait la transformation des cellules gliales en neurones.

Cette formation de nouveaux neurones ainsi stimulée, montre donc que le cerveau possède des propriétés d’auto-réparation. Ces travaux laisse envisager de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson par exemple.

Source : CNRS

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares