Énergies La Bible - doc Religion et Tradition Science et Conscience

APRÈS LE DÉLUGE

APRÈS-LE-DÉLUGE-2Après le Déluge; Une planète cimetière : Les combustibles fossiles, les fausses dates et les phosphates. 

Nous nous tenons sur les épaules de ceux qui sont venus avant nous, mais également, sur leurs têtes, leurs dos, leurs ventres et leurs pieds !

Par Chris Parker –

Prologue

C’était la meilleure des époques, c’était la pire des époques, c’était l’âge de la sagesse de l’homme, c’était l’âge de la folie, c’était l’époque de l’incrédulité.

C’était le meilleur des temps du point de vue des hommes (c’est ce qu’ils croyaient) parce qu’ils mangeaient et buvaient, chantaient, dansaient, faisaient la fête, se mariaient et faisaient n’importe quoi et tout ce qu’ils voulaient.

Tous leurs désirs maléfiques étaient réalisés.  Ils ne reconnaissaient aucun maître et aucun Dieu; beaucoup vivent aujourd’hui de la même manière.

C’était le pire des temps parce que, dans quelques jours, toute chose vivante qui possède le souffle de vie serait morte, à l’exception de Noé et des sept personnes justes avec lui et l’ensemble des animaux qu’ils avaient apportés avec eux dans l’arche.

Une grande partie de la création que Dieu avait appelée bonne et très bonne a été détruite et les corps des hommes, des animaux et de la végétation morte dans et hors des océans jonchent toujours cette planète, si l’on sait où chercher.

Introduction

Si vous êtes assez privilégié pour posséder un des ordinateurs les plus récents avec un processeur multi-cœurs, peut-être une puce double ou quadruple, félicitations; vous utilisez tous les jours une technologie près du sommet de la capacité technique de l’homme.  Certaines de ces micropuces récentes utilisent maintenant une technologie 45 à l’échelle nanométrique qui peut emballer plus d’un milliard de transistors sur une seule puce.

Il serait commun pour la science de se référer à la capacité très avancée de ces merveilles des prouesses technique de l’homme comme « l’évolution » de la micropuce, mais, bien sûr, ces micropuces ont toutes été intelligemment conçues. Personne ne pourrait être convaincu que ces micropuces qui opèrent les ordinateurs, ou les logiciels qui les instruisent, sont arrivées par accident ou qu’ils se sont auto-créés au fil du temps; mais, c’est ce qu’on nous demande de croire au sujet d’artéfacts intelligemment conçus beaucoup plus complexes, comme l’ADN et la vie elle-même.

« Je Te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien. » Psaumes 139:14

Les preuves objectives de l’astronomie, de la cosmologie, de la biologie et de la géologie vérifient que l’univers, et tout ce qui s’y trouve, a été créé par Dieu. Cependant, la science, les médias et le système éducatif continuent à nous implanter des approches matérialistes et athées de nos origines, qui sont heureusement rejetées par la majorité du peuple américain.  Selon un récent sondage, la majorité d’entre nous acceptent encore la vérité littérale de la Bible.

J’ai été frappé par un récent programme, Nova, qui a commencé par déclarer sans équivoque avec une voix résonnante que le Grand Déluge n’était rien d’autre qu’un mythe, peut-être simplement inspiré par un énorme déluge régional dans la Mer Noire.  Plus tard, ils ont sans doute cherché des garanties, mais, j’avais déjà changé de canal.  Il n’est pas étonnant que les athées et les matérialistes refusent d’accepter la vérité sur un Déluge mondial; à ce moment dans le passé de la planète, chacun de tous les non-croyants sur la terre périt.

De tout ce qui a vécu avant le Déluge, nous avons brûlé les corps ou les restes (flore et faune) pendant des milliers d’années comme carburant.  Nous les utilisons dans nos voitures et nos machines.  Leurs détritus, sous leurs formes actuelles, sont utilisés pour construire des maisons, des murs et des rues.  Les produits chimiques dans leurs os sont utilisés pour fertiliser nos cultures et nos jardins.  Leurs restes peuvent même être portés autour du cou ou sur nos doigts comme des bijoux.

Cette planète est un cimetière et la vie qui existait avant le Déluge est enterrée tout autour de nous.

Nous ne devrions pas en être surpris.

Comme la Bible nous le dit dans Genèse 3:19 : « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; Car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »

Nous nous tenons sur les épaules de ceux qui sont morts avant le Déluge, mais aussi, sur leurs têtes, leurs dos, leurs estomacs et leurs pieds, etc. …

De la poussière à la poussière

On me demande souvent que s’il y a vraiment eu un Déluge Universel, pourquoi ne trouvons-nous pas plus de fossiles d’êtres humains ? 

Si vous pensez à ce monde présent qui est recouvert par 70% d’eau, vous pourriez réellement vous attendre à ce que les créatures marines et les algues représenteraient la plus grande masse biologique qui auraient été laissée comme témoignage d’un Déluge Universel. Puis, à partir de la terre, la deuxième plus grande masse que vous pourriez vous attendre serait la flore, les arbres et les plantes qui recouvrent largement la terre.  Après cela, la faune, avec la masse de toutes les créatures de Dieu, y compris les insectes éclipsant les humains.  Les humains devraient représenter un petit pourcentage de la masse totale des restes biologiques.

Les Microbes et les Hommes, 4ième édition, 2000, confirme que la masse de la vie microscopique a été calculée pour être de l’ordre de 5 à 25 fois la masse de toutes les autres formes de vies animales.

L’importance de tout cela est que la plupart des roches sédimentaires sur terre sont reliées par les corps de ces créatures ayant apparemment vécu à travers la planète par l’eau et distribués dans les dépôts alluviaux (ayant vécu dans l’eau).

Maintenant, la craie est une roche sédimentaire poreuse, souple et blanche, et une forme de calcaire.  La science nous dit simplement qu’elle est essentiellement composée de calcite, sans reconnaître que la source de la calcite est organique.

« Revenons encore une fois à la croûte de la terre et cherchons dans une autre direction […].  Que le lecteur suive mentalement la piste que nous allons lui indiquer et qu’il s’efforce, s’il le peut, d’estimer le contenu cubique d’une telle masse de matière solide, s’il peut se faire une idée de l’importance de la vie microscopique dans les travaux de la création.

Commençant à Dover, ou Beachy Head, suivez le cours vers les plaines du nord et du sud jusqu’à leur point de jonction dans l’est du Hampshire, où elles sont rejointes par une autre branche de plaines similaires commençant près de Weymouth.

Ces trois étendues de craie entourent une zone qui comprend tout le nord du Hampshire et la plus grande partie du sud du Wiltshire.  Mais, ce n’est pas tout. Par les plaines de Marlborough, par les plaines Ilsey et par Whitehorse Hills, la craie se jette dans l’Oxfordshire et continue, avec quelques interruptions, à travers Buckinghamshire, Bedfordshire, Cambridgeshire et dans le Norfolk.  Mais, ce n’est pas tout.

Les hautes falaises entre Cromer et Huntanton, les hautes plaines du Lincolnshire et du Yorkshire sont toutes composées de craie.  Vers le sud, demandez aux touristes combien il y a de craie dans l’île de Wight.  De la craie le long de la côte, de la craie dans les collines, de la craie dans les vallées; la craie forme l’Inkpen Beacon, Wilts, un millier de pieds au-dessus du niveau de la mer, la craie forme les aiguilles en ruine; tout est craie, seulement de la craie, de la craie et du silex !

Pourtant, prenez une pincée de la masse blanche, mettez-en une particule pas plus gros qu’une tête d’épingle sur un microscope, et quel spectacle surprenant se dévoile !  La poussière est épaisse avec des formes organisées, tous des coquillages et des coraux !  Les aiguilles sont des coquilles et des coraux.  Les plaines sont des coquilles et des coraux !  Sous la mince couche de gazon vert des hautes plaines se trouvent des coquillages et des coraux.  Le grand Humber roule sur des coquillages et des coraux.  Les murs blancs de l’Angleterre sont des coquilles et des coraux.  La falaise de Shakespeare est composée de coquillages et des coraux.  Les eaux qui s’écoulent autour de Margate, de Ramsgate et de Dover, blanches comme le lait, sont pleines de restes de coquillages et de coraux !  Un million de coquillages et de coraux se trouvent dans un centimètre cube de craie !

Un nombre inconcevable dans une colline et dans toute l’étendue !  Et, ceux-ci aux formes les plus belles, toutes autrefois pleines de vies !  Quelle est la taille d’une partie de la côte sud et de l’ouest de l’Angleterre étant constituée d’êtres individuels de la pointe d’une épingle !  Ces êtres, et l’idée est encore plus étrange, se retrouvent dans nos maisons.  Faisons-nous blanchir nos plafonds, c’est avec des coquillages et des coraux !  Il est dit que les coquillages et les coraux sont présents dans notre lait à Londres ! […]

Le microscope nous le démontre clairement et nous le révèle dans un langage appréciable à l’œil, mais, à peine capable d’être pleinement compris par l’esprit, comment une grande part des opérations de la nature le Créateur a confié à des êtres si infiniment petit. » … W. Buckland, The Living Age, volume 28, Le microscope et ses merveilles.

La science essaie d’échapper à l’implication de tout cela en nous apprenant que la terre est âgée de milliards d’années et que ces formations ont été minutieusement construites à travers les âges.  Mais, comment la science peut-elle expliquer des falaises hautes de milliers de pieds, des zones étendues de la terre et des montagnes hautes de 25,000 pieds cimentées et composées de coquillages et de coraux marins ?

Des cimetières de fossiles et des grottes pleines d’ossements

En général, les fossiles ne sont pas quelque chose qui se forme aujourd’hui.

Certainement pas dans la profusion dans laquelle ils ont été trouvés dans les strates de la terre.  Pour faire un fossile, un animal qui meurt ne doit pas être mangé par des prédateurs ou soumis aux effets de décomposition du soleil ou du vent.  Ils doivent être enterrés très rapidement.

 

Dans le secteur des ossements Karoo, ou Karoo Supergroup, en Afrique du Sud, on estime à 800 milliards les vertébrés fossiles, largement des reptiles des marais.  Composé principalement de dépôts de grès et de schiste en eau peu profonde, le Karoo peut atteindre une épaisseur de 20,000 pieds.  Les lits riches en fossiles s’étirent sur des centaines de milles.

Quel genre de catastrophe pourrait provoquer ce genre de dévastation et laisser derrière ces nombreux fossiles de grès et de schiste, deux sortes de roches sédimentaires ou d’origine biologique ?

Voici ce que les évolutionnistes disent : « Le haut degré d’articulation des restes des squelettes et la préservation des ossements fragiles in situ suggèrent que les animaux ont été soit rapidement enfouis ou sont morts dans un lieu protégé des intempéries et des agents de dispersion.  Deux hypothèses sont possibles pour expliquer cette agrégation multiple : Le piégeage dans une plaine inondable suivi d’un enfouissement immédiat ou d’un abri partagé.  Cette dernière hypothèse est favorisée après l’analyse des preuves fossiles enregistrées dans le bassin du Karoo de l’Afrique du Sud … (Fernando Abdalajuan Carlos Cisneros et Roger MH Smith2)

Les auteurs ici ont considéré et rejeté un déluge local, mais, comment un si grand nombre de fossiles pourrait avoir été laissé par un déluge local ?  Certains fossiles d’oiseaux ont également été retrouvés à cet endroit; pourquoi les oiseaux auraient-ils été victimes d’un déluge local ?  Les évolutionnistes recherchent des explications alternatives parce qu’ils n’ont pas le choix.  L’explication du Déluge Global est insoutenable. (NdT : Pour eux !)

Bien sûr, personne à l’époque de Noé ne croyait en un Déluge Global également.

« … Des cimetières énormes de fossiles de dinosaures existent encore en d’autres endroits dans le monde entier.  Le lit Morrison en Amérique du Nord, les lits de dinosaures dans le Montana, dans les Rocheuses, en Alberta, les Dakotas, la Chine, le Colorado, l’Utah, l’Afrique, etc., contiennent des millions de fossiles de dinosaures entassés en énormes tas.

Dix mille Hadrosaures ont été retrouvés sur Egg Mountain, dans le Montana seul, pêle-mêle dans ce qui semble avoir été une extinction massive.  Le déluge a produit les lits siciliens d’hippopotames, les fossiles étant tellement importants qu’ils sont exploités comme une source de charbon de bois; les grands lits de mammifères des Rocheuses; les lits de dinosaures des Black Hills et les Rocheuses, ainsi que dans le désert de Gobi; les lits de poissons des strates écossaises Dévoniennes, les gisements d’ambre de la Baltique, la carrière d’Agate Spring dans le Nebraska, et des centaines d’autres. » … (Evolution Cruncher)

Un lit d’ossements a été découvert au sud de Tampa, en Floride. Les paléontologues affirment qu’il est un des plus riches gisements de fossiles jamais découvert aux États-Unis.  Il a cédé les ossements de plus de 70 espèces d’animaux, d’oiseaux et de créatures aquatiques.

Environ 80% des ossements appartiennent à des animaux de plaines, tels que les chameaux, les chevaux, les mammouths, etc. … les ours, les loups, les grands chats et un oiseau avec une envergure de 30 pieds environ sont également représentés. Des dents de requins, des carapaces de tortues et des ossements de poissons d’eaux douces et salées sont mélangés avec les ossements de tous les animaux terrestres.  Les ossements sont tous brisés et pêle-mêle, comme par une certaine catastrophe.  La grande question est de savoir comment les ossements de toutes ces différentes niches écologiques, des plaines, des forêts et des océans, se sont réunis dans un même endroit. … (Armstrong, Carol, « Florida Fossiles Puzzle the Experts »)

De nombreux cimetières de fossiles se retrouvent également dans les zones montagneuses.  En Sicile, par exemple, à quatre mille pieds au-dessus du niveau de la mer, sur le mont Etna, il y a deux grottes où sont entassés des milliers d’ossements d’hippopotames dans chaque grotte.  Sur l’île de Malte, il y a des lions, des tigres, des mammouths, des oiseaux, des castors, des hippopotames et des renards, tous mélangés.

« Au milieu des années 1940, le Dr Frank C. Hibben, professeur d’archéologie à l’Université du Nouveau-Mexique, a monté une expédition en Alaska pour trouver des restes humains.  Les restes qu’il a trouvés n’étaient pas humains, mais, ce qu’il a trouvé était tout sauf des preuves du gradualisme ou de l’uniformitarisme.

Au lieu de cela, il a trouvé des milles de boues remplies de restes de mammouths, de mastodontes, plusieurs sortes de bisons, des chevaux, des loups, des ours et des lions.  Juste au nord de Fairbanks, Hibben, et ses associés, ont regardé les bulldozers pousser la boue à moitié fondue dans des vannes pour l’extraction de l’or.

Les défenses et les ossements des animaux roulaient devant les lames, « comme de la sciure devant un avion géant ».  Les carcasses ont été retrouvées dans toutes les attitudes de la mort, la plupart démembrées par une quelconque perturbation préhistorique catastrophique inexplicable. » (Hibben, 1946)

Les preuves de la violence de la nature combinées avec la puanteur des cadavres en décomposition étaient stupéfiantes.  Les champs de glace contenant ces restes s’étendaient sur des centaines de milles dans toutes les directions. (Hibben, 1946) « Les arbres et les animaux, des couches de tourbe et de mousses, tordus et déformés ensemble comme si un mélangeur géant les avait mélangés, il y a environ 10,000 ans, puis, les aurait congelés en une masse solide.

L’image en Sibérie et en Europe du Nord n’est pas différente.  Juste au nord de la Sibérie, des îles entières se sont formées d’ossements d’animaux du Pléistocène balayés vers le nord du continent dans les eaux glaciales de l’océan Arctique.

Il a été estimé qu’une dizaine de millions d’animaux ont été enfouis le long des rivières du nord de la Sibérie.  Des milliers de défenses ont formé un commerce massif de l’ivoire pour les maîtres sculpteurs de la Chine, toutes provenant des restes de mammouths et de mastodontes congelés de Sibérie.

Le fameux mammouth de Bereskova a d’abord attiré l’attention sur les propriétés de conservation d’une congélation rapide, lorsque des renoncules ont été trouvées dans sa bouche et de la nourriture non digérée dans son estomac.  Ceci n’avait pas été un événement progressif, mais, un événement extrêmement soudain ! » (Atlantisquest.com)

Des ossements dans des grottes

Un phénomène qui a été vu partout dans le monde, notamment dans des grottes situées à des altitudes très élevées, est mieux expliqué par un Déluge Global.  Une profusion de plantes, d’ossements de créatures terrestres, maritimes et d’eaux douces, des carnivores et des animaux de proie tous mélangés ensembles violemment. Un déluge local ou une calamité n’explique pas la violence manifeste par les os brisés.  Dans la vie, cette collection particulière de créatures n’aurait jamais partagé un emplacement ensembles.  L’inclusion de fossiles d’oiseaux prouve que la catastrophe n’était pas simplement locale puisque les oiseaux auraient pu échapper. Voici un article décrivant une de ces grottes mystérieuses :

Des tas de fossiles dans une grotte.  Les scientifiques intéressés par la découverte Queer à proximité de Philadelphie.

Les restes d’animaux et de végétaux mélangés dans une confusion étrange.

Les théories quant à leurs origines. (New York Times, 25 novembre 1895)

Combustibles Fossiles et Faussetés Faciles

Voici l’explication officielle approuvée par la science pour les combustibles fossiles comme le pétrole et le gaz.  Notez comment cela semble une explication créationniste, à l’exception de l’échelle de temps :

« Les combustibles fossiles ou les carburants combustibles sont formés par les ressources naturelles telles que la décomposition anaérobie des organismes morts et enterrés.  L’âge des organismes et de leurs résultats en combustibles fossiles est typiquement des millions d’années et dépasse parfois les 650 millions années.  Ces carburants contiennent un pourcentage élevé de carbone et d’hydrocarbures.

Les combustibles fossiles représentent une gamme de matières volatiles avec une faible teneur en carbone, les ratios d’hydrogène comme le méthane, le pétrole liquide, jusqu’aux matières non volatiles composées de carbone presque pur, comme le charbon anthracite.  Le méthane peut être retrouvé dans les champs d’hydrocarbures, seul, associé au pétrole, ou sous la forme de clathrates de méthane.  Il est généralement admis qu’ils sont formés des restes fossilisés de plantes et d’animaux morts par une exposition à la chaleur et à la pression dans la croûte terrestre pendant des centaines de millions d’années … Les combustibles fossiles sont des ressources non-renouvelables, parce qu’ils prennent des millions d’années à se former et les réserves s’épuisent beaucoup plus vite que les nouveaux se forment. »  (Wikipedia)

Les créationnistes savent quand cette grande quantité de restes d’animaux et de végétaux est devenue disponible pour ce processus, après le Déluge Global.  C’était un processus catastrophique qui n’a pas pris des centaines de millions d’années.  Le pétrole a été foré partout dans le monde depuis des centaines d’années.

Pouvez-vous imaginer combien de restes de créatures et de plantes mortes seraient nécessaires pour faire un seul baril de pétrole ?

Il est estimé que l’Arctic National Wildlife Refuge contient jusqu’à 16 milliards de barils de pétrole.  Il n’y a seulement qu’une fois dans l’histoire de cette planète où des trillions de livres de cadavres d’animaux et de plantes ont été disponibles pour produire du pétrole capturé dans des roches sédimentaires dans le monde entier.

« La plupart des scientifiques s’accordent pour dire que les hydrocarbures (pétrole et gaz naturel) sont d’origine organique.  Quelques-uns, cependant, soutiennent que certains gaz naturels pourraient s’être formés au plus profond de la terre, où la fusion de la chaleur des roches pourrait les avoir générés d’une manière inorganique.  Néanmoins, le poids de la preuve favorise une origine organique, avec la majorité du pétrole provenant de plantes et peut-être aussi des animaux, qui ont été enfouis, puis, fossilisés dans les roches sédimentaires.  Le pétrole a été ensuite modifié chimiquement en pétrole brut et en gaz.

La chimie du pétrole fournit des indices cruciaux quant à son origine.  Le pétrole est un mélange complexe de composés organiques.  Un tel produit chimique dans les pétroles bruts est appelé porphyrine : les porphyrines du pétrole … ont été identifiées dans un nombre suffisamment grand de sédiments et de pétroles bruts pour établir une large distribution des fossiles géochimiques.

Ils sont également présents dans les plantes et le sang des animaux. » … (Réponses dans la Genèse)

L’origine biologique du pétrole et la preuve que des millions d’années ne sont pas nécessaires pour sa formation sont claires dans les tentatives réussies pour faire des combustibles fossiles à partir d’ingrédients biologiques.  Par exemple, il est en effet possible de faire du pétrole à partir d’algues, bien que le coût de production puisse parfois être assez élevé en comparaison avec le coût de la production du pétrole conventionnel.

L’avantage du pétrole à partir d’algues, bien sûr, est que les algues sont une ressource renouvelable, ce qui rend les biocarburants à partir d’algues très près d’être neutres en carbone et que les algues croissent, contribuant en fait d’une manière positive à l’environnement, en filtrant les toxines et générant de l’oxygène … (Wisegeek)

Le charbon 

Selon l’American Chemical Society, la formation du charbon est liée à l’extinction massive de plus de 70% de toutes les plantes et animaux.

« Les éruptions volcaniques pensées être responsables de la plus grande extinction de masse de la terre, qui a tué plus de 70% des plantes et des animaux il y a 250 millions d’années, sont toujours vivantes aujourd’hui.  C’est la conclusion d’une nouvelle étude démontrant, pour la première fois, que la haute teneur en silice du charbon dans une région de la Chine peut être en interaction avec des substances volatiles dans le charbon causant des taux anormalement élevés de cancer du poumon.  L’étude paraît dans Environmental Science & Technology d’ACS.

Un filon de charbon formé il y a 250 millions d’années, l’événement d’extinction le pire de toute l’histoire, semble être responsable des taux de mortalités par cancer du poumon anormalement élevés chez les femmes dans le comté rural de la Chine, Xuan Wei, dans la province du Yunnan.

Il est connu depuis longtemps que les taux de mortalités par cancers du poumon dans la région ont été les pires dans le monde parmi les femmes non-fumeuses et une anomalie dans le charbon aurait été soupçonnée.  La mortalité par cancer du poumon dans la région est jusqu’à 20 fois la moyenne chinoise.  Mais, c’est seulement ces dernières années que les scientifiques se sont concentrés sur la silice très fine sous forme de quartz comme le minéral qui pourrait brûler les tissus d’une manière aussi mortelle. »

Le charbon est lui-même une roche sédimentaire.  Le charbon est semblable au pétrole en ce qu’il est originaire d’organismes vivants. 

Dans le cas du charbon, cependant, on pense que ces organismes vivants étaient des plantes.  Cependant, comme le démontre la découverte d’Ed Conrad dans le charbon de la Pennsylvanie (y compris un crâne humain), les humains et les animaux aussi ont joué leurs rôles dans la formation du charbon.  Il a été estimé qu’il y avait plus de 847 milliards de tonnes de réserves prouvées de charbon dans le monde entier.  Cela signifie qu’il y a suffisamment de charbon pour nous alimenter pendant les 130 prochaines années au rythme actuel de production … (La production mondiale de charbon)

La science prétend que le matériel utilisé pour la formation de ce combustible fossile venait de marécages; c’est une explication facile qui leur permet de bien dormir la nuit, mais, la quantité et la répartition des ressources de charbon dans le monde témoigne de la vérité que la matière animale et végétale qui a formé le charbon était généralisée et massive sur toute la planète.

Les humains et les animaux sont à base de carbone et les combustibles fossiles ont des pourcentages élevés de carbone.

Certains spéculent que les diamants, la forme la plus dure de carbone, peuvent avoir des origines biologiques également.

Les phosphates et les fausses dates

Après le calcium, le phosphore est le minéral le plus abondant dans le corps.

Ces deux nutriments importants travaillent en étroite collaboration pour construire des os et des dents solides.  Environ 85% du phosphore dans le corps se trouve dans les os et les dents, mais, il est également présent dans toutes les cellules et tissus de l’organisme.

Le phosphore est un engrais agricole important, un élément essentiel dans le métabolisme et le transfert de l’énergie biologique, une composante des allumettes, un ingrédient dans des applications pyrotechniques et d’un intérêt scientifique considérable.

L’origine du phosphore dans le monde est principalement organique.

Il provient principalement des os, des dents et des cellules de créatures mortes.  Le carnage après le Grand Déluge aurait fourni la plus grande source de phosphore que l’on puisse imaginer, mais, la science date sa formation à des centaines de millions d’années ainsi que celle des roches sédimentaires associées.

Le phosphate est produit dans quelques 40 pays, mais 12 pays représentent 92% de la production mondiale.  Environ de 144 à 150 millions de tonnes de phosphate ont été produites annuellement entre 1995 et 1997.

Les gisements magmatiques de la Russie, du Brésil et de la République d’Afrique du Sud ont représenté environ 17 millions de tonnes de production en 1997.  Le reste de la production (environ 133 millions de tonnes, soit 89%) provenait de dépôts sédimentaires … (Better Crops : World Production of Phosphates)

L’explication officielle des phosphates de la Floride

« Les gisements de phosphates de la Floride sont faits principalement d’animaux des océans.  Ils ont commencé à se former il y a des millions d’années.  À cette époque, la majeure partie de la Floride était sous l’eau.  Il y a environ de 5 à 10 millions d’années, les changements biologiques et chimiques ont changé le phosphate océanique en phosphate comme nous l’utilisons aujourd’hui.  Ce dépôt de phosphate est énorme.  Il s’étend à travers toute la Floride.  Il s’étend aussi tout le long de la côte est Atlantique jusqu’à la baie de Chesapeake.

Les gens ne savent pas vraiment comment tout ce phosphate s’est formé, mais ils ont une théorie.  De nombreux scientifiques pensent que c’est ainsi que cela s’est passé.  Pendant la période géologique appelée Miocène, l’eau de la mer a commencé à entrer dans les terrains plus élevés. … Il y avait beaucoup de vie dans l’océan, ainsi, l’océan était riche en nutriments et en phosphate.  Cette eau était maintenant au niveau de jonction.  Puis, l’eau a commencé à précipiter et les sédiments pleins de phosphate ont été laissés.  Le calcaire de la Floride était maintenant plein de dents, d’ossements et de déchets d’animaux océaniques.  Dans le Miocène, la terre a commencé à sortir.

Plusieurs années passèrent.  Au cours du Pléistocène, le niveau des océans a chuté.  Les terres de la Floride étaient hors de l’océan maintenant.  Lorsque les terres de la Floride étaient hors de l’eau, des millions d’ossements fossilisés ont été retrouvés dans des fosses dans lesquelles nous forons le phosphate aujourd’hui.  Les ossements des animaux préhistoriques du Pléistocène peuvent être trouvés dans les couches supérieures du phosphate.  En-dessous, nous pouvons trouver les fossiles d’animaux océaniques à partir de la période du Miocène.  Certains ossements d’animaux que nous pouvons trouver sont : les dugongs, les mastodontes, les tigres à dents de sabre, les baleines, les chameaux et les chevaux à trois doigts.  Mais, pas de dinosaures !  Les terres de la Floride sont sorties de l’océan il y a environ 25 millions d’années; les dinosaures avaient disparu il y a 65 millions années. » (ThinkQuest)

Des hommes, des dinosaures et des mammifères ensembles : Les roches et les ossements de phosphate de la Caroline du Sud : Une analyse de leur apparition, de leur origine, de leur importance et de leur instruction pour la controverse création/évolution par John Allen Watson, 2001.

Voici un ancien article décrivant les lits de phosphate de la Floride qui servira à mettre fin à cette section; Une vaste étendue d’ossements; où les éléphants, les tigres et les mastodontes sont enterrés; leurs squelettes sont maintenant appelés les phosphates de la Floride … (New York Times, le 26 mars 1892)

« […] Près de la moitié de la Floride est balisée comme un lit de phosphate.  Les terres à phosphate commencent dans la partie nord des comtés.  Tallahassee, la capitale, est au centre d’un grand dépôt.  D’une manière générale, les dépôts commencent à l’embouchure de la rivière Apalachicola et forment un cercle vers le nord et l’est, sous Tallahassee, Monticello et Live Oak, puis se dirigent vers le sud, tout le long de la côté ouest de l’état, à travers Ocaia et Barstow, tout le long vers Punta Rassa. … Le phosphate d’ossements de chaux n’est rien d’autre que les ossements décomposés, ou parfois le guano des animaux et des oiseaux morts depuis longtemps, solidifiés en roche tendre …

D’où provenait donc une quantité aussi importante d’ossements ?  

Il semble qu’à un moment préhistorique, toutes les bêtes des champs, tous les oiseaux du ciel et tous les léviathans de l’abîme se sont rassemblés dans un but inconnu dans l’état de la Floride, et ont été rattrapés par un grand malheur et ont laissé leurs ossements à cet endroit.  Certains des ossements sont encore en gros morceaux, d’autres sont totalement intacts et si bien conservés que leurs espèces peuvent être distinguées sans difficulté … Les ossements et les dents d’éléphants … Les ossements de mammouths qui doivent avoir été transportés vers la Floride dans un glacier … Les lamantins, les vaches marines … Des immenses dents de requins dont certaines pèsent plus d’une livre, … Les marsouins, les glyptodontes, les dents des chevaux, de tigres et de crocodiles …

Certains de ces dépôts ont une épaisseur de 25 à 30 pieds et, dans certains autres, le fond n’a pas encore été trouvé, pas tous des ossements purs, mais, des ossements et du sable.  Il y a des gisements similaires dans de nombreuses parties du monde. » …. (A Wilderness of Bones)

Ce sont des gens comme vous qui ont fait que la mer est salée

Les sels de la mer et de l’eau de mer sont tout simplement des solides dissous et des minéraux de « tout » en faible solution.

L’eau de mer est une combinaison complexe de sels dissous et de matières biologiques mortes.  

La science ne comprend pas complètement les processus qui ont conduit aux mers et aux océans salés, mais la science croit tout naturellement qu’il a fallu des millions d’années.  Si vous êtes chrétiens, vous ne croyez probablement pas que la terre existe depuis des millions d’années, mais la science a besoin de tels chiffres pour tenter de donner du temps afin que leurs théories fonctionnent.

Bien sûr, si le monde était vraiment aussi vieux que la science le dit, les océans seraient maintenant des milliers ou des millions de fois plus salés qu’ils le sont aujourd’hui.  Les eaux des mers et des océans sont environ 220 fois plus salées que l’eau douce.  Les scientifiques veulent savoir; quelle est l’origine de la mer et de ses « sels » ?  Et comment peut-on expliquer la remarquable uniformité de la composition chimique de l’eau de mer ?

« Si tout le sel de la mer pouvait être extrait et réparti uniformément sur toute la terre, il est estimé qu’il formerait une couche de plus de 500 pieds d’épaisseur, comparable en hauteur à un immeuble de 40 étages. »  … (Pourquoi l’océan est salé ? Par Herbert Swenson)

Je crois que la réponse à la question que les non-croyants posent sur les poissons d’eaux salées pendant le Déluge est qu’il n’y avait pas de poisson d’eaux salées avant le Déluge et certaines espèces d’eaux douces ont été en mesure de s’adapter à l’eau salée.

D’où pouvait provenir une telle incroyable quantité de matière ?  

Probablement de nombreuses sources, dont les détritus de gens comme vous, des cadavres d’animaux et des plantes et de la végétation en décomposition sur la terre après le Déluge.

L’horloge des coraux

Les coraux microscopiques et les coquillages fournissent la colle, sous la forme de silicate, agissant comme agent de liaison pour les roches sédimentaires dans le monde entier.  Puisque les coraux sont des animaux marins, leur distribution sur la planète entière est mieux expliquée par un Déluge Global s’étendant jusqu’à de hautes altitudes.

Le Dr T. Wayland Vaughn de l’US Geological Survey a fait quelques découvertes intéressantes au sujet des coraux qui vivent en vastes colonies.  Il les a testé à l’aide de différentes expériences et a déterminé qu’ils étaient des mangeurs de viande exclusivement.

Le corail vivant est une colonie ramifiée d’individus reliés entre eux avec des corps mous enfermés dans des coquilles.  C’est les coquilles calcaires de silicate qui se relient lorsque les animaux meurent et s’accumulent ensembles pour créer des récifs.

Au rythme de leur croissance qu’il a observé dans les récifs des Antilles, il faudrait de 6,531 à 7,620 ans pour la formation d’un récif de 160 pieds d’épaisseur dans une des espèces qu’il a examinés.  Une autre espèce qu’il a trouvée pouvait construire ce même récif en 1,800 ans et une autre encore en près de 1,000 ans. Les coraux ont soi-disant évolué dans l’Ordovicien, il y a entre 488 et 443 millions d’années.

En prenant les données et les extrapolations du Dr Vaughn de 1923, nous constatons que les coraux sont très jeunes sur la terre.  Si les espèces les plus lentes dans la construction des récifs coralliens, qu’il a étudiées, prenaient 7,620 ans pour construire un récif d’une épaisseur de 150 pieds, alors, elles pourraient construire un récif d’environ 20,000 pieds de hauteur pendant 1 million années, 60,000 pieds de hauteur pendant 3 millions d’années, 200,000 pieds de hauteur pendant seulement 10 millions d’années.

Le corail nous dit que la terre est âgée de moins de 10,000 ans.

Conclusion :

La preuve de la mort et de la destruction causée par le Déluge Global est tout autour de nous.  

Certains de ces processus continuent à ce jour permettant ainsi à la science de proposer les hypothèses de ce qui peut se passer sur une petite échelle pour les anomalies de la planète que nous avons ici abordées.

Il y a eu des déluges locaux dans le monde.  

Les coraux continuent à croître à ce jour.  Peut-être que dans certains endroits, les organismes morts de la végétation et des animaux se transforment toujours en charbon ou en pétrole.  Dans une autre rare occasion, quelque part sur le globe, peut-être qu’un animal meurt, et est enterré rapidement, et est sur le point d’être fossilisé.

Le point est qu’il n’y a pas d’autre explication possible qu’un Déluge dans le monde entier pour expliquer de manière satisfaisante la source de tant d’ossements qui peuvent former des îles entières d’ossements de phosphate; des côtes entières de craie à base organique, de grès ou de calcaire, des montagnes faites de créatures marines microscopiques; les immenses cimetières de fossiles dans le monde entier; les champs pétroliers et les énormes gisements de charbon et même la salinité de l’océan.  La plupart des terres sèches de la terre sont de roches sédimentaires qui, par définition, sont déposées par les eaux.

Parce que toute chose possédant le souffle de vie a péri, à l’exception de Noé et de ceux qui étaient avec lui dans l’arche, cette planète est devenue un cimetière contenant les ossements de ce monde antédiluvien.  Leurs tombes sont de grès, de quartz, de calcaire et de craie.

Épilogue

« Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni Le Fils, mais Le Père seul.  Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’Homme.  Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vint et les emportât tous : Il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » (Matthieu 24:36-39)

« L’insensé dit en son cœur; Il n’y a point de Dieu ! » (Psaumes 14:1)

The s8intcom Blogger 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez
+1
Tweetez
Enregistrer
Partagez